google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Marion Marechal Lepen : – « Je suis négrement en désaccord avec vous » ?


Rédigé le Mardi 7 Octobre 2014 à 03:46 | Lu 896 fois | 0 commentaire(s)





CANALFRANCE.INFO – Le jeudi 2 septembre, la députée de Vaucluse, était l’invitée de David Pujadas dans l’émission « des Paroles et des actes ». Marion Marechal Lepen débattait avec Alain Juppé sur des questions liées à l’immigration, à l’assimilation, et à la religion musulmane.
 
 

«  Je suis négrement en désaccord avec vous » ?



La supposée citation de la petite fille de Jean Marie Le Pen crée actuellement la polémique entre internautes et spectateurs.  Certains disent que Marion à bien énoncé « nègrement » dans son discours alors que d’autres réfutent cette formule et reprochent à ces derniers, de voir le racisme partout lorsqu’il s’agit du Front National. Pourtant cette controverse fait  suite à un débat sur le concept d’assimilation des immigrés.

 Pour Alain Juppé, l’assimilation est une mauvaise notion puisque l’étranger ne peut rompre totalement avec ses origines :
« Nous vivons dans un monde où beaucoup de nouveaux arrivants vivent en permanence avec leur famille qui est souvent restée au pays et je crois que ce n’est pas moralement acceptable de demander à ces gens-là de renoncer à ce qu’ils ont été. […], à conditions que ces nouveaux arrivants s’intègrent dans la nation française en acceptant le bien commun de la nation française donc son histoire, sa culture et sa langue » a expliqué Alain Juppé.

«  Je suis (négrement) en désaccord avec vous » ? Pour Marion Maréchal Le Pen, le concept d’assimilation n’est pas dépassé. La députée estime que les étrangers doivent se défaire du handicape que peuvent être les origines et qu’ils doivent abandonner une partie de leur culture pour se fondre dans la culture française, dans ses rites, dans ses traditions et dans ses mœurs.
 

« Négrement », ce mot qui sème la polémique  

Nègrement vient du mot nègre, un substantif masculin et un adjectif, indiquant les Noirs.  Au fil du temps, cette désignation a pris une connotation péjorative désignant pour certains, une population inférieure.

Ce mot n’existe pour le moment dans aucun dictionnaire. Sur internet, ce sont les panafricains qui l’utilisent comme pseudo afin de mieux revendiquer leur identité noire. Cette revendication change cependant de signification quand Le Pen le semble le prononcer pour la première fois sur un plateau télévisé.

Fréderic Danticat, écrivain haïtien de la nouvelle génération, s’est exprimé sur le lapsus de la députée de Vaucluse :

« Madame Le Pen a peut-être révélé des mots employés habituellement par son parti lorsqu’il se retrouve autour d’un verre. En tenant compte de l’aspect péjoratif du terme nègre qu’elle a ensuite  complété par un suffixe, cela dévoile incontestablement une expression qui stigmatise les immigrés, dans sa globalité. Pour faire court, Marion Marechal voulait dire qu’elle n’adhère pas aux idées et comportements des nègres, » s’écœure  

L’écrivain haïtien a ensuite remis en question leur politique qui promeut « l’assimilation totale des étrangers »:

« Le Front National réfute l’image du raciste qu’on lui colle bien souvent alors qu’elle prononce des termes racistes, quelle contradiction ! A Rome, on fait comme les romains, a-t-elle dit à Alain Juppé. Mais est-elle prête à accueillir ces étrangers qui réussiront leur intégration ? Surement pas si elle voit du nègre partout, elle ne sera nègrement pas d’accord.  Ce mot sorti de sa bouche a montré le véritable visage de son parti. »

Marion Marechal Le Pen, prête à cohabiter avec les étrangers s’ils sont en phase avec la France

Selon Alain Fournier, fervent militant du Front National, les personnes qui ignorent leur idéologie diabolisent constamment le Front National :

«  Ces gens voient le mal et du racisme partout. Prétendre que Marion a utilisé ce mot pour dénoncer un mal qui sévit pendant des années notre cher pays me parais déchaussé de sens. Comme à leurs habitudes, soit l’opposition veut justifier son échec politique aux français, soit ces personnes-là ont peur de la montée fulgurante du FN. Marion Marechal Le Pen est prête à cohabiter avec les étrangers s’ils sont en phase avec la France, comme elle l'a si bien fait savoir à Juppé ».

Les Le Pen, une grande famille pourtant métisse

Peut-on actuellement dire que la petite fille de Jean Marie Le Pen est raciste alors que son père Samuel Maréchal s’est marié avec une noire ?

Marion Maréchal-Le Pen est la fille de Samuel Maréchal et de Yann Le Pen qui ont divorcé en 20076. Elle porte, à titre d'usage, le nom de famille de son père suivi de celui de sa mère. Samuel Maréchal n'est pas le père biologique de Marion Maréchal-Le Pen, il a reconnu cette dernière comme sa fille après avoir rencontré Yann Le Pen. Entre temps, Marion Maréchal-Le Pen a été élevée par sa mère aidée de sa tante, Marine Le Pen.

Plus notablement, elle est la petite-fille de l'homme politique français Jean-Marie Le Pen, ancien Président du Front national, et la nièce de la femme politique française Marine Le Pen qui a succédé à Jean-Marie Le Pen à la tête du parti
Samuel, l’ancien directeur du Front National s’est remarié avec Cécile Houphouët-Boigny, l’arrière-petite-fille du feu président ivoirien Félix Houphouët-Boigny.

Actuellement,  il s’est retiré de la politique, et s’est recyclé dans les affaires, à la tête d’une société de conseil en investissement basée à Paris et Abidjan.
 
 

Cécile Houphouet-Boigny, la femme de Samuel Marechal
Cécile Houphouet-Boigny, la femme de Samuel Marechal
 
 

Marion Marechal Lepen : – «  Je suis négrement en désaccord avec vous » ?
 
 

Jean Marie LE PEN rend hommage à Houphouët-Boigny au Mariage de BRA KANON à Augerville le rivière le 15 04 09

 
 

Château, hélicoptère, Rolls-Royce, feux d’artifice, ambiance VIP, champagne… étaient les éléments du décor du troisième du dernier mariage de Denis Bra-Kanon, ancien ministre de feu Houphouët-Boigny, qui avait eu lieu, le mercredi 15 avril 2009, au Golf du château d’Augerville, dans un petit bourg du Loiret. C’était en présence de quelques amis que Monsieur et Madame Bra Kanon se sont offerts cette fête de légende digne d’un conte de fée.

Au nombre des hauts invités, le Comte de Paris, la princesse d’Arabie, Madame Houari Boumediene, Madame Thérèse Houphoët-Boigny, l’Ambassadeur Pierre-Aimé Kipré et le président du Front Nnational, Jean-Marie Le Pen.

Le ministre Bra Kanon avait quitté le champ politique depuis la disparition du Président Houphouët-Boigny. Il s’est reconverti dans les affaires et jouit d’un excellent tissu d’amis en France depuis près d’une quarantaine d’années, selon les témoignages.
 

 
 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Juillet 2021 - 13:59 Un retour des cendres à Budapest



google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT