google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Mamadou Lamine Diallo démolit la gestion de Makhtar Cissé à la SENELEC


Rédigé le Mercredi 26 Février 2020 à 19:14 | Lu 109 fois | 0 commentaire(s)




Dans sa Question économique de la semaine (la QES TEKKI), le député Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki s’attaque à la gestion de la Senelec sous l’ère Makhtar Cissé. Et d’indiquer qu’une Commission d’enquête parlementaire est même indispensable.

 

« A dire vrai, il est difficile de lui faire confiance. Il nous a promis une baisse du tarif de l’électricité et son exportation dans la Sous-Région sous le bénéfice d’une gestion exceptionnelle de la Senelec. (…) Last but not least, il prétend avoir appliqué le patriotisme économique avec Akeele. Patriote dans l’efficacité énergétique, compradore dans le gaz, bizarre » a t’il d’abord attaqué.

Sur le gaz vendu à BP Gaz, ajoute le député, Makhtar Cissé a soutenu que tant qu’on n’a pas extrait le gaz, on ne peut pas connaître sa qualité pour pouvoir le vendre avec l’appui de Moustapha Niasse et Aymerou Ngning. « Tout cela est faux puis qu’il a vendu le gaz non encore extrait à BP », accuse t’il.

« Les royalties promises par BP à Franck Timis ne sont pas des chimères. Celles promises à Kosmos figurent dans des rapports publics de Kosmos et de l’ITIE. Par conséquent, ce qu’a révélé BP est incontestable. Chaque acte de Makhtar Cissé élucide de plus en plus notre affaire des 400 000 francs dus à chaque sénégalais. Notre combat continue. L’ancien brillant journaliste d’investigation reconverti dans le « khalam et Riti » de Macky Sall le sait bien », conclut-il.

125 milliards de véhicules en 2019

Sur les voitures de l’administration, Macky Sall avait annoncé des dépenses de 307 milliards en 7 ans. Abdoulaye Daouda Diallo à l’Assemblée Nationale parle de 125 milliards de 2012 à 2019. Il faut donc clarifier la différence de 182 milliards par une enquête de la Cour des Comptes, réclame MLD. Selon le député toujours, Macky Sall veut prendre les devants en bloquant les achats de véhicules en cette année d’ajustement structurel. « Le peuple doit savoir où sont passés les 125 milliards de véhicules ».

Fondamentalement donc, selon Mamadou Lamine Diallo, Macky Sall ne sait pas comment mener une politique économique pour créer des emplois et faire face aux 100 à 200 000 demandeurs d’emplois par an. « Ne sachant pas faire, il va emprunter 150 milliards pour construire un stade confié à des entreprises turques ; la Turquie est devenue un lieu privilégié des flux financiers illicites. A la place des emplois pour les jeunes, il propose des loisirs. Nous voulons les deux et c’est possible avec Tekki », conclut-il.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT