google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Louga : Il menace de diffuser les vidéos pornos de sa copine pour l’obliger à rentrer de voyage


Rédigé le Mercredi 25 Septembre 2019 à 20:20 | Lu 242 fois | 0 commentaire(s)




Louga : Il menace de diffuser les vidéos pornos de sa copine pour l’obliger à rentrer de voyage
F.Fall enseignante arabe de son état, est certainement en train de regretter sa relation amoureuse avec le nommé Khalifa Sambaré, un célibataire sans enfant vivant à Louga. Et pour cause : sa réputation a été ternie par son désormais ex copain. Les deux tourtereaux qui ont vécu un parfait amour durant deux longues années, ont soldé hier leur différent à la barre du tribunal d’instance de Louga. En effet, c’est la jeune enseignante qui prend l’initiative de porter plainte contre son ancien petit ami au niveau du parquet de Louga. Dès la réception de la lettre plainte, le procureur de la République a saisi la brigade mixte d’un soit -transmis pour l’ouverture d’une enquête. Les hommes du commandant Moise Dione ont entendu en premier lieu la plaignante afin qu’elle s’explique sur les accusations portées à l’encontre de Khalifa Sambaré. «J’étais en couple avec Khalifa Sambaré durant deux ans. La semaine dernière (1ère quinzaine du mois de septembre), je lui ai fait part de mon intention de me rendre à Coki pour assister ma grande sœur en état de grossesse très avancée. Il s’est opposé à mon voyage, mais je n’en ai eu cure. Digérant mal mon voyage, il s’est mis à m’envoyer des messages vocaux sur whatsap. Après m’avoir abreuvée d’injures et traitée de tous les noms d’oiseaux, il a menacé de diffuser sur les réseaux sociaux mes photos et vidéos obscènes. Vraiment, j’en ai assez, car pour un rien, il s’acharne sur moi. Certes, nous avions un projet de mariage, mais je veux qu’il me laisse en paix… », a expliqué F.Fall devant les enquêteurs. Pour plus de précisions, elle remet les audios aux enquêteurs. Désirant tirer au clair cette cocasse de mœurs, les gendarmes enquêteurs convoquent le mis en cause pour écouter sa version. Ce dernier avoue avoir proféré des menaces à l’endroit de sa petite amie, juste pour la contraindre à rentrer au bercail : «je sais qu’elle est mentalement faible, c’est pourquoi j’ai mis la pression sur elle pour qu’elle revienne. Je reconnais que je ne devais pas agir de la sorte. Je ne détiens pas ces vidéos. Je voulais lui faire peur. Je l’aime. D’ailleurs, nous avons un sérieux projet de mariage », s’est défendu la mis en cause, lequel a été arrêté et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction (Mac).


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT