google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Liste Benno Bokk Yakaar à Kanel : Néné Marième Kane, présumée “out’’ , les militants s’insurgent


Rédigé le Jeudi 19 Mai 2022 à 13:25 | Lu 105 fois | 2 commentaire(s)



Le nom de la candidate de lacoalition BBY dans le département de Kanel aux prochaines Législatives, aurait fuité. La députée Néné Marième Kane serait remplacée par Racky Diallo, responsable au sein de la mouvance défaite aux dernières élections locales dans la commune de Kanel. Cette nouvelle, bien que non encore confirmée, suscite déjà une vague d'indignation dans plusieurs localités du département de Kanel.


La coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) n’a pas encore officiellement publié la liste de ses candidats à la députation. La zone de turbulente des parrainages franchie, les pontes et plus proches collaborateurs du président Macky Sall sont en train de s’atteler à la configuration des listes, avec visiblement beaucoup de difficultés. Ces dernières sont accentuées par de présumées fuites sur les noms des candidats. 

Le spectre du vote-sanction A Kanel, la nouvelle du remplacement de l’honorable députée Néné Marième Kane sur la liste départementale par Racky Diallo, s’est répandue comme une traînée de poudre dans la région. Malgré le caractère officieux de cette nouvelle, les réactions de désapprobation commencent à fuser d’un peu partout dans le département. 

La conseillère départementale de Kanel, Kardiata Talla, refuse d’admettre cette hypothèse. “Nous ne voulons pas qu’on remplace Néné Marième. C’est elle qui est notre ange gardien. Quand le pont de Dialloubé s’était affaissé, elle s’était démenée comme deux pour nous venir en aide. Lors de la pandémie, elle nous distribuait des vivres, sans oublier qu’elle pesait de tout son poids pour nous faire obtenir des financements’’, confie-t-elle au bout du fil. 

Dans la commune de Kanel, fief de la députée sortante, la rumeur a fait naître une véritable colère noire auprès des populations, qui brandissent la menace du votesanction, si jamais la rumeur venait à être confirmée. 

Une femme responsable à l’APR, la cinquantaine bien sonnée, parlant sous le couvert de l’anonymat, promet une retentissante débâcle de BBY dans le département de Kanel, si le changement devenait effectif. 

“Les responsables politiques de BBY qui sont présentes dans les hautes instances de décision sont en train de commettre une grosse erreur, en voulant remplacer l’honorable députée Néné Marième Kane. Cette décision va à l’encontre de la volonté de la base politique et de la légitimité. Elle est celle qui nous représente pleinement à l’hémicycle. 

D’ailleurs, parmi les représentants de la région de Matam, c’est la seule qu’on voit à la télé défendre les intérêts des Kanelois et des Matamois de manière générale. Nous mettons en garde le président de la coalition qu’en changeant Néné Marième Kane, il va être confronté à un votesanction. C’est une certitude’’, assure la présidente d’une association de femmes à Kanel. 

La députée sortante est actuellement à son deuxième mandat, comme la plupart des parlementaires de la région (Farba Ngom, Daouda Dia et Mamadou Mory Diaw) et elle compte rempiler. Une durée qui ne poserait pas de soucis aux militants. 

“L’argument de la durée ne tient pas la route, précise d’emblée ce conseiller municipal à la commune d’Orkadieré. L’essentiel est de voir le travail réalisé au cours du mandat. Cette dame coche toutes les cases. Elle est instruite ; donc, elle peut lire les textes de loi et se faire une idée de leur portée, sans l’aide de personne, contrairement à beaucoup qui se contentent d’applaudir lors des plénières. Elle est issue d’une bonne famille, un facteur qui n’est pas du tout négligeable dans la société foutankaise. C’est pour cela que beaucoup de communautés se retrouvent dans sa candidature, sans oublier qu’elle est la représentante du Réseau national des femmes de BBY à Matam’’, conclut-il. 

Les étudiants de Kanel s’insurgent… Auprès de la jeunesse, cette rumeur est une pilule qui ne peut pas passer. Pour l’Association des élèves et étudiants de Kanel, la décision du changement est injuste. 

Par le biais de celui qui était le président de l’association, Barou Lam, ils ont exprimé leur volonté de faire bloc derrière la députée. 

“Cette nouvelle, nous l’avons apprise aussi. Bien qu’elle ne soit pas officielle, nous la trouvons injuste pour l’honorable députée Néné Marième Kane. Parce que cette brave dame nous était vraiment utile. Elle a beaucoup fait pour nous les étudiants de Kanel. Nous l’appelons affectueusement ‘la mère des étudiants’, car elle répond toujours favorablement à chaque fois que nous avons besoin d’elle. Nous espérons pour elle que cette nouvelle restera fausse’’, exprime-t-il. Même son de cloche auprès de l’étudiant Oumar Samba Diagne qui réfute tout caractère bien-fondé de ce potentiel changement. 

Le choc des ambitions 

Le département de Kanel est, dans son écrasante majorité, acquise à la cause de la mouvance présidentielle. Cependant, il reste divisé en deux tendances : une dirigée par le questeur Daouda Dia et une autre portée par l’actuel ministre de l’Éducation nationale Mamadou Talla. 

Selon quelques indiscrétions, Néné Marième Kane serait la candidate validée par le camp du frère de Harouna Dia, même si elle s’est clairement rangée aux côtés du nouveau maire de Sinthiou Bamambé Banadji. 

La volonté de la remplacer par Racky Diallo serait dictée par le souci de lui casser les ailes. Sa nouvelle envergure prise depuis la célébration de la Journée mondiale des femmes qu’elle avait organisée, le 8 mai dernier, dans les locaux du Conseil départemental de Matam avec les femmes de BBY, n’est pas du goût de certains responsables “apéristes’’ locaux qui verraient d’un mauvais œil son nouvel envol. Sans le reconnaître ouvertement, un responsable avoue que la nouvelle responsable proposée présente une meilleure discipline politique. 

“Néné Marième est une forte tête, peu soumise. De plus, elle a fait assez de temps à l’Assemblée nationale ; il est temps qu’elle laisse la place à d’autres femmes qui sont tout aussi méritantes. Rien n’est encore officiel, mais ce serait une bonne idée, si le président Macky validait cette option’’, défend-il. 
Enquête



1.Posté par DeannaHarvey le 19/05/2022 14:46

Je suis payé plus de 💵60$ USD à 💵90 $ USD de l'heure pour travailler en ligne. J'ai entendu parler de ce travail il y a 3 mois et après avoir rejoint celui-ci, j'ai gagné facilement 💵21 000 $ USD sans avoir de compétences de travail en ligne. Essayez-le simplement sur le site d'accompagnement…

Voici ce que je fais......👉 http://Www.NETCASH1.Com

2.Posté par JoleneMarlee le 19/05/2022 20:00
Je suis payé plus de 200 $ à 400 $ de l'heure pour travailler en ligne. J'ai entendu parler de ce travail il y a 3 mois et après l'avoir rejoint, j'ai gagné facilement 30 000 $ sans avoir de compétences de travail en ligne. Essayez-le simplement sur le site d'accompagnement…

Voici que j'ai commencé.…………>> http://Www.BizPay1.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT