google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Liberté provisoire : Pourquoi pas à “ces gens beaucoup plus souffrants que Bougazelli” ?


Rédigé le Lundi 8 Juin 2020 à 14:17 | Lu 103 fois | 0 commentaire(s)




La liberté provisoire accordée à l’ex-député Bougazelli, la semaine dernière, fait désordre chez le consultant bancaire chroniqueur, Mohamed Dia. 

La libération pose problème 

La liberté provisoire accordée à l’ex-député Seydina Fall Bougazelli est une décision de justice non comprise par M. Dia. “Quelqu’un qui pouvait déstabiliser l’économie du Sénégal avec ces faux billets… Ça pose problème qu’on le libère”, a-t-il expliqué dans “Objection”, sur Sud Fm.

Les faux billets discréditent la monnaie

A en croire le consultant bancaire-chroniqueur, ces faux billets peuvent déstabiliser l’économie. “C’est la valeur de la production qui représente à peu près la monnaie qui est créée sur la masse monétaire. Si la quantité excède la valeur des biens et services qui sont dans l’économie, cela crée l’inflation monétaire. Et, c’est ça le danger d’avoir tous ces faux billets en circulation. Ça décrédite la monnaie”, a-t-il expliqué.

 Pourquoi pas ces gens qui sont beaucoup plus souffrants que Bougazelli ?

“Je ne peux pas comprendre malgré tout cela, qu’on puisse le laisser sortir, alors que les autres restent en prison et que c’est lui le cerveau. Je n’ai pas vu le certificat médical, mais dans les prisons du Sénégal, il y a des gens qui sont beaucoup plus souffrants que Bougazelli et qui ne bénéficient pas de cette liberté provisoire. C’est écœurant en fait.”



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT