Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Le Sénégal ne mérite pas une opposition aussi médiocre ( Marvel )


Rédigé le Mercredi 27 Février 2019 à 13:33 | Lu 48 fois | 0 commentaire(s)



Le Sénégal a la chance de n’avoir jamais basculé dans le niveau de violence que connaissent certains pays voisins où le pouvoir se prend, se maintient ou se transmet souvent dans un bain de sang.


Le Sénégal sait voter, provoquer des alternances dans la paix. La liberté d’expression, la pluralité de l’information, la liberté de presse, la démocratie politique, …., sont des réalités au Sénégal, bien qu’il y’a encore beaucoup de choses à améliorer. 


Le septennat qui est en train de s’achever nous amène à faire un constat amer. Jamais de l’histoire du Sénégal, une opposition n’a été aussi médiocre, aussi puérile, aussi inutile, aussi malhonnête. Son comportement depuis la soirée électorale du 24 Février 2019 à ce jour, et le calme qui règne dans le pays malgré l’appel de l’opposition à l’insurrection, démontre que la majorité des sénégalais n’a jamais été dupe et ne donne pas de crédit à ces aventuriers, composés en majorité de frustrés, de mécontents, d’aigris, de calculateurs, …. 


Durant près de 7 années, chaque fois qu’il a été demandé à cette opposition : 
« Que proposez-vous comme programme alternatif pour remplacer ce que vous dénoncez ou critiquez ? ». 


Les réponses ont toujours été les mêmes, et du genre : 

« Si je dis ce que je propose, le pouvoir va me piquer mes idées - Je ne veux pas servir de consultant à Macky Sall - Je dirai mes propositions lors d’une campagne électorale - Ce n’est pas à moi de faire des propositions, je ne suis pas au pouvoir - Mon programme est sur facebook - ……. ». 


Lors des joutes électorales qui se sont déroulées durant le septennat de Macky Sall, cette opposition a ramené les débats à un niveau de plus en plus profond dans les caniveaux, ou s’est enfoncée dans la pyromanie. 


Aux législatives de 2012, le principal argument de campagne a été « Macky Sall a dit que les marabouts sont des gens ordinaires ». 

Aux élections locales, le discours tournait autour de « famille Faye – Sall – Timbo ». 



Au Référendum de 2016, le principal argument agité par l’opposition était « nouveaux droits = légalisation de l’homosexualité ». 


Aux législatives de 2017, il n’y en avait que pour des attaques personnelles, des insanités. 


A chaque fois qu’un ministre ou haut fonctionnaire est limogé ou poussé à la sortie, il vient grossir les rangs de l’opposition, et peint immédiatement en noir tout ce qu’il vantait 24 heures avant. 


Durant ce septennat, une nouvelle stratégie de conquête du pouvoir a été lancée par un néo politicien dénommé Ousmane Sonko, la conquête par les Fake News, l’intoxication, le mensonge permanent, les fausses révélations. Cela permet ainsi de capter l’attention des sénégalais et des médias. 


Les autres opposants en perte de vitesse s’y sont alors presque tous mis également, usant et abusant des réseaux sociaux, des sites d’information en ligne, des radios et télés. Ils se mettent alors à chercher des cibles faciles, des entités qui ont bon dos, et les jettent en pâture aux sénégalais. 


Durant 7 ans, l’opposition a voulu une chose et son contraire. Elle dénonce un manque de dialogue, mais refuse systématiquement de s’assoir avec les tenants du pouvoir. 


Comment de telles farfelus, aussi versatiles et paresseux les uns que les autres, ont-ils pu croire que la majorité des sénégalais ne réfléchit pas, ne se souvient de rien, et va les considérer comme une alternative ? Comment ont-ils ont cru que les Fake News et les discours grossièrement populistes suffiront à convaincre tout le monde ? 


Comme à son habitude, la majorité silencieuse a montré qu’elle n’est pas dupe, qu’elle n’a pas besoin d’accéder aux réseaux sociaux pour connaitre la réalité, qu’elle reconnait les imposteurs et les grandes bouches 


Les tendances et résultats sortis des urnes au soir du 24 Février 2019 à ce jour n’ont pas surpris ceux qui ont un brin d’honnêteté et de sens de l’observation. 

Cette opposition médiocre et puérile a entendu de 18h à 21h les résultats qui étaient diffusés à travers les médias. Dès que les scores à la soviétique en faveur de Macky Sall commençaient à être la règle, le ballotage une grosse exception, les 2 principaux candidats de l’opposition ont vite été pris de panique et ont enclenché la phase B de leur stratégie de supercherie, à savoir brouiller les cartes en annonçant un 2ème tour inéluctable, et appelant à la baston des journalistes qui ont lu des résultats qui leur sont rarement favorables. 


Sans surprise, le 1er à avoir appeler à la baston des journalistes, est celui-là même qui appelait à fusiller tous ceux qui ont eu à gérer le pays sans lui, celui qui répond par des insultes à toute interpellation légitime le concernant. 


Les 2 caïmans alliés de circonstance (Idy et Sonko) donnent la conclusion des tendances qu’ils disent détenir, et refusent paradoxalement à leur adversaire de donner ce que lui considère comme la conclusion de ses tendances reçues. Quel esprit malhonnête !!! 


Depuis le soir du 24 Février, tout y passe comme Fake News et Intox. Des vidéos d’enfants qui ont voté pour leur adversaire, des PV qui prouveraient la fraude mais invisibles, une lettre supposée de Wade à Macky Sall, une annonce d’un voyage de Macky pour fuir le pays pendant la proclamation des résultats, etc….. Ils ne s’arrêtent jamais. Ils se comportent comme des gamins, quand ils ne jouent pas au brigand en saccageant leur propre permanence pour divertir l’opinion.  



Le Sénégal et les sénégalais n’ont pas mérité de n’avoir que cela comme choix alternatif, et certainement pas les 2 dangers publics qui espèrent arracher un 2ème par la supercherie. 


** Idrissa Seck le roi de l’inconstance, tortueux à souhait, concepteur du Protocole de Reubeus, habitué des bourdes telles que Maka/Baka, promoteur des enregistrements et audiences du palais. 


** Sonko l’amateur, impulsif, affabulateur, malhonnête, adepte des sociétés écrans. 


Aujourd’hui ils s’assoient à la même table. Mais observez les dans quelques temps, ils vont se dévorer pour occuper la place du chef de l’opposition. Mais ils n’ont encore rien vu. 


MARVEL 

E-mail : marvel@hotmail.fr 
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés