google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Immigration clandestine : Deux Sénégalais qui voulaient rejoindre l'Europe, arrêtés en Ethiopie


Rédigé le Mercredi 15 Septembre 2021 à 12:35 | Lu 88 fois | 0 commentaire(s)




Six mois d'emprisonnement, dont deux mois ferme, pour Youssoupha Diallo et Alioune Fam. Ils ont été reconnus coupables du délit d'usage de faux documents administratifs, par le tribunal d'Instance de Dakar, hier lundi. Youssoupha Diallo et Alioune Fam ne se connaissent pas, mais ils ont subi le même sort.

Les deux hommes voulaient rejoindre l'Europe avec de faux documents administratifs. Ce qui leur vaut
un séjour carcéral. Démasqués à l'aéroport d'Addis-Abeba, ils ont été rapatriés puis placés sous mandat de dépôt.

Attraits devant le tribunal d'Instance de Dakar pour faux et usage de faux, les prévenus ont rejoué le film de leurs mésaventures. Interpellé avec un faux passeport français, Youssoupha Diallo révèle qu'il a acquis le document moyennant 3,9 millions FCFA. "C'est Mamadou Diallo qui me l'a remis. Je l'ai connu sur internet. J'ai rejoint le Niger par voie routière. Une fois à l'aéroport, j'ai été conduit à la Dst (Direction de la Surveillance du Territoire). Libéré, j'ai encore acheté un billet. Arrivé à Addis-Abeba, on m'interpelle
à nouveau", déplore le commerçant, domicilié à Yeumbeul.

Marié et père de cinq enfants, le quinquagénaire, Alioune Fam déclare : "Je détenais une fausse carte d'identité italienne. C'est un certain Tounkara qui a monté tout le dossier. Je lui ai payé 3,5 millions FCFA."
Le substitut du procureur a requis l'application de la loi. Conseil d'Alioune Fam, Me Youssoupha Camara a sollicité une application bienveillante de la loi.

Selon la robe noire, son client détenait un faux permis de séjour. "Personne ne peut dire qu'ils ne sont pas coupables d'usage de faux. Alioune a fait deux ans en Italie jusqu'à ce qu'on lui dise que sa mère est malade. Il est rentré, alors qu'il n'était pas en situation régulière. Son passeport était valable", souligne-t-il.

Les prévenus ont écopé de six mois d'emprisonnement, dont deux mois ferme, pour usage de faux, rapporte Rewmi.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT