google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Hausse des cas de COVID-19 en milieu scolaire: Le CUSEMS accuse les autorités de «fermer les yeux sur une situation lourde de dangers»


Rédigé le Samedi 23 Janvier 2021 à 20:57 | Lu 370 fois | 0 commentaire(s)



Les cas de contamination à la Covid-19 dans les établissements scilares, s’accentuent. Une situation que constate pour s’en inquiéter, le Directoire national du Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen et du secondaire (CUSEMS). Suite à sa réunion en visioconférence pour apprécier la situation scolaire, au terme des échanges, le Directoire a dénoncé dans un communiqué, «le formalisme dans la gestion de la crise sanitaire au niveau des écoles».


Hausse des cas de COVID-19 en milieu scolaire: Le CUSEMS accuse les autorités de «fermer les yeux sur une situation lourde de dangers»
«Si un protocole sanitaire rigoureux a été élaboré, sa mise en oeuvre souffre d’un laxisme indescriptible exposant les acteurs au péril. Dans bon nombre d’écoles, les dotations en masques, gels hydro-alcooliques et autres produits indispensables pour l’observation des mesures-barrières sont insuffisantes, dérisoires», relève le CUSEMS.

«L’explosion des effectifs consécutive à des mesures prises de manière unilatérale, le déficit criard de tables-bancs et le déficit criard d’enseignants rendent impossible toute distanciation physique», assène le Directoire national du CUSEMS. Il fustige «l’incohérence des autorités qui multiplient les mesures pour faire observer la distanciation physique dans les autres segments de la société et ferment les yeux sur la situation lourde de dangers observée dans les établissements scolaires, dont les acteurs ne semblent pas mériter les mêmes égards».

«Le Directoire national du CUSEMS dénonce aussi l’inertie des autorités dans la mise en œuvre de palliatifs aux insuffisances de notre système éducatif révélées par la Covid-19, leur immobilisme dans la mise en œuvre des accords du 30 avril 2018, malgré la posture patriotique des enseignants. Il exige la reprise immédiate du monitoring sous la houlette d'une personnalité crédible ayant de l'autorité sur les différents ministres dont dépend la matérialisation des points d’accord », peut-on lire dans le document.

Toujours dans le communiqué, «le Directoire national du CUSEMS condamne l’arrestation du collègue Samba Tall, professeur d’anglais au lycée El Hadji Baba Diongue de Podor et tous les actes d’intimidation, de menace et de harcèlement, qui visent le bâillonnement de tous les citoyens encore debout et soucieux de l’intérêt général.

Et il rappelle au gouvernement que le peuple sénégalais est attaché aux valeurs démocratiques, de paix et de respect de la dignité humaine
». Pour terminer, «le Directoire national du CUSEMS appelle toutes les organisations de la société civile crédibles à constituer rapidement un large front pour mettre un terme aux dérives liberticides caractéristiques de ce régime».




"Vox populi"



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT