google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0

Grève de ses contrôleurs aériens : L’Asecna, sur instructions de ses pays membres, ouvre des discussions


Rédigé le Mercredi 28 Septembre 2022 à 18:44 | Lu 77 fois | 5 commentaire(s)




Après la grande mobilisation du vendredi 23 septembre 2022, assidument suivie par 716 Contrôleurs aériens (94,12 % des effectifs), la Direction générale de l’Asecna se résoud enfin, après instructions des autorités politiques des pays membres, à ouvrir des discussions franches et sincères, sur les 8 points critiques de revendications des Contrôleurs aériens, rapporte "Rewmi". 

L’USYCAA regrette que la gestion maladroite et hasardeuse de cette crise, entretenue par l’administration de l’Asecna, pour des raisons jusqu’ici inconnues, ait conduit à une perturbation importante de 87, 65 % des vols lors de la journée du 23 septembre 2022, dans l’espace aérien sous sa responsabilité. Pendant ce ras-le-bol généralisé, suivi dans 39 tours de contrôle et 12 Centres de Contrôle Régionaux (CCR) dans les 17 pays, l’Union a constaté que l’Asecna a refusé, à ses risques et périls, l’exercice du service minimum, pourtant prévu par les textes réglementaires en temps de grève. Ainsi, les Contrôleurs aériens se sont vus interdire l’accès aux salles de contrôle. 

D’aucuns ont été séquestrés et temporairement gardés-à-vue. Ils ont été remplacés par des profils divers (contrôleurs retraités, cadres administratifs, agents de bureau de piste…), ne disposant d’aucune expérience et qualification au poste, foulant ainsi la réglementation si exigeante en matière de licence.Dans ce contexte critique, certaines compagnies aériennes ont pris sur elles, de mettre en mal la sécurité de leurs passagers et des marchandises. Un rapport fait état de ce qu’un vol d’Ethiopian Airlines au départ de Ouagadougou, a décollé de la piste 22 aux environs de 9h 30 min, sans fourniture de service de contrôle. Des faits similaires et répétitifs ont été constatés sur d’autres terrains, à l’initiative notamment de quatre compagnies aériennes : deux africaines et deux européennes. 

Après l’implication de plus hautes autorités politiques des différents pays, le temps est maintenant aux négociations et à l’apaisement. Les contrôleurs aériens de l’Asecna veulent désormais faire fi des agressions verbales dont ils ont été victimes, le Directeur général les ayant qualifiés, dans une récente note administrative incendiaire, « d’agents égarés par l’appât du gain et qui se croient indispensables ». Et d’affirmer de façon diffamatoire, qu’ils sont « soutenus par des lobbies internationaux et une organisation concurrente ». 

La suspension du mot d’ordre de grève, initialement pour une période de 10 jours, puis prorogée jusqu’au 20 octobre 2022, à la demande du président du Comité des Ministres, pour contrainte de calendriers, témoigne bien de cette volonté manifeste et responsable de voir s’ouvrir des négociations sincères et d’aboutir à des résultats concrets et conciliants. 

L’Union tient à rappeler que ses 8 revendications critiques pendantes depuis plusieurs années et constamment mises sur la table de discussions, sont essentiellement relatives au renforcement des capacités opérationnelles, à l’épanouissement professionnel et au plan de carrière du Contrôleur aérien de l’ASECNA. Trois piliers essentiels qui ont continué dangereusement de s’effriter depuis l’arrivée du Directeur général en 2017, qui a fait le choix d’une démarche hostile vis-à-vis de la corporation des Contrôleurs aériens, dont l’essence de la fonction requiert plutôt concentration et sérénité. La sécurité aérienne ne s’accommode malheureusement pas du bruit. 

Le Bureau exécutif de l’USYCAA rassure sa base qu’il sera vigilant quant à l’aboutissement conciliant de ses revendications et poursuivra son travail de défense de l’ensemble de la profession.



1.Posté par ElizabethBean le 28/09/2022 19:27
I am making $92 an hour working from home. i was greatly surprised at the same time as my neighbour advised me she changed into averaging $ninety five however I see the way it works now. I experience mass freedom now that I'm my non-public boss.
That is what I do.. http://Www.OnlineCash1.com

2.Posté par JeanSolano le 28/09/2022 19:49
Je gagne environ 💰8 000 $ à 💰12 000 $ par mois en ligne. C’est suffisant pour remplacer confortablement les revenus de mon ancien travail, d’autant plus que je ne travaille qu’environ 10 à 13 heures par semaine à domicile. J’ai été étonné de voir à quel point c’était facile après l’avoir essayé

ci-dessous web >>>>> http://Www.HomeCash1.Com/

3.Posté par YongSetliff le 28/09/2022 21:08
𝐉'𝐚𝐢 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥𝐥é à 𝐭𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐞𝐥 𝐝𝐞𝐩𝐮𝐢𝐬 𝐦𝐨𝐧 𝐚𝐩𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐭 𝐣'𝐚𝐢 𝐠𝐚𝐠𝐧é 𝟑𝟎 𝟎𝟑𝟎 $. 𝐀𝐩𝐫è𝐬 𝐚𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐩𝐞𝐫𝐝𝐮 𝐦𝐨𝐧 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞𝐩𝐫𝐢𝐬𝐞 𝐩𝐫é𝐜é𝐝𝐞𝐧𝐭𝐞, 𝐣𝐞 𝐦𝐞 𝐬𝐮𝐢𝐬 𝐫𝐚𝐩𝐢𝐝𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 é𝐩𝐮𝐢𝐬é. 𝐇𝐞𝐮𝐫𝐞𝐮𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭, 𝐣'𝐚𝐢 𝐝é𝐜𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐭 𝐜𝐞𝐬 𝐞𝐦𝐩𝐥𝐨𝐢𝐬 𝐞𝐧 𝐥𝐢𝐠𝐧𝐞 𝐞𝐭, 𝐩𝐚𝐫 𝐜𝐨𝐧𝐬é𝐪𝐮𝐞𝐧𝐭, 𝐣'𝐚𝐢 𝐩𝐮 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐞𝐧𝐜𝐞𝐫 à 𝐠𝐚𝐠𝐧𝐞𝐫 𝐝𝐞 𝐥'𝐚𝐫𝐠𝐞𝐧𝐭 à 𝐥𝐚 𝐦𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐮𝐢𝐭𝐞. 𝐍'𝐢𝐦𝐩𝐨𝐫𝐭𝐞 𝐪𝐮𝐢 𝐩𝐞𝐮𝐭 𝐚𝐜𝐜𝐨𝐦𝐩𝐥𝐢𝐫 𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐜𝐚𝐫𝐫𝐢è𝐫𝐞 𝐝'é𝐥𝐢𝐭𝐞 𝐞𝐭 𝐚𝐮𝐠𝐦𝐞𝐧𝐭𝐞𝐫 𝐬𝐞𝐬 𝐫𝐞𝐯𝐞𝐧𝐮𝐬 𝐈𝐧𝐭𝐞𝐫𝐧𝐞𝐭 𝐞𝐧….

𝐀𝐩𝐫è𝐬 𝐚𝐯𝐨𝐢𝐫 𝐥𝐮 𝐜𝐞𝐭 𝐚𝐫𝐭𝐢𝐜𝐥𝐞.......>>> http://Www.onlinecareer1.com

4.Posté par juliya le 28/09/2022 22:31
Je suis payé plus de 💵60$ USD à 💵90 $ USD de l'heure pour travailler en ligne. J'ai entendu parler de ce travail il y a 3 mois et après avoir rejoint celui-ci, j'ai gagné facilement 💵21 000 $ USD sans avoir de compétences de travail en ligne. Essayez-le simplement sur le site d'accompagnement…

Voici ce que je fais......👉

5.Posté par Amanda le 28/09/2022 23:25
I’ve made so far this year working online and I’m a full time student. I’m using an online business opportunity I heard about and I’ve made such great money. It’s really user friendly and I’m just so happy that I found out about it. Here’s what I do. Copy
For more details visit……………… http://www.EarnCash7.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT