google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Gestion du Covid-19: Mansour Faye accuse les transporteurs pour les retards des vivres


Rédigé le Mercredi 3 Juin 2020 à 02:56 | Lu 188 fois | 0 commentaire(s)




Gestion du Covid-19: Mansour Faye accuse les transporteurs pour les retards des vivres

C’est la commune de Ndiébène Gandiol qui a été choisie comme localité pilote de la distribution des kits alimentaires destinés aux ménages vulnérables du département de Saint-Louis. Cette opération supervisée par le Comité régional de supervision a connu un franc succès dans le département de Saint-Louis, selon le gouverneur de la région Alioune Aïdara Niang qui dirige ce comité.

Selon le chef de l’Exécutif régional qui avait à ses côtés le ministre du Dévelop­pement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, malgré quelques difficultés liées à la longueur du département qui fait plus de 400 km, au renchérissement du coût de la manutention du transport et les hésitations et tergiversations de certains transporteurs lors de l’acheminement des denrées, les opérations se sont très bien déroulées. Selon Alioune Aïdara Niang, le département de Saint-Louis a fini de recevoir l’ensemble de son quota, alors que pour l’ensemble de la région, plus de 70% des produits sont disponibles. «Nous avons mis en place 70% des denrées alimentaires. La région de Saint-Louis a reçu l’ensemble de son quota et notre objectif est de remettre les kits aux 67 mille ménages bénéficiaires identifiés dans la région», indique-t-il, dans le quotidien.

Le ministre Mansour Faye a, quant à lui, fait savoir dans le même sillage qu’à Saint-Louis, les opérations se déroulent bien comme dans la plupart des régions. Toutefois, «beaucoup d’efforts restent à faire, surtout dans les régions du centre comme Diourbel, Louga, Thiès et Kaolack», indique Mansour Faye qui semble préoccupé par le rythme actuel des opérations de distribution dans ces zones.

Le ministre qui dit vouloir terminer la distribution de ces denrées au plus tard dans quinze jours, afin que les bénéficiaires puissent en disposer avant l’hivernage, compte sur les gouverneurs pour atteindre cet objectif. «Nous pensons que fondamentalement, dans un délai de quinze jours tout au plus, les opérations de distribution seront terminées à l’échelle nationale. C’est le énième délai et nous pensons que nous allons le respecter», soutient le ministre qui, depuis le lancement officiel des opérations, ne rate aucune occasion pour sensibiliser les différents acteurs impliqués dans le processus de distribution de l’appui alimentaire sur l’urgence de terminer au plus vite ces opérations pour que les populations puissent disposer de leurs kits. Mansour Faye n’a pas manqué d’adresser des félicitations à l’Administration territoriale et aux forces de défense et de sécurité qui ont mené avec succès les opérations de distribution. Il a par ailleurs invité ses collègues maires à accompagner le processus pour un bon déroulement des opérations de distribution.

Au début de la pandémie, le gouvernement du Sénégal avait dégagé 69 milliards de francs Cfa pour l’achat de kits alimentaires destinés à aider les ménages vulnérables à faire face aux effets néfastes du Covid-19. 1 million 100 mille ménages ont été ainsi identifiés à l’échelle nationale comme bénéficiaires de ces kits. A Saint-Louis, 67 mille ménages bénéficiaires sont con­cernés dont 12 mille 925 pour le département de Saint-Louis qui ont reçu chacun 100 kg de riz, 10 litres d’huile, 10 kg de pâte, 18 morceaux de savon et 10 kg de sucre.

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT