Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Ferdinand Coly en faillite: son immeuble à liberté 6 vendu aux enchères


Rédigé le Samedi 24 Août 2019 à 14:39 | Lu 2091 fois | 1 commentaire(s)




L’international sénégalais, Ferdinand Coly a vendu son imposant Immeuble, sis à Liberté 6 à Maodo Sarr, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaffrine (centre),. L’ancien défenseur des Lions avait hypothéqué sa maison dans une banque pour avoir un financement afin d’investir dans l’exportation de produits halieutiques.

Mais, l’entreprise n’a pas été fructueuse. Suite à cette faillite, il accusait son associé, président du Conseil départemental de Mbour, Serigne Saliou Samb, d’avoir abusé de sa confiance.
L’international sénégalais peut désormais respirer tranquille. Son sommeil, longtemps perturbé par une décision d’Ecobank de vouloir saisir ou vendre son immeuble en hypothèque pour rentrer dans ses fonds serait dans l’oubli.

 

Présentement, une source de Leral, a informé que l’ancien Lion a réussi, la vente de son immeuble. Mais, il s’est retrouvé avec une infime partie de la transaction financière. Puisque, la plus grosse partie de l’argent a servi au paiement de sa dette à la banque. Et, le nouvel acquéreur de la maison, découvre-t-on, serait Maodo Sarr, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaffrine (centre).

 

Ainsi, l’ancien lion qui voulait même, renoncer à sa nationalité sénégalaise après avoir vainement engagé une bataille judiciaire contre Serigne Saliou Samb, accusé d’escroquerie peut retrouver son sommeil des justes.

A retenir dans cette histoire d’arnaque ou de escroquerie, Ferdinand Coly traquait son associé. Mais, ce dernier, en l’occurrence, Serigne Saliou Samb, dans son argument de défense avait soutenu que la banque a profité de la naïveté de Ferdinand Coly. « Quand on est resté trois mois sans payer, la banque nous a envoyés une lettre de mise en demeure pour dire qu’on lui doit 460 millions FCfa. J’avais contesté ce montant. Parce que la banque n’avait pas tenu compte des 8 millions de FCfa qu’on lui versait par mois.

 

Sur ces entrefaites, la banque a, à mon insu, joint Ferdinand Coly pour lui faire savoir qu’il va perdre son immeuble s’il ne s’acquittait pas de ce montant. Ferdinand Coly est venu m’en parler et, je lui avait dit mon désaccord sur le montant avancé par la banque », s’était défendu le Président du Conseil départemental, Serigne Saliou Samb.

Mais, Ferdinand Coly avait vu autrement les choses. Il avait dit que pour sa crédibilité, il allait vendre sa maison pour rembourser. Et d’après Serigne Saliou Samb, le montant que Coly avait décidé de rembourser ne l’engagerait pas. « Coly avait, en solo, négocié avec la banque et il avait décidé de payer 560 millions de FCfa. C’est-à-dire, plus que ce qu’on devait à la banque. En plus, c’est la banque qui lui a trouvé un acquéreur de la maison. Cela veut tout simplement dire que la banque a profité de la naïveté de Ferdinand Coly », regrettait Serigne Saliou Samb.

A retenir que Ferdinand Coly et son associé avaient perdu plus de 200 millions de FCfa.
Ecobank les avait prêté 395 millions de FCfa. Ils ont injecté 195 millions de FCfa dans les chambres froides. « On a commencé l’activité et les choses marchaient. Ferdinand Coly était co-gérant avec moi. On partageait la gestion de l’entreprise. Je ne pouvais rien entreprendre à son insu. On remboursait mensuellement 8 millions de FCfa à la banque jusqu’au jour où tout a plombé. C’était au mois de juin 2012. Nous avions envoyé plus de 25 conteneurs de poissons en Côte d’Ivoire », avait précisé Serigne Saliou Samb.




1.Posté par mya le 24/08/2019 17:43
78 526 25 32 -77 217 53 52
Nous vous proposons :
-massage doux, relaxant 10 000 fr ,
-massage 4 mains ( 2 filles) 15 000 fr,
-massage lomi lomi 20 000 fr
-massage à hôtel à 35 000 fr.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >



Publicité

Facebook