google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Escroquerie portant sur 311.000.000 f cfa- Comment B. Kouta, Ancien chauffeur du khalif de Médina Baye et C. T. BÂ ont roulé dans la farine un Sénégalo-Américain avant d'être mis aux arrêts par la SR


Rédigé le Jeudi 22 Octobre 2020 à 11:23 | Lu 590 fois | 0 commentaire(s)



Dakarposte a appris de sources jusqu'ici fiables que l'ancien chauffeur du tout nouveau khalif de Médina Baye est tombé dans la nasse des redoutés mais redoutables pandores de la Section Recherches de la gendarmerie. Il n'est pas le seul. Car, des informations sûres (minutieusement recoupées) en notre possession, il ressort que son acolyte un certain C. T. Bâ marabout, originaire de Ndoyène (Sébikhotane) est également arrêté. Que s'est il passé?


 
En somme, le sieur M. Bèye, Sénégalais de souche qui a longtemps séjourné au pays de Trump (plus de deux décennies) finira par obtenir la nationalité Américaine. Il décidera de rentrer au bercail après avoir fait fortune. Nous sommes en janvier 2020.
En réalité, Bèye, qui se faisait un sang d'encre pour l'état de santé chancelant de sa maman, décidera de revenir au Sénégal aux fins de rester à son chevet . À peine arrivé au "pays de la Téranga", il sera mis en rapport B. KOUTA, l'ancien chauffeur du tout nouveau khalif de Médina BAYE. "Kouta s'est présenté à la victime comme un marabout à même de l'aider" fait savoir nos informateurs.
Au fil du temps, ce dernier impliquera dans le deal C. T. BA, marabout originaire de Ndoyene mais officiant à Ouest Foire.

Il revient à dakarposte que le duo d'aigrefins promettra de guérir la maman de M BEYE. Cette dernière finira d'ailleurs par rendre l'âme quelques jours après l'arrivée de son fils.

Ne baissant pas pavillon, les deux escrocs, qui se sont rendus que le Sénégalo-américain est revenu au pays avec une fortune lui feront croire qu’ils peuvent l’aider à s'enrichir davantage aux USA. Crédule, M BEYE les a suivis dans leur raisonnement spécieux. Pour de supposés sacrifices (bœufs, chameaux, moutons, chèvres...de différentes couleurs), la victime cassera sa tirelire. En clair, il déboursera des sommes allant de dix (10) à cent (100) millions de francs, pour un total général de trois cent onze (311.000.000) millions de francs.
Comme toute a une fin, Bèye, qui a été envouté, finira par découvrir le pot au rose. À toute pompe, en clair, à toute allure il se rendra alors au niveau de la Section Recherches de la gendarmerie pour y déposer sa plainte.



Sans tarder les enquêteurs de la SR entament l'enquête.
Les perquisitions faites aux domiciles des mis en cause ont permis aux pandores de recouvrer cent millions (100.000.000) de francs.
Au domicile de B KOUTA l'ancien chauffeur du khalif de Médina BAYE, du chanvre indien et des faux billets de banque ont été retrouvés. Sommé de s'expliquer, il dira aux enquêteurs: " Je suis asthmatique, le chanvre, c’est pour me signer ". Les éléments de la SR ont failli tomber des nues lorsqu'ils trouveront dans ses bagages le passeport américain de la victime . Il servira aux gendarmes qu'il l’avait pris pour soi-disant faire des prières à formuler dessus.
Pire, une carte nationale d’identité (avec sa photo) au nom de I. CISSE a été trouvée, ce qui signifie qu’il a deux (02) identités.
L’enquête a révélé qu’il a blanchi l’argent de M BEYE en achetant quatre (04) véhicules type 4x4 (dont l’un une range rover sport dernier modèle portait frauduleusement une plaque diplomatique), et des meubles de luxe pour sa deuxième conjointe qu’il a épousée en cachette, à l’insu de sa famille.
Dakaraposte est en mesure de révéler que c'est à la gendarmerie que sa première femme a découvert qu’elle a une coépouse.

Pour le tirer d’affaire, la famille maraboutique de Kaolack a même proposé de mettre sur la table le reliquat de l’argent pour compléter à trois cent millions (311.000.000) afin de lui éviter l’affront d’un séjour carcéral et surtout, pour lui permettre d’assister au premier gamou sous l’ère Cheikh Mahi NIASS.

Malheureusement pour lui. Car ce premier gamou, il le passera certainement au cap Manuel en compagnie de son acolyte C. T. BA. En effet, après leur déferrement, ils ont tous les deux été placés sous mandat de dépôt par le procureur de la République. L’affaire est en instruction. En attendant, le pactole de cent millions (100.000.000) est consigné à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT