google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Envoyé (très) Spécial: une nomination récompense ou compensation ?


Rédigé le Jeudi 8 Octobre 2020 à 14:49 | Lu 164 fois | 0 commentaire(s)



La fonction d’Envoyé spécial devient donc familière aux Sénégalais et plus proche du prestigieux titre de ministre d’Etat. Jean-Paul Dias a récolté les fruits de son soutien au Président sortant, lors de la dernière élection présidentielle.


Envoyé (très) Spécial: une nomination récompense ou compensation ?
 
Membre de la coalition Macky2012 qui avait porté la candidature de Macky Sall au premier tour de l’élection présidentielle de 2012, le père de Barthélemy Dias s’était rapproché de l’opposition et de Khalifa Sall.

En 2017, il était investi sur la liste nationale de Manko Taxawu Senegaal dirigée depuis la prison par le maire de Dakar d’alors. Même s’il n’a pu être député, Jean-Paul Dias a activement participé au combat pour la libération de Khalifa Sall. Malgré tout, le leader du Bcg a soutenu presque à la surprise générale, une réélection de Macky Sall en 2019.

La fonction d’Envoyé spécial devient donc familière aux Sénégalais et plus proche du prestigieux titre de ministre d’Etat. Aminata Touré a été la première à avoir inauguré ce poste rangé dans le lot des strapontins. En tant qu’ancienne Première ministre, elle ne pouvait être recasée dans les institutions qui étaient occupées.

Aïssata Tall Sall, grand soutien du candidat Macky Sall à la Présidentielle de 2019, avec sa forte personnalité, ne pouvait prétendre à moins que cela. Elle héritera de ce statut d’Envoyée spéciale.

Alors aujourd’hui, c’est un homme qui casse cette «exclusivité» pour les femmes. Et pas n’importe qui. C’est une récompense, bien que tardive, à un allié depuis 2011 et un des fondateurs de Macky2012, qui a propulsé le leader de l’Apr au second tour contre Abdoulaye Wade. Jean-Paul Dias aura été, cependant, un compagnon par moments encombrant pour le Président Sall. Parce qu’il a souvent remué la coalition Benno Bokk Yakaar, notamment par ses déclarations qui sortent de la ligne du pouvoir et même par ses oppositions à des décisions présidentielles.

Mais c’est le même «Dias» qu’il a toujours joué.



Avec le Quotidien (Titre de la Rédaction Leral)



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT