google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Diourbel- libération exigée des manifestants : l’UMS indignée par la sortie du M2D, refuse la pression


Rédigé le Lundi 29 Mars 2021 à 15:58 | Lu 177 fois | 0 commentaire(s)



Dans un communiqué publié hier, dimanche 28 mars, l’Union des magistrats sénégalais (Ums) s’indigne de la sortie du Mouvement M2D condamnant le supposé refus du juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Diourbel de libérer les personnes arrêtées pendant les manifestations survenues après l’arrestation du député Ousmane Sonko.


Diourbel- libération exigée des manifestants : l’UMS indignée par la sortie du M2D, refuse la pression
L’Union des magistrats sénégalais (Ums), a sorti un communiqué hier, dimanche 28 mars, pour fustiger la sortie du mouvement M2D qui, lors d’une conférence de presse tenue vendredi, a exigé la libération des personnes arrêtées suite aux manifestations qui ont eu lieu à Diourbel avec comme conséquence, le saccage du tribunal régional, rappelle Sudonline.
Dans la note, l’Ums soutient que « dans une déclaration diffusée par la presse ce samedi 27 mars 2021, le mouvement M2D s’en est pris à un juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Diourbel, nommément cité, qu’il accuse « d’obstruction » tout en le tenant pour responsable des réactions qui pourraient découler de son « refus de libérer » des personnes qu’il a inculpées et placées en détention, suite aux récentes manifestations survenues dans le pays ».
L’Union des magistrats sénégalais dit par ailleurs condamner « avec la plus grande fermeté ces menaces qu’elle qualifie « d’inadmissibles et inacceptables ». Pis, ajoute-telle, celles-ci contribuent à fragiliser l’institution judiciaire. Elle rappelle en outre que le respect de l’indépendance de la justice s’impose à tous les citoyens et acteurs sociaux, de quelque bord qu’ils puissent être. Mieux, elle soutient exprimer sa solidarité entière et son soutien total au magistrat concerné, et réitère l’appel fait à tous, à garder une attitude de neutralité et à ne céder à aucune pression d’où qu’elle vienne ».
Pour rappel, le mouvement politique s’est montré déterminé à obtenir la libération des détenus de Diourbel qualifiés d’otages politiques. « Le M2D prend acte de la libération en cours de certains détenus politiques à Dakar et Ziguinchor. Le M2D informe cependant l’opinion publique nationale et internationale qu’à Diourbel le juge Mbow refuse de libérer les 22 otages politiques, faisant valoir des états d’âme relatifs au fait que les jeunes auraient saccagé le tribunal. Ce juge se rend ainsi coupable d’obstruction et sera tenu responsable de toutes réactions qui pourraient découler de son attitude. Le M2D ne fera aucun compromis sur la libération des jeunes arbitrairement détenus », avait-il indiqué dans la déclaration luminaire lue lors de la conférence de presse du vendredi 26 mars



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT