google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Covid-19 / Grand-Dakar – Distribution aide alimentaire : Le maire désavoué par ses administré


Rédigé le Vendredi 1 Mai 2020 à 16:35 | Lu 182 fois | 0 commentaire(s)



« Le 17 avril 2020, le sous-préfet de l’arrondissement de Grand-Dakar avait initié une tournée d’information au profit des sous-comités, pour partager les termes de référence du processus de ciblage et de distribution de l’aide alimentaire d’urgence aux familles impactées par la pandémie du Covid-19…«, rappelle le Comité communal de veille et de vigilance pour la transparence dans la distribution de l’aide alimentaire, dans une note parvenue à SENEGO


Covid-19 / Grand-Dakar – Distribution aide alimentaire : Le maire désavoué par ses administré
L’arrêté « sommaire », « exclusif » et « illégal » 

En effet, rappelle ledit comité, « les comités de ciblage devraient se réunir dans leur quartier pour choisir les personnes habilitées à siéger dans lesdits comités et remonter leur travail au niveau de l’autorité administrative… » Et le lendemain, 18 avril, à leur « grande surprise« , le Maire, Jean Baptiste Diouf, est venu avec un arrêté sommaire, « exclusif et illégal, dans lequel seuls ses militants figurent dans les sous-comités de ciblage« . Une situation qui, regrettent-ils, « a provoqué des remous, des contestations et des bagarres entre les partisans du Maire et les forces vives de Grand-Dakar (ASC, OCB, Mouvement de jeunes, société civile….) ». 

Annulation de l’arrêté du maire par le sous-préfet… 

« Face à cette forfaiture, toutes les couches sociales se sont réunies, le 19 avril, au sein d’un cadre appelé "Comité communal de veille et de vigilance", pour adresser au sous-préfet une lettre de réclamation et de contestation co-signée par toutes les parties prenantes, y compris la société civile. Après audience et lecture de la lettre, le sous-préfet a diligenté une enquête approfondie qui a abouti à l’annulation de l’arrêté du Maire pour non-conformité aux termes de référence et risques de trouble à l’ordre public…« , poursuit le Comité communal de veille et de vigilance pour la transparence dans la distribution de l’aide alimentaire de Grand-Dakar. 

« Diffamation » 

Selon eux, « ce refus des populations est motivé par la volonté exprimée du Maire de donner les vivres à ses militants, comme en témoignent ses dérives dans l’attribution des bourses de sécurité familiale, où dans un même ménage, nous pouvons retrouver 10 bénéficiaires. Perdu dans ses manœuvres politiciennes, le Maire n’a qu’un seul recours, saisir la presse pour diffamer des personnes, jusque-là, neutres dans le processus ». 

Appel au maire… 

A cet effet, le Comité communal de veille et de vigilance appelle le Maire à la retenue « et à suivre l’exemple de ses pairs qui, face à la détresse de leur population, ont dégagé des centaines de millions pour alléger le quotidien de leur populations, au lieu de verser dans le populisme, la mauvaise foi et la distribution partisane des quinze tonnes de riz de la Ville de Dakar« .


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT