Coopération Sénégal-UE : « Lutter contre la migration irrégulière doit aller de pair avec la politique de réintégration des migrants de retour », selon une spécialiste


Rédigé le Dimanche 5 Mai 2024 à 16:21 | Lu 262 fois | 0 commentaire(s)



La lutte contre la migration irrégulière et la promotion d’une politique de réintégration des migrants de retour ne peuvent être menées isolément, a affirmé, vendredi, à Kaolack (centre), la cheffe de mission de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Sénégal.


‘’La lutte contre les facteurs de la migration irrégulière et la promotion d’une politique de retour et de réintégration ne peuvent être menées isolément. La participation de tous les acteurs est cruciale pour une réintégration durable et bénéfique tant pour les migrants que pour leurs communautés’’, a notamment indiqué Valérie Falaschi.

Elle s’exprimait au cours d’un atelier de restitution au terme d’une mission conjointe menée du 29 avril au 2 mai 2024 dans les régions de Diourbel, Fatick, Kaffrine, et Kaolack, en réponse à l’une des recommandations du dernier comité de pilotage du Programme de protection, de retour et de réintégration des migrants de retour en Afrique subsaharienne (MPRR-SSA, en anglais)

Ce programme, lancé en juin 2017, est financé par l’Union européenne (UE), soutenu par le gouvernement du Sénégal et mis en œuvre par l’OIM.

‘’L’OIM demeure aux côtés du gouvernement du Sénégal pour renforcer davantage la synergie d’actions entre les acteurs. Dans ce sillage, elle est disposée à accompagner la tenue des réunions des cadres de concertation sur la migration, mis en en place dans les régions du Sénégal par le projet ‘Gouvernance, migration et développement (GMD)’ ’’, a assuré Mme Falaschi.

L’OIM souhaite également étudier la possibilité d’organiser les sessions d’écoute et de parole dans chaque région du pays où se trouve un Bureau d’orientation et de suivi des migrants (BOAS) et une Agence régionale de développement (ARD), a-t-elle fait savoir.

Venue représenter le gouverneur de la région de Kaolack Ousmane Kane à cette rencontre, la cheffe du service régionale de l’élevage et des productions animales, Dr Khady Ndiaye, a salué cette ‘’initiative de haute portée’’ de l’OIM, dans le contexte actuel d’émigration irrégulière.

Elle a estimé que cet accompagnement financier par le programme MPRR-SSA, à travers le ministère sénégalais chargé des Sénégalais de l’extérieur, permet de renforcer la gouvernance des migrations et d’assurer la réintégration durable des migrants de retour, dont certains se retrouvent dans une situation de vulnérabilité.

‘’L’objectif principal de cette mission était de visiter des projets de migrants déjà mis en œuvre pour les encourager à progresser, valoriser les bonnes pratiques et attitudes, identifier les défis auxquels sont confrontés les bénéficiaires et envisager des solutions adéquates afin de renforcer la gouvernance de la réintégration au niveau territorial’’, a souligné Dr Khady Ndiaye.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT