Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Communiqué de la plateforme Avenir sur les nombreuses candidatures et la stratégie de l'opposition pour 2019


Rédigé le Jeudi 25 Octobre 2018 à 14:08 | Lu 57 fois | 0 commentaire(s)




COMMUNIQUÉ DU SECRETARIAT POLITIQUE NATIONAL

Après une analyse lucide et clairvoyante de la conjoncture sociale et politique, la  Plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg s'est gardée de suivre la ruée vers le retrait des fiches de parrainages pour rechercher d'hypothétiques signatures  pour des candidats qui, dans le contexte politique actuel, non seulement n'auraient aucune chance d'obtenir le nombre requis de parrains, mais pourraient saper les chances de l'opposition en fragmentant l’électorat susceptible de lui être favorable. La cascade de reculades et de retraits de candidatures annoncées, qui ira sans doute crescendo, conforte cette option de la plateforme ainsi que la justesse de l’analyse qui la porte.
                  Pour nous, en 2019, l'opposition sénégalaise n'aura aucune autre option féconde que celle consistant à identifier et à construire pour le premier tour un nombre limité de pôles de candidatures dirigés par des candidats prometteurs et pouvant fédérer autour d'eux le maximum de forces politiques et sociales  pour aller l'assaut de Macky Sall, avant de se réunir pour soutenir celui qui ira avec ce dernier dans un second tour, plus que probable, pour le battre.
                  C'est pourquoi, la Plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg a préféré poursuivre le processus de réflexion entamé depuis plusieurs mois avec des acteurs politiques animés du même esprit pour construire un projet inclusif, alternatif et durable conforme à sa vision et s'inspirant des Assises Nationales, des Recommandations de la CNRI ainsi que de toutes les réflexions pertinentes susceptibles de mener à des transformations qualitatives durables au Sénégal, tant sur les plans politique, économique, social que culturel.  
                  Prenant l’opinion nationale et internationale à témoin, la Plateforme prend donc date avec l’histoire en refusant de participer au tohubohu généralisé de candidatures sans épaisseur politique, qui n'a fait que brouiller davantage les repères et dévaluer la démocratie comme la fonction présidentielle.  
                  Réuni le samedi 20 octobre 2018 à son siège, le Secrétariat Politique National (SPN) de la Plateforme, s'est donc honoré de ce choix judicieux et a félicité le Coordonnateur National, le Docteur Cheikh Tidiane DIEYE pour son humilité devant la grandeur des enjeux de la Nation et de la République. Le Secrétariat l'a invité à œuvrer d'arrache-pied pour la constitution de ces pôles de candidatures, en accélérant le projet sur lequel la Plateforme travaille depuis plusieurs mois avec d'éminentes figures de l'opposition. 
                  Aussi, le Secrétariat Politique de la Plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg présentera t-il,  très prochainement, le Programme politique Alternatif pour la Refondation de la République (PARRÉ2019) qu'il soumettra, sous forme de contribution, aux Pôles de candidatures que la plateforme choisira d'accompagner par ses réflexions, et au candidat qu'elle soutiendra effectivement au premier tour de l'élection Présidentielle de Février 2019.
                  En plus de la cacophonie générée par le parrainage, le Secrétariat Politique National de la Plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg regrette aussi, profondément,  la pollution funeste qui affecte le débat politique actuel, marqué par des psychodrames cousus de fil blanc, des injures, calomnies et invectives téléguidées par des politiciens  dont le dessein masqué est de désorienter la conscience collective et d'éviter les vrais débats sur les choix économiques, les projets de société, les réformes institutionnelles ou les options géopolitiques et diplomatiques dans un monde ouvert et aux enjeux fluctuants.  
                  Le Secrétariat Politique National condamne fermement les injures et toutes les entreprises de diabolisation dirigées contre d'anciennes et de nouvelles figures politiques dont le seul tort est de proposer des ruptures attendues et porteuses d’espoir.
                  La Plateforme invite les acteurs politiques au respect de la maturité politique des sénégalais, qui expriment un ras-le-bol, encore contenu, de ce théâtre d’ombres aux scénarii périmés qui perpétue le manque d’égard à leur endroit. Elle appelle toute la classe politique à prendre de la hauteur pour être apte à porter les enjeux de développement actuels et pour aspirer à la dignité de conduire les destinées de ce peuple qui a fini de tourner le dos aux hommes et aux pratiques politiques surannées, bons pour être rangées dans les petits tiroirs de notre histoire.  
                  La peur panique qui s'est emparée du Pouvoir, suite à l'échec de sa stratégie d’élimination d’adversaires gênants par le truchement de manœuvres juridico-politiques, semble être la raison de ces combinaisons machiavéliques aux antipodes des principes démocratiques les plus élémentaires. La Plateforme s’en désole profondément mais réaffirme sa détermination à barrer la route aux fossoyeurs de notre démocratie.  
                  La Plateforme Avenir Senegaal bi ñu bëgg s’oppose ainsi résolument à de telles manœuvres indignes de notre pays et appelle le Pouvoir et ses thuriféraires au respect de la pluralité démocratique ainsi que de l'expression du patriotisme des forces démocratiques émergentes qui ouvriront à notre pays les voies d'un avenir radieux et du Senegaal bi ñu bëgg
 
                                                                                                            Fait à Dakar le 24 octobre 2018


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 27 Juin 2020 - 22:10 C’était Pap Malick!



google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT