google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Campagne de vaccination anti Covid-19 : les populations partagées entre le oui et le non


Rédigé le Mardi 23 Février 2021 à 12:35 | Lu 61 fois | 0 commentaire(s)



Le Sénégal ouvre un nouvel épisode, dans le feuilleton de la pandémie à coronavirus. En effet, après avoir passé onze mois ferme en compagnie du gel hydro alcoolique et des masques. Nous sommes maintenant à l’ère des vaccins. Force est de reconnaître que cette solution recueille des avis favorables ainsi que des avis défavorables. Mini-Reportage du quotidien "Tribune"


Campagne de vaccination anti Covid-19 : les populations partagées entre le oui et le non
Ousmane Dia est un jeune homme rencontré sur notre chemin. Interrogé, il nous confie son assentiment : «Si on me laisse d’avoir le libre choix, je ne me ferai pas vacciner. J’ai entendu dire des choses qui vraiment ne rassurent pas, et j’ai peur depuis, franchement. Je peux changer d’avis si jamais je vois le président de la République monté en première ligne ainsi que sa famille et les membres du gouvernement se faire vacciner en direct à la télévision».

L’avis d’Ousmane est à l’exacte opposée de l’opinion d’Aziz. Sac en main, il nous livre sa pensée : «J’irai me faire vacciner, car je pense que s’il nous est demandé de porter le masque, nous le mettons… alors, pourquoi se montrer réfractaire au vaccin ? La théorie avancée par certaines personnes je n’y crois pas du tout. Nos médicaments ne viennent pas du pays, alors si le projet était de faire des morts, ils n’auraient pas besoin de créer une maladie. En plus de cela il faut freiner la maladie… les gens meurent».

Des vieux trouvés devant la porte d’une maison se mêlent au débat, après de bonnes minutes perdues à leur expliquer de quoi il s’agit. L’un d’eux, le vieux Mbaye, donne son avis : «Je ne comprends pas pourquoi les vieilles personnes d’abord et non les jeunes ; on devrait commencer par vous. Faudra venir me cueillir chez moi sinon je n’irai pas me faire vacciner».

Avant de rebrousser chemin on tombe sur une pharmacienne qui préfère garder l’anonymat. Notre interlocutrice de dire : «Le vaccin sinopharm est fabriqué avec les méthodes anciennes, donc on peut en avoir confiance. Je voudrais juste dire que nous devrions prendre le temps de vacciner certaines personnes et attendre de voir. Je pense que c’est plus prudent que de vacciner en même temps toutes les personnes âgées.»


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT