Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

CRITIQUE AFFICHE ÉLECTORALE : Comment Chekh Sidiya Diop a raté son affiche politique


Rédigé le Vendredi 13 Juin 2014 à 13:33 | Lu 599 fois | 0 commentaire(s)





VIPEOPLES.NET Les élections locales arrivent à grands pas et les candidats se démarqueront dans leur communication. Les concernés useront d’affiches, de slogan, de moyens médias, de discours remarquables etc...Mais l’affiche du secrétaire de la ligue des Masses a suscité l’étonnement du public.

CRITIQUE AFFICHE ÉLECTORALE : Comment Chekh Sidiya Diop a raté son affiche politique



 On a souvent l’habitude de dire que la personnalité de l’individu reflète sur sa communication et le support que l’on sert au public constitue son miroir. L’image est donc fondamentale en politique et cela, quel que soit ce que le candidat présente comme programme.
 

Charte Graphique de l’affiche
Cheikh Sidiya Diop présente son affiche politique avec un fond vert dominant. En optant ce code couleur,  Il veut sans doute nous faire penser à la nature. Cependant son choix fausse les donnes du moment où il est associé à juste titre au monde végétal qui est son plus digne représentant. Le secrétaire de la ligue des Masses semble avoir des lors oublié que Mermoz Sacré Cœur ne se particularise pas de sa verdure mais de son urbanisation. Nous pouvons cependant comprendre qu’il veuille communiquer sur « l’espoir et la chance » que suggère cette couleur.
 

Photo
Cheikh Sidiya Diop ne sourit pas. Il a un visage grave et fermé. Habillé tout en blanc, couleur qui représente la pureté, il préfère garder ses mains dans ses poches. Voilà des gestuelles qui faussent littéralement son slogan : « Un maire modeste ». L’image qu’il renvoie est donc une personne qui présente une certaine autosuffisance. Jamais dans le monde de l’affiche électorale, nous n’avions vu un candidat camoufler ses mains dans ses poches.

La colombe libérée représente-t-elle son logo ? Quel message veut-il véhiculer ? Un quartier libéré peut-être ?

 
Slogan
Monsieur Diop use de plusieurs slogans, aspect jamais vu sur une affiche politique.  Son premier est mis en évidence en gras : « Un maire modeste, une mairie moderne et une gestion proximité. » Sidiya centre tout sur sa personne. Il nous invite à découvrir sa personnalité lorsqu’il emploie cette phrase : « un maire modeste ». Il veut faire saisir aux habitants de Sacré Cœur qu’ils disposeront d’un maire exempt de vanité et rempli d’humilité.  Avec lui, la mairie changera de visage et deviendra immédiatement moderne. Le candidat de ce quartier prive malheureusement son slogan de son objectif premier : Une devise doit cibler la population et non le maire candidat en personne. Le programme de ce dernier doit se sentir dans son slogan. Il doit présenter un message fort qui réunit les locataires autour des conditions et avantages fixés. Cependant, Il ne le fait que dans son second slogan : « Un avenir plus sûr avec Cheikh Sidiya Diop ». Ici les habitants peuvent se sentir rassurés et peuvent donc sécuriser leurs quotidiens.


Peu d'affiches de qualité
Souvent plus proches d’affiches publicitaires pour des produits institutionnels que d’affiches pédagogiques destinées à aider les électeurs dans leur choix, presqu’aucun parti n’a été capable de concevoir une affiche qui serve à la fois l’image de son candidat, tout en apportant de l’information sur son programme. Cheikh Sidiya Diop a donc conçu son affiche à la va vite et sans réflexion préalable.

Par Rokhy Ghislaine Goudiaby, journaliste et consultante en communication à l’agence Gocom


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook