Brutalités infligées à des journalistes lors des manifestations à Dakar : L'UJPLA interpelle les autorités :


Rédigé le Samedi 10 Février 2024 à 12:12 | Lu 1157 fois | 0 commentaire(s)



Des brutalités policières, les journalistes en ont subi lors des manifestations à Dakar ce vendredi 9 février 2024 . Avec des courtes vidéos partagées sur les réseaux sociaux, des scènes révoltantes ont choqué plus d’un :


L Union des journalistes de la presse libre africaine réagissant à ces actes dit suivre avec attention la situation qui prévaut actuellement à Dakar et dans certaines localités du Sénégal.

Et cet égard, elle demande aux Autorités sénégalaises de permettre à la presse de jouer pleinement son rôle qui est d'informer juste et vrai, tout en exhortant les forces de défense et de sécurité à faciliter le travail des journalistes sur le terrain.

En plus l'UJPLA déplore l'interdiction du rassemblement organisé devant les locaux du groupe Wal Fadjri et demande le rétablissement de la licence de ce groupe pionnier de la presse sénégalaise et le retour, sans délai, du signal de la télévision.

Enfin, elle rappelle aux professionnels des médias la nécessité d'assurer une couverture des évènements tout en respectant les règles d'éthique et de déontologie propres à notre métier.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT