google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Rédigé le Jeudi 20 Juin 2013 à 20:20 | Lu 515294 fois | 463 commentaire(s)





Dernière Minute: Bousso Dramé reçoit des propositions de travail
http://www.vipeoples.net/Bousso-Drame-recoit-de-grandes-propositions-de-travail-Est-ce-une-nouvelle-vie-prestigieuse-qui-commence_a2823.html


A Son Excellence, Monsieur le Consul Général,
A Monsieur le Directeur de l’Institut Français du Sénégal,
Mon nom est Bousso Dramé et je suis une citoyenne sénégalaise qui, en ce jour, a décidé de prendre sa plume pour porter haut et fort un message me tenant particulièrement à cœur.

Par intérêt pour la langue de Molière, j’ai décidé de participer en Avril dernier, au Concours National d’Orthographe 2013, organisé par l’Institut Français, dans le cadre des Prix de la Francophonie. Le concours a réuni quelques centaines de candidats, âgés de 18 à 35 ans dans les Instituts Français de Dakar et de Saint-Louis ainsi que les Alliances Françaises de Kaolack et de Ziguinchor. A la suite de joutes portant sur un extrait de L’Art Français de la Guerre d’Alexis Jenni, Prix Goncourt 2011, j’ai eu l’honneur d’être primée Lauréate dudit Concours. A ce titre, un billet d’avion Dakar-Paris-Dakar et une formation CultureLab en réalisation de film documentaire au Centre Albert Schweitzer m’ont été octroyés.
Durant ma petite vie, je n’ai eu de cesse, tout en étant ouverte sur le monde dont je suis une citoyenne, de défendre ma fierté d’être noire et africaine. Il va sans dire que je crois résolument à l’avenir radieux de ma chère Afrique. Je suis également d’avis qu’il est impératif que les préjugés qui ont prévalu au sujet des Africains et de l’Afrique, du fait du passé colonial et de la situation contemporaine difficile de ce continent, soient révolus. Il est temps que les Africains se respectent eux-mêmes et exigent d’être respectés par les autres. Cette vision d’une Afrique généreuse et ouverte, certes, mais fière et ferme dans l’exigence du respect qu’on lui doit et qu’on ne lui a que trop longtemps refusé est une conviction forte qui me porte et me transporte, littéralement.

Cependant, durant mes nombreuses interactions avec, d’une part,  certains membres du personnel de l’Institut Français, et, d’autre part, des agents du Consulat de France, j’ai eu à faire face à des attitudes et propos condescendants, insidieux, sournois et vexatoires. Pas une fois, ni deux fois, mais bien plusieurs fois! Ces attitudes, j’ai vraiment essayé de les ignorer mais l’accueil exécrable dont le Consulat de France a fait montre à mon égard (et à celui de la majorité de Sénégalais demandeurs de visas) a été la goutte d’eau de trop, dans un vase, hélas, déjà plein à ras bord.
En personne authentique qui ne sait pas tricher, une décision difficile mais nécessaire s’est naturellement imposée à moi. Un voyage tous frais payés, fut-il le plus beau et le plus enchanteur au monde, ne mérite pas que mes compatriotes et moi souffrions de tels agissements de la part du Consulat de France. Une formation aussi passionnante soit-elle, et Dieu sait que celle-ci m’intéresse vraiment, ne vaut pas la peine de subir ces attitudes qu’on retrouve malheureusement à grande échelle sous les cieux africains. Par souci de cohérence avec mon système de valeurs, j’ai, donc, pris la décision de renoncer, malgré l’obtention du visa.
Renoncer pour le symbole.

Renoncer au nom de tous ces milliers de Sénégalais qui méritent le respect, un respect qu’on leur refuse au sein de ces représentations de la France, en terre sénégalaise, qui plus est.

Cette décision n’est pas une sanction contre des individualités, mais contre un système généralisé qui, malgré les dénégations de mes concitoyens, semble ne pas avoir l’intention de se remettre en cause.

Par ailleurs, je trouve particulièrement ironique que l’intitulé partiel de la formation à laquelle je ne prendrai pas part soit : « La France est-elle toujours la Patrie de Droits de l’homme. Jusqu’à quel point les Français sont-ils des citoyens d’Europe, du monde? » Cela aurait, sans aucun doute, fait un intéressant sujet de documentaire vu d’une perspective africaine et j’espère, avoir l’occasion, par d’autres voies et moyens, de participer à une future formation CultureLab.

Je tiens à remercier, l’Institut Français tout de même, pour l’initiative de ce concours, qui, à mon avis mériterait de continuer à exister, voire se tenir à fréquence plus régulière et ce, pour stimuler l’émulation intellectuelle entre jeunes Sénégalais et pour le plaisir des amoureux de la langue française, dont je fais partie.

Madame la Préposée au Guichet du Consulat de France - je ne connais pas votre nom, mais je vous dis au sujet de ce visa dont je ne me servirai pas : Non, merci.
Fièrement, sincèrement et Africainement vôtre.


Bousso Dramé 
Consultante Internationale
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence du Gouvernement Sénégalais
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence Eiffel du Gouvernement Français pour les étudiants étrangers
Diplômée de Sciences Po Paris, Master en Affaires Internationales
Diplômée de la London School of Economics, MSc in International Political Economy
Nominée “Global Shaper” par le Forum Economique Mondial
Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

61.Posté par Fatou le 21/06/2013 11:36 (depuis mobile)
Jaja ne sais tu pas que les temps sont durs partout . Tu dis que nous voulons retourner chez eux mais c'est vis versa , les europeens aussi multiplient les investissements sur les terres africaines . La boule a tournèe .

62.Posté par Fatou le 21/06/2013 11:36 (depuis mobile)
Jaja ne sais tu pas que les temps sont durs partout . Tu dis que nous voulons retourner chez eux mais c''est vis versa , les europeens aussi multiplient les investissements sur les terres africaines . La boule a tournèe .

63.Posté par el hadji djitte le 21/06/2013 11:37
bonjours Bosso je ne peux faire que te remercier et te dire que tu as bien fait, car rien ne rehausse l'autorité et la personalitè que la dignité donc un Grand MERCI.

64.Posté par ALI LE PANAFRICAIN le 21/06/2013 11:41
Moi, ton frère panafricain, te remercie infiniment pour cette réaction honorifique qui reste gravée dans ma mémoire.pour moi, tu fais parti des sages Africains (es) qui se sont engagés dans la littérature et qui dénomment les bouches de ceux qui n'ont pas de bouche. Je sais également que tu as parlé du pays de la téranga comme appui, mais véritablement, c'est l'honneur de l'ensemble des Africains, continentaux voire insulaires que tu as défendu.

DJEREDJEF SOKHNA.

65.Posté par Fatou le 21/06/2013 11:41 (depuis mobile)
Moi ce qui m''énerve le plus c''est kan les europeens nous disent : retourner chez vous . Pourtant on était tranquillement chez nous jadis jusqu''à ce que vous debarquaient et nous forçaient au point de nous massacrer pour embrasser vos pauvres pays .

66.Posté par Fatou le 21/06/2013 11:42 (depuis mobile)
Moi ce qui m''''énerve le plus c''''est kan les europeens nous disent : retourner chez vous . Pourtant on était tranquillement chez nous jadis jusqu''''à ce que vous debarquaient et nous forçaient au point de nous massacrer pour embrasser vos pauvres pays .

67.Posté par Fatou le 21/06/2013 11:47 (depuis mobile)
Vous puisez nos ressources de grè ou de force alors remerciez l''Afrique d''ètre là . Vous aurez beau crier votre ras le bol des africains mais désolè vous l''avez cherchè . Votre richesse vient de nos terres et la main d''œuvre de nos hommes , encaissez

68.Posté par Fatou le 21/06/2013 11:47 (depuis mobile)
Vous puisez nos ressources de grè ou de force alors remerciez l''''Afrique d''''ètre là . Vous aurez beau crier votre ras le bol des africains mais désolè vous l''''avez cherchè . Votre richesse vient de nos terres et la main d''''œuvre de nos hommes , encaissez

69.Posté par Fatou le 21/06/2013 11:48 (depuis mobile)
Vous puisez nos ressources de grè ou de force alors remerciez l''''''''Afrique d''''''''ètre là . Vous aurez beau crier votre ras le bol des africains mais désolè vous l''''''''avez cherchè . Votre richesse vient de nos terres et la main d''''''''œuvre de nos hommes , encaissez

70.Posté par jojo tesis le 21/06/2013 11:51 (depuis mobile)
En tous cas, voyage ou pas ! Formation ou pas ! Le relève est assurée. Merci pour ton courage affiché et pour les nombreux "Bousso Dramé" qui n'ont pas osé.

71.Posté par Tibayrenc le 21/06/2013 11:51 (depuis mobile)
Bravo ma fille, et je ne te dis pas ceux qui se disent conseillers d''orientation ne savent rien des études que les demandeurs veulent faire, y''en a même qui ne sont pas plus diplômes qie ces demandeurs. C''est pourquoi certains étudia préfèrent aller

72.Posté par Croche le 21/06/2013 11:52 (depuis mobile)
Je suis indigné de lire ces commentaires tous plus haineux envers les "visages pâles"(sic)Jusqu''à quelle génération devrons-nous payer pour votre complexe colonial? Le racisme est-il devenu une institution africaine? C''est consternant de vous lire.

73.Posté par la taupe le 21/06/2013 11:55 (depuis mobile)
Rester digne a tout prix!la difference avec moi est que je n''aurais jamais accepte un visa de la france meme s''ils me l''offraient.dieu a fait que je sois senegalais mais la france ne m''a jamais plu.mieux vaut pour moi mourrir que d''y aller.

74.Posté par la taupe le 21/06/2013 11:55 (depuis mobile)
Rester digne a tout prix!la difference avec moi est que je n''''aurais jamais accepte un visa de la france meme s''''ils me l''''offraient.dieu a fait que je sois senegalais mais la france ne m''''a jamais plu.mieux vaut pour moi mourrir que d''''y aller.

75.Posté par Bifton le 21/06/2013 12:00 (depuis mobile)
Quel idiot le Fredi ! La

76.Posté par Bifton le 21/06/2013 12:00 (depuis mobile)
Quel idiot le Fredi ! La

77.Posté par Nanda le 21/06/2013 12:00 (depuis mobile)
Ho yes bravo trop fière parce qu''on n''a pas le courage de se taire, merci pour ton acte

78.Posté par aina marie le 21/06/2013 12:01
chapeau jeune demoiselle

79.Posté par Bifton le 21/06/2013 12:01 (depuis mobile)
Qu ils rentrent chez les racistes ! Vive le Sénégal pays de la teranga

80.Posté par abou le 21/06/2013 12:01
Oh bravo ma chère Bousso, ton geste est noble et tu suscites l’admiration de toute la nation africaine. A l’heure de la prière au centre culturel français, le gardien m’a supplié de ne prier dans l’enceinte du centre car il risqué de perdre son emploi. En effet le directeur du centre culturel avait instruit au gardien l’interdiction formelle de la prière sous peine d’être licencié. Qui l’aurait cru ? Interdire la prière sur le sol de Bamba et Maodo Malick SY.

1 2 3 4 5 » ... 24
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT