google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Rédigé le Jeudi 20 Juin 2013 à 20:20 | Lu 515294 fois | 463 commentaire(s)





Dernière Minute: Bousso Dramé reçoit des propositions de travail
http://www.vipeoples.net/Bousso-Drame-recoit-de-grandes-propositions-de-travail-Est-ce-une-nouvelle-vie-prestigieuse-qui-commence_a2823.html


A Son Excellence, Monsieur le Consul Général,
A Monsieur le Directeur de l’Institut Français du Sénégal,
Mon nom est Bousso Dramé et je suis une citoyenne sénégalaise qui, en ce jour, a décidé de prendre sa plume pour porter haut et fort un message me tenant particulièrement à cœur.

Par intérêt pour la langue de Molière, j’ai décidé de participer en Avril dernier, au Concours National d’Orthographe 2013, organisé par l’Institut Français, dans le cadre des Prix de la Francophonie. Le concours a réuni quelques centaines de candidats, âgés de 18 à 35 ans dans les Instituts Français de Dakar et de Saint-Louis ainsi que les Alliances Françaises de Kaolack et de Ziguinchor. A la suite de joutes portant sur un extrait de L’Art Français de la Guerre d’Alexis Jenni, Prix Goncourt 2011, j’ai eu l’honneur d’être primée Lauréate dudit Concours. A ce titre, un billet d’avion Dakar-Paris-Dakar et une formation CultureLab en réalisation de film documentaire au Centre Albert Schweitzer m’ont été octroyés.
Durant ma petite vie, je n’ai eu de cesse, tout en étant ouverte sur le monde dont je suis une citoyenne, de défendre ma fierté d’être noire et africaine. Il va sans dire que je crois résolument à l’avenir radieux de ma chère Afrique. Je suis également d’avis qu’il est impératif que les préjugés qui ont prévalu au sujet des Africains et de l’Afrique, du fait du passé colonial et de la situation contemporaine difficile de ce continent, soient révolus. Il est temps que les Africains se respectent eux-mêmes et exigent d’être respectés par les autres. Cette vision d’une Afrique généreuse et ouverte, certes, mais fière et ferme dans l’exigence du respect qu’on lui doit et qu’on ne lui a que trop longtemps refusé est une conviction forte qui me porte et me transporte, littéralement.

Cependant, durant mes nombreuses interactions avec, d’une part,  certains membres du personnel de l’Institut Français, et, d’autre part, des agents du Consulat de France, j’ai eu à faire face à des attitudes et propos condescendants, insidieux, sournois et vexatoires. Pas une fois, ni deux fois, mais bien plusieurs fois! Ces attitudes, j’ai vraiment essayé de les ignorer mais l’accueil exécrable dont le Consulat de France a fait montre à mon égard (et à celui de la majorité de Sénégalais demandeurs de visas) a été la goutte d’eau de trop, dans un vase, hélas, déjà plein à ras bord.
En personne authentique qui ne sait pas tricher, une décision difficile mais nécessaire s’est naturellement imposée à moi. Un voyage tous frais payés, fut-il le plus beau et le plus enchanteur au monde, ne mérite pas que mes compatriotes et moi souffrions de tels agissements de la part du Consulat de France. Une formation aussi passionnante soit-elle, et Dieu sait que celle-ci m’intéresse vraiment, ne vaut pas la peine de subir ces attitudes qu’on retrouve malheureusement à grande échelle sous les cieux africains. Par souci de cohérence avec mon système de valeurs, j’ai, donc, pris la décision de renoncer, malgré l’obtention du visa.
Renoncer pour le symbole.

Renoncer au nom de tous ces milliers de Sénégalais qui méritent le respect, un respect qu’on leur refuse au sein de ces représentations de la France, en terre sénégalaise, qui plus est.

Cette décision n’est pas une sanction contre des individualités, mais contre un système généralisé qui, malgré les dénégations de mes concitoyens, semble ne pas avoir l’intention de se remettre en cause.

Par ailleurs, je trouve particulièrement ironique que l’intitulé partiel de la formation à laquelle je ne prendrai pas part soit : « La France est-elle toujours la Patrie de Droits de l’homme. Jusqu’à quel point les Français sont-ils des citoyens d’Europe, du monde? » Cela aurait, sans aucun doute, fait un intéressant sujet de documentaire vu d’une perspective africaine et j’espère, avoir l’occasion, par d’autres voies et moyens, de participer à une future formation CultureLab.

Je tiens à remercier, l’Institut Français tout de même, pour l’initiative de ce concours, qui, à mon avis mériterait de continuer à exister, voire se tenir à fréquence plus régulière et ce, pour stimuler l’émulation intellectuelle entre jeunes Sénégalais et pour le plaisir des amoureux de la langue française, dont je fais partie.

Madame la Préposée au Guichet du Consulat de France - je ne connais pas votre nom, mais je vous dis au sujet de ce visa dont je ne me servirai pas : Non, merci.
Fièrement, sincèrement et Africainement vôtre.


Bousso Dramé 
Consultante Internationale
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence du Gouvernement Sénégalais
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence Eiffel du Gouvernement Français pour les étudiants étrangers
Diplômée de Sciences Po Paris, Master en Affaires Internationales
Diplômée de la London School of Economics, MSc in International Political Economy
Nominée “Global Shaper” par le Forum Economique Mondial
Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

41.Posté par Art\\\'East Ayité le 21/06/2013 10:24 (depuis mobile)
BRAVO Mlle Dramé.
Je suis fier de vous, vous me rendez fier d'être un africain émigré en France.

42.Posté par amri le 21/06/2013 10:25
Bravo. vous donnez un signal fort que l'Afrique compte aussi des militants des droits de l'homme et de la femme et qu'on n'a de leçon à prendre de personne

43.Posté par Andria Irène le 21/06/2013 10:26
Quel courage! en effet, dès l'idée de devoir affronter les agents du Consulat de France pour une demande de visa, donne la chair de poule. Merci à vous de votre geste. Beaucoup de gens n'oseront pas faire ce que vous avez fait. Merci!

44.Posté par Patrick EPEE (Cameroun) le 21/06/2013 10:34 (depuis mobile)
Il n'y a pas de mots pour ça,
J'en ai les larmes aux yeux et le torse bombé...

Bravo!
Black et Afro, Black et fière de l'être

45.Posté par Vip Admin le 21/06/2013 10:35
Pour tous ceux qui consultent le site, vous pouvez présenter votre entreprise au public.
LA RUBRIQUE CHEF D'ENTREPRISE EST MISE A VOTRE DISPOSITION

46.Posté par un africain le 21/06/2013 10:42 (depuis mobile)
louable ce que vous avez fait, mais vous n'etiez pas obligée. Je ne juge pas, je ne fait qu'apprécier. Peut être que c'aurait été mieux d'accepter le visa malgré les mépris d'égard et d'aller faire cette formation pour ensuite avoir les connaissances nécéssaires pour réaliser un documentaire dénonçant ces pratiques. Toutefois, je vous trouve très courageuse et quelque peu fière de vous. Mais de grâce, désormais ouvrez davantage une porte pour le peu d'issue qu'elle vous offre dejà,mais ne la refermez pas. Merci

47.Posté par Laurent le 21/06/2013 10:46 (depuis mobile)
Tout ça est condamnable mais la réaction un peu excessive: viens visiter le consulat du Sénégal à Paris et tu ne repars jamais au Sénégal... ;)

48.Posté par Marie-Line DUPUY le 21/06/2013 10:49
Magnifique !! .. Merci pour cette belle démonstration de dignité Humaine .. ♥ ..

49.Posté par KMC le 21/06/2013 10:50 (depuis mobile)
je suis ivoirienne mais tellement fiere de toi. Merci ma soeur. et surtout qur cette soit puble non pas seulement pour la France, mais aussi la Belgique qui est elle même et jajouterais un pire exemple de total manque de respect des demandeurs

50.Posté par rami le 21/06/2013 10:54
bravo , je viens moi-même de me voir refuser un poste au sein d'un Etablissement français dans mon pays car j'étais semble-t-il "pas suffisamment local" donc forcément moins soumis et moins "béni oui-oui" alors que j'étais le lauréat du concours!!! Merci de l'avoir fait pour toute l'Afrique!!!

51.Posté par AFricaine le 21/06/2013 10:57
Je suis fiére de toi, fiére des africains, ne regrette jamais ton geste.

52.Posté par mariame le 21/06/2013 10:59
Chère Bousso
Je ne puis m'empêcher de commenter pareille lettre que dis-je pareille déclaration de fierté. Tu m'as rendu encore plus fière d'être africaine. Tu m'as fais comprendre que je peux encore garder l'espoir que des personnes dignes existent encore dans ce continent. Je n'ai pas de mots pour te remercier. Ton "non merci" ne saurait rester sans échos. Tu es une digne fille de l'Afrique, la vraie, le berceau de l'humanité, le continent le plus riche matériellement et culturellement et non l'Afrique de la guerre, de la famine. Sois bénie ma sœur
Vive l'Afrique et les africain-e-s

53.Posté par C le 21/06/2013 11:07 (depuis mobile)
bravo! Très belle lettre et très bel acte. Mais c'est dommage pour la demoiselle, l'Administration, noire ou blanche, a toujours tendance à se prendre pour "la crème de la crème". Il fallait s'en moquer et faire ce voyage!!

54.Posté par john aji aiden le 21/06/2013 11:12
Merci très chère de redonner à l'Afrique par cet acte de noblesse toute sa dignité et sa fierté.L'honneur n'a point de prix.il est grand temps que l'Afrique et ses enfants intelligents se fassent respecter aux yeux du monde.mille fois merci

55.Posté par un africain le 21/06/2013 11:14 (depuis mobile)
Parfois je me demande: si certaines personnes n'arrivent pas a supporter les grains de mepris que les representations diplomatiques (des pays sollicites) jettent a leur egard) , comment pourront ils supporter l'environnement raciste qui prevaut au niveau de la destination souhaitee elle-meme?!?
La ou je suis un peu d'accord avec notre laureate, c'est que j'ai pu decrypter ce message qu'elle nous envoie : '' Restons chez NOUS''... Cette lettre, elle a eu pour destinataire le Consulat Francais, mais elle est adressee a nous africains. Merci de me comprendre.

56.Posté par un africain le 21/06/2013 11:14 (depuis mobile)
Parfois je me demande: si certaines personnes n''arrivent pas a supporter les grains de mepris que les representations diplomatiques (des pays sollicites) jettent a leur egard) , comment pourront ils supporter l''environnement raciste qui prevaut au niveau de la destination souhaitee elle-meme?!?
La ou je suis un peu d''accord avec notre laureate, c''est que j''ai pu decrypter ce message qu''elle nous envoie : '''' Restons chez NOUS''''... Cette lettre, elle a eu pour destinataire le Consulat Francais, mais elle est adressee a nous africains. Merci de me comprendre.

57.Posté par Houmadi le 21/06/2013 11:14
Formidable au nom des valeurs que vous défendez,la dignité humaine et la conscience de notre être.Quelle personne courageuse vous êtes et si les dirigeants africains vous inspiraient,on serait pas traités comme des moins que rien

58.Posté par Houda Ben chaabane le 21/06/2013 11:24
Bravo et chapeau . Tous nos respects pour vous Madame Bousso Dramé

59.Posté par Abagirl le 21/06/2013 11:26
we are black and proud.! am really proud of u.

60.Posté par farid ahmed le 21/06/2013 11:33
bravo madame il faut aimer notre continant etre fier de nos race c est pas du tout un pecher. merci bon courage

1 2 3 4 5 » ... 24
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT