Après la sortie de Souleymane Ndéné Ndiaye, Serigne Saliou Samb parle: « le Président Macky Sall n’est pas assez fou pour...»


Rédigé le Jeudi 9 Août 2018 à 14:37 | Lu 72 fois | 0 commentaire(s)



Après la sortie de Souleymane Ndéné Ndiaye, Serigne Saliou Samb parle: « le Président Macky Sall n’est pas assez fou pour...»
Apres la sortie de Souleymane Ndéné Ndiaye, PM sous Abdoulaye Wade et avocat de Karim Wade, évoquant des débats entre lui et son client. Le journaliste politologue Serigne Saliou Samb s’est prononcé, parce que selon lui, M. Ndiaye est un ancienP Premier ministre qui viole le secret d’Etat mais aussi qui trahit la confiance de son ancien client. 

En croire le journaliste serigne Saliou Samb, cette sortie de Souleymane Ndéné Ndiaye ne l’honore pas en tant que son directeur de campagne mais aussi en tant qu’ancien avocat de Karim Wade. Poursuivant, Saliou Samb croit savoir qu’entre un avocat et son client, il y a une clause de confidentialité. 

« Souleymane est un ancien Premier ministre qui viole le secret d’Etat mais aussi qui trahit la confiance de son ancien client. Cela est d’autant plus surprenant venant de sa part, que c'est quelqu’un qui a condamné la transhumance, prôné la droiture et qui, aujourd’hui, ravale ses vomissures », regrette M. Samb. Selon lui, l’ancien PM s’est trompé. Car, quel que soit ce que Macky Sall lui a donné, l a eu, explique-t-il, des privilèges et avantages sous Me Wade qu’il ne pourra jamais avoir de la part de Macky Sall. 

Il continue en martelant : « non, je crois que même Macky ne va pas lui faire confiance, car, voilà quelqu’un qui n’hésite pas à poignarder ses anciens camarades, qui divulgue des secrets d’Etat, qui trahit la confiance de ses clients. Donc, personne ne lui faire confiance. Et le président n’est pas assez fou pour lui faire confiance. Il est vraiment tombé très bas. Les gars comme Souleymane Ndéné Ndiaye n’ont aucune relation avec la morale, aucune éthique. Ce qui est désolant. » 





Le Témoin


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés