google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


A. M. N. accuse son petit ami de l’avoir violée, avant de lui remettre un comprimé pour retrouver sa virginité


Rédigé le Samedi 3 Octobre 2020 à 13:08 | Lu 756 fois | 0 commentaire(s)




 
A. M. N. traîne en justice son petit ami Azet Jacques Chaouy pour détournement de mineure. Face au Tribunal de Dakar, la victime est revenue sur sa mésaventure. Elle relate avoir connu le prévenu en face de son école, car il est employé du restaurant dénommé « Le Chef » en mars 2019. Sur place, ils ont échangé de coordonnées.

Selo "L'As", après plusieurs discussions virtuelles, Azet Jacques Chaouy lui a proposé, un jour, de l’accompagner chez lui. « Arrivée dans sa chambre, il a fermé la porte à clé. On a eu à flirter avant qu’il ne me dise qu’il m’aime et qu’il comptait m’épouser.

Par la suite, il a enlevé ma robe et m’a forcé à entretenir avec lui des rapports sexuels avec un préservatif. J’ai pleuré jusqu’à satisfaction de sa libido. Avant mon départ, il m’a donné un médicament nommé « fitting insertions », en me disant qu’il va m’aider à retrouver ma virginité
 », raconte la victime.

Deux semaines plus tard, la plaignante déclare que son bourreau l’a encore invitée. Naturellement, le prévenu, Azet Jacques Chaouy nie les faits sans ambages. L’avocat de la partie civile, Me Mamadou Guèye a réclamé 20 millions avant de préciser que le prévenu est de mauvaise foi. Le parquet pense qu’il y a des éléments objectifs dans le dossier et que le délit de détournement de mineure est constant. Le maître des poursuites a requis 6 mois ferme. La défense a plaidé la relaxe. Délibéré au 5 octobre prochain.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT