Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


7ème édition du salon international des mines tenue ce mardi à Diamniadio discours du PM Amadou Ba


Rédigé le Mardi 3 Octobre 2023 à 21:27 | Lu 105 fois | 1 commentaire(s)




Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,
 
Madame la Présidente du Haut Conseil des Collectivités territoriales,
 
Monsieur le Président du Conseil économique, social et environnemental,
 
Mesdames et Messieurs les Ministres d’Etat,
 
Mesdames et Messieurs les Ministres,
 
Honorables députés, membres du HCCT et du CESE,
 
Mesdames, Messieurs les représentants du Corps diplomatique et des Organisations régionales et internationales,
 
Mesdames, Messieurs les représentants des sociétés minières,
 
Distingués invités,
 
Mesdames, Messieurs,
 
 

 
C’est pour moi un honneur autant qu’un plaisir de procéder aujourd’hui, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, au lancement des travaux du 7ème Salon international des Mines.
 
En effet, depuis 13 ans se tient régulièrement dans notre pays cet évènement majeur du secteur minier qui a toujours donné toujours l’occasion au Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall de retrouver sa famille géo-scientifique ainsi que les partenaires techniques et financiers, et de mesurer les pas importants réalisés depuis les premières exploitations minières dans notre pays.
 
En tant qu’homme de l’art, le Président de la République me charge de vous dire qu’il se réjouit que le thème choisi cette année soit « Les géosciences et l'exploitation responsable des ressources minérales : défis et opportunités pour le développement économique et social ».
 
Ce thème permet aux spécialistes que vous êtes, d’avoir de riches échanges par rapport au bilan de notre politique minière et contribuer à la mise en œuvre de l’orientation définie par l’Union Africaine pour une utilisation stratégique par le continent de ses ressources minières afin d’assurer son développement.
 
Comme vous le savez sans doute, le Sénégal bénéficie d’un contexte géologique favorable lié à l’existence d’un potentiel minier important dont le développement joue un rôle de premier plan dans l’économie nationale.
 
C’est pourquoi d’ailleurs le secteur minier est inscrit comme l’une des priorités du Plan Sénégal émergent (PSE). A cet égard, il faut relever et se féliciter des résultats déjà obtenus dans la mise en œuvre des projets et réformes phares du secteur, notamment dans les deux premières phases du PSE.
 
Les évaluations de la première décennie du PSE montrent que le secteur minier est un véritable moteur de croissance et un levier du développement économique et social.
 
En 2021, le secteur minier a contribué à hauteur de 4,8 % du PIB. La production totale des produits miniers (ciment, acide phosphorique et engrais) est passée de 1 142 milliards en 2020 à 1 508 milliards en 2021 soit une hausse de 24 %. Cette production en 2021 est essentiellement portée par l'or avec 512 milliards soit 34% de la production totale, suivie du ciment, évalué à 341 milliards soit 22%, de l'acide phosphorique avec une production 298 milliards soit 19%, des phosphates avec 79 milliards (5,3%), d'ilménite avec 74 milliards (5,1%) et du zircon 62 milliards (4,1%).
 
La valeur ajoutée du secteur extractif est passée de 598 en 2020 à 730 milliards en 2021 soit une hausse de 22%. 
 
L'effectif de la main d'œuvre dans le secteur minier industriel est passé de 9 508 à 11 213 travailleurs entre 2020 et 2021, pour une masse salariale de 101 milliards, le secteur artisanal, quant à lui, emploie environ 30 000 personnes.
 
Les recettes fiscales du secteur extractif s’élèvent en 2021 à 206 milliards (dont 190 milliards pour le secteur minier), soit 8% (dont 7,4% du secteur minier) des recettes budgétaires hors dons de l’État.
 
L’objectif que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall a fixé au Gouvernement est de rééquilibrer la gouvernance des ressources minérales, par le maintien de l’attractivité du secteur et la promotion d’un partenariat mutuellement avantageux entre l’État, les investisseurs et les communautés hôtes.
 
Pour atteindre ce résultat et pour une meilleure prise en charge des enjeux et défis actuels et futurs, il est primordial d’améliorer la connaissance de la géologie et des potentialités minérales en mettant un accent particulier sur le développement des géosciences et le respect des meilleures normes d’exploitation.
 
Au demeurant, les nouvelles connaissances sur la diversification des ressources minérales, à travers le développement des géosciences, ont permis d’actualiser le Plan minéral du Sénégal, en y intégrant les données issues des travaux de recherche géologique des sociétés minières et de l’État.
 
Ce travail a permis de mettre en évidence des indices de minéraux critiques et stratégiques qui sont indispensables pour soutenir la transition énergétique et technologique.
 
A cet effet, nous exhortons davantage l’industrie minière au respect des meilleures normes d’exploitation en contribuant à la viabilité de nos territoires à travers la valorisation des ressources, de façon à générer une croissance économique responsable, qui prend en compte le bien-être des populations et la protection de l’environnement.
 
Mesdames, Messieurs,
La dynamique d’émergence impulsée par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall se veut aussi porteuse d’un mieux-être social, basé sur une redistribution équitable des fruits de la croissance.
 
En effet, l’exploitation de nos ressources doit se faire dans un cadre de bonne gouvernance et de développement durable. Elle doit aussi contribuer à asseoir une dynamique de croissance pouvant générer de meilleures conditions de vie par la création d’un cadre favorable à la formation et à l’emploi des jeunes.
 
Elle doit être sous-tendue par une transparence sans équivoque. C’est pourquoi, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall a engagé le Gouvernement de publier l’ensemble des conventions et contrats miniers signés afin de permettre à tout Sénégalais qui le souhaite, d’avoir la bonne information et d’instaurer un climat de confiance entre les acteurs.
 
A ce propos, il est heureux que le cadastre minier soit disponible et accessible à tous.
 
En outre, je me réjouis de la reconnaissance par la communauté internationale des efforts du Sénégal en matière de bonne gouvernance des ressources naturelles, et magnifie la tenue, à Dakar, du dernier Conseil d’Administration de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) ; une première en Afrique. Cette rencontre a illustré, à plus d’un titre, la confiance des acteurs internationaux des industries extractives placée en notre pays, qui demeure une référence en matière de bonne gouvernance des ressources naturelles. 
 
Voilà pourquoi, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, en appelle à l’implication de tous, en particulier le secteur privé national et international, la société civile pour que les investissements dans ce secteur névralgique de notre économie soient à la mesure de nos espérances.
 
Il attend plus de coopération entre les services de l’État impliqués dans la gouvernance de ce secteur, afin qu’il y ait une synergie d’action autour des politiques sectorielles à forte valeur ajoutée pour l’emploi des jeunes, la formation aux métiers connexes, le contenu local et le progrès social.
 
Mesdames, Messieurs,
 
En visitant les zones d’implantation minière, on découvre des infrastructures utiles et importantes réalisées dans la cadre de la responsabilité sociétale de l’entreprise, pour accompagner notre pays dans le développement des territoires. Ce sont des actions que le Gouvernement salue.
 
Les entreprises minières doivent comprendre qu’il est inacceptable de les voir prospérer alors que les communautés environnantes sont appauvries.
 
Si les ressources naturelles, conformément à notre Constitution, appartiennent au peuple, leur exploitation doit assurément bénéficier aux communautés impactées et leur assurer une vie après la mine.
 
C’est une des raisons pour lesquelles la loi 2016-32 du 8 novembre 2016 portant Code minier a institué un Fonds d’Appui au Développement local alimenté annuellement à hauteur de 0,5% du chiffre d’affaires hors taxes des sociétés titulaires de titres miniers en phase d’exploitation, de contrats de partage de production ou de contrats de services.
 
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall a demandé au Gouvernement que toutes les sociétés minières sans exception soient assujetties au paiement de cette redevance, qui vient compléter les fonds d’appui et de péréquation dont bénéficient déjà les collectivités territoriales et qui correspondent à 20% des redevances minières, taxes superficiaires et droits d’entrée collectés annuellement.
 
Les activités de ce fonds d’appui au développement du contenu local devront nécessairement impacter les communes situées dans les zones d’intervention des sociétés minières à travers le financement des projets d’investissement inscrits dans les plans de développement locaux en y intégrant des projets d'autonomisation des femmes.
 
Mesdames, Messieurs,
 
Notre pays va bientôt démarrer la production du gaz et du pétrole. Ce qui fera bien sûr que le secteur minier ne sera plus le principal contributeur du secteur extractif. Mais le secteur extractif, dans son ensemble, renforcé, dynamique, aura, sans nul doute, un effet d’entrainement encore plus important sur les autres secteurs vitaux de notre économie.
 
Aussi, pour permettre aux populations de profiter au maximum de l’exploitation de ses ressources naturelles, j’appelle encore une fois, le secteur privé national, l’un des principaux acteurs dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent, à s’impliquer davantage dans le développement du contenu local à travers la création de nouvelles opportunités dans la valorisation de nos ressources minérales.
 
Les conclusions et recommandations qui seront tirées du SIM permettront, sans nul doute, de promouvoir une meilleure connaissance de notre sous-sol et de continuer à asseoir une exploitation minière durable au bénéfice des populations de notre pays.
 
C’est pourquoi, je me réjouis de l’organisation, pour la 3ème fois, du « HACKATHON MIN’OVATION » dont l’objectif principal est de développer l’innovation technologique et l’entreprenariat dans le secteur des mines et de l’industrie extractive en mettant en synergie toutes les intelligences et toutes les opportunités offertes aux écoles et aux universités sénégalaises.
 
Aussi, j’encourage toutes les parties prenantes du secteur minier à œuvrer à nos côtés pour développer des projets visant à promouvoir la culture du numérique à l’école, dans les incubateurs, dans l’administration et dans les entreprises. Je félicite vivement les lauréats et exhorte tous les candidats à persévérer.
 
J’ai constaté avec plaisir qu’en marge du SIM, pour la première fois, est organisée dans notre pays, la journée internationale de la géo-diversité préconisée par l’UNESCO le 6 octobre de chaque année pour matérialiser l'importance des géosciences pour résoudre les grands défis auxquels l'humanité est confrontée. Notre pays en profitera pour montrer au monde entier la richesse de son patrimoine géologique et les opportunités liées à sa valorisation.
 
Mesdames, Messieurs,
 
Je voudrais enfin, adresser mes vives félicitations à Monsieur le Ministre des Mines et de la Géologie pour le pari réussi de la tenue de cette importante plateforme d’échange et de promotion du secteur minier national, aux confluents des apports extérieurs les plus innovants.
 
Mes félicitations vont aussi au Comité d’organisation, au Comité scientifique, aux sponsors officiels et partenaires traditionnels du SIM Sénégal, ainsi qu’à la Société AMETRADE qui apporte son appui à l’organisation de la manifestation. Je me réjouis, par ailleurs, qu’elle se soit établie dans notre pays, avec la création de AMETRADE SENEGAL dirigée par une équipe dynamique de jeunes sénégalais.
 
En souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall, ouverte la 7ème édition du Salon international des Mines du Sénégal.
 
Je vous remercie de votre aimable attention.
 



1.Posté par EvelynSteven le 04/10/2023 01:50
Work from home and get money. You have the option of working from home anytime you choose. Working only 5 hours per day online, you might earn more than $600 each day. In my leisure time, I made $18,000 using this.
.
.
Detail Here---------------------------------------------------------->>> http://Www.BizWork1.Com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT