Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Sarah Diouf Rédactrice en chef


Rédigé le Lundi 29 Avril 2013 à 09:00 | Lu 135 fois | 0 commentaire(s)


OFIVE fait le choix de mettre en avant 100 femmes, d'horizons divers, a découvrir chacune en quelques questions.


Sarah Diouf Rédactrice en chef
et je vis à Paris. Quel est ton métier? Peux tu nous expliquer en quelques mots en quoi il consiste? Je suis rédactrice en chef d’un magazine digital depuis 4 ans maintenant, et mon activité consiste essentiellement à cerner, détecter les tendances et mouvements relatifs à la mode, à la musique, et arts relatifs à l’image comme la photographie, et de les appliquer à mon support en créant un contenu dynamique, actuel et visuellement qualitatif. Je suis toujours à la recherche de styles, de créations, de personnes, mais aussi de genres nouveaux et émergents afin de leur donner un espace où s’exprimer. En quoi est ce important pour toi de consacrer une journée aux femmes? À vrai dire, j’ai un avis assez partagé sur la chose; en tant que femme, il ne se passe pas un jour sans que je pense à l’impact de chacun des actes que je pose sur la génération qui va suivre, sur notre condition ou l’évolution de notre place dans la société et dans le monde du travail. Je trouve tout aussi surprenant que légitime que l’on aie besoin de marquer le calendrier pour mettre la lumière sur la gente féminine : La femme… c’est la vie, alors je pense qu’on devrait célébrer les femmes tous les jours, et pas uniquement le 8 mars. J’irai même jusqu’à dire au vu des évolutions que l’on a connu ces 70 dernières années, que l’on vit plus que jamais au Siècle de la Femme. As tu déjà été impliquée dans une association ou un combat qui défend les femmes? Si non, pourrais tu le faire dans le futur? Je viens de rejoindre à titre bénévole l’organisation Chime for Change qui est une organisation internationale soutenue par Gucci et le groupe PPR, pour l’autonomie des femmes, qui vise à lever des fonds et sensibiliser l’appui de projets pour les jeunes filles et femmes à travers le monde autour des axes de l’éducation, de la santé et de la justice. Je crois en la solidarité féminine: les femmes ont été les pionnières du micro-crédit en Asie et en Afrique subsaharienne, et leur organisation du travail est la source d’inspiration de nombreux business-models aujourd’hui, aussi j’espère avoir le temps de m’impliquer plus et plus souvent, c’est important de redonner quand on reçoit. Quel est l’objet dont tu ne peux pas te séparer? Mon Ipad ! #DigitalLife Quel est selon toi l’accessoire le plus féminin? Mon rouge à lèvres… Quels sont tes projets à venir? Je finalise actuellement un documentaire retraçant mon parcours depuis 2008 ; de la création du magazine à aujourd’hui. C’est un projet qui me tient énormément à coeur, c’est en quelque sorte une mise à nu à travers laquelle je retrace l’évolution de ce projet en partageant toutes les étapes. Initialement prévu pour le printemps dernier (2012), il sortira au printemps prochain ! The Ghubar Project – teaser



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Juillet 2015 - 18:43 Le "Mouride Sadikh" selon Serigne Saliou