Nafissatou Dia Diouf, écrivain-chroniqueuse de renom


Rédigé le Jeudi 25 Avril 2013 à 13:11 | Lu 341 fois | 0 commentaire(s)


Mme Nafissatou Dia Diouf est diplômée de l’université de Montaigne de Bordeaux, où elle a obtenu entre autres, une Maîtrise en Langues Étrangères Appliquées (LEA) Mention Affaires et Commerce, option Gestion. Son mémoire portant sur « Les stratégies Benetton » est sanctionné d’une mention très bien. C’est ainsi, qu’en 1996, elle intègre l’Institut Supérieur de Logistique Industrielle/ESC (Sup de Co), toujours à Bordeaux, pour y décrocher son diplôme de 3ème cycle en Logistique Industrielle.


Nafissatou Dia Diouf, écrivain-chroniqueuse de renom
Bien après, en 2006, Mme Diouf poursuit ses études en formation continue et obtient son Master en Gestion des Télécommunications : Management des services et des réseaux de télécommunications, de l’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications de Dakar.
Avec un brillant cursus universitaire, Mme Nafissatou Dia Diouf embrasse bien tôt une carrière professionnelle très riche. Elle intègre Trade Point Sénégal en 1997, où elle est Responsable coopération internationale et relations publiques. Ensuite, après avoir passé un an dans une entreprise de services informatiques comme responsable marketing, Mme Diouf rejoint l’équipe de la Sonatel. A la Sonatel, son professionnalisme et son dynamisme lui permettent de gravir les échelons à grands pas. De Responsable ventes professionnelle à Chef du service relationnel et développement, de la direction des ventes entreprise, Mme Nafissatou Dia Diouf est passée par plusieurs autres fonctions de responsabilité. Depuis mars 2009, Elle est en charge de la Direction de la communication institutionnelle et de la responsabilité sociale d’entreprise de la Sonatel.
Par ailleurs, écrivain-chroniqueuse de renom, Mme Nafissatou Dia Diouf est présentée par ses pairs, comme l’une des valeurs sûres de la nouvelle littérature sénégalaise. En effet, elle a publié huit ouvrages qui vont du roman à la poésie en passant par les nouvelles et la chronique journalistique.
Sa riche bibliographie lui a valu plusieurs distinctions dont le prix de la fondation Léopold Sédar Senghor en 2000. Parmi ses œuvres, nous pouvons citer « Sociobiz, chroniques impertinentes sur l’économie et l’entreprise ». Cette compilation d’une vingtaine de chroniques, livrée sur un ton empreint d’humour et dans un style accessible à tous, nous dresse un tableau relativement détaillé de l’actualité socio-économique du Sénégal, dans toutes ses dimensions.
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Juillet 2015 - 18:43 Le "Mouride Sadikh" selon Serigne Saliou