MOMAR DIENG, des mathématiques au développement international


Rédigé le Lundi 11 Mars 2013 à 03:23 | Lu 20379 fois | 0 commentaire(s)



MOMAR DIENG, des mathématiques au développement international
MOMAR DIENG Des mathématiques au développement international Candidat à la maîtrise en administration publique et développement international, toujours à Kennedy School de l’Université de Harvard, Momar Dieng s’est spécialisé dans la planification stratégique et l’élaboration des politiques économiques pour les pays en voie de développement. Il est également l’éditeur du Journal de Politique Africaine de Harvard.
Avant d’intégrer Harvard, Momar était professeur de Physique Mathématique à l’Université d’Arizona. Il a obtenu son doctorat de Mathématiques en 2005 à l’Université de Californie- Davis où sa thèse était axée sur un sujet complexe, « les matrices aléatoires et les systèmes intégrables ». Tout en poursuivant une carrière prometteuse en enseignement et en recherche, Momar a appuyé plusieurs activités visant à intégrer les TIC en soutien dans une série de projets éducatifs, y compris le développement de logiciels scientifiques pour aveugles. Comme il a une propension naturelle au leadership, Momar a aussi servi de mentor au prestigieux McNair Scholars Program et présidé l’Association des étudiants noirs de l’Université de Californie.
Il a reçu le Prix Alice Leung d’excellence dans la recherche à l’Université de Californie et le Prix du Chancelier de l’Université de Californie pour la Communauté et de la Diversité en reconnaissance de son leadership innovant au sein la communauté universitaire.
Indépendamment de ses réalisations académiques et de la recherche en mathématiques, notre compatriote a également été très actif dans les domaines de la technologie et du renforcement des capacités dans notre pays. En 2007, sous l’égide de sa société de conseil en TIC, Afrique Web Services, il a conçu, construit et géré une plateforme de suivi des élections pour la Présidentielle au Sénégal, en partenariat avec des ONG locales et la Société civile. Il a aussi été finaliste de l’édition 2008 de la Lighting Africa Development Marketplace Competition, organisée par la Banque Mondiale pour avoir conçu et piloté un projet d’éclairage rural solaire à Dassilamé Sérère (Sénégal). D’autres projets notables incluent la création d’une plateforme web de traduction de vocabulaire scientifique et technique en langues nationales qui supporte, entre autres, le développement d’une plateforme web multilingue de comptabilité pour les PME/PMI.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Juillet 2015 - 18:43 Le "Mouride Sadikh" selon Serigne Saliou