La capitale Sénégalaise se dévoile


Rédigé le Jeudi 6 Juin 2013 à 21:07 | Lu 94 fois | 0 commentaire(s)


"Le piéton de Dakar" est le regard de photographes sur la capitale dakaroise. Une exposition qui a démarré mardi 04 juin dernier à la galerie le manège de l'institut français de Dakar. Une activité qui entre dans le cadre du Tandem Dakar-Paris.


La capitale Sénégalaise se dévoile
Le centre culturel français de Dakar abrite depuis mardi dernier une exposition dénommée " Le Piéton de Dakar."  Plus de 15 exposants y prennent part. La cérémonie de  vernissage a permis au public de découvrir ce travail. Prévu à 19h à la galerie, le manège, "le piéton de Dakar" demeure un véritable balade dans les rues et les places mythique de Dakar. Ainsi, juste à l'entrée, de grandes œuvres installées des deux cotés forment une allée que l'auteur a baptisé "rue sans commerçants".

Mamadou Gomis, puisse que c'est de lui qu'il s'agit, a réalisé  des œuvres avec un groupe de marchands ambulants. Il a utilisé le reflet des lunettes pour photographier les passants de la place de l'indépendance.  Pour Mamadou Gomis, "on ne peut pas parler de piéton sans parler des commerçants. Ils sont partout au Sénégal et ailleurs. Pour les lunettes, j'ai essayé d'avoir un autre regard différent des autres. J'ai utilisé le reflet de ces lunettes pour prendre des poses.

C'est ça aussi la magie du visuel.", même s'il lui arrive de travailler en noir et blanc, pour la plupart du temps, Gomis reproduit ses œuvres en couleur. " C'est plus tendance pour cette exposition. La couleur ressort plus ce que nous cherchons à faire découvrir le Sénégal à nos visiteurs" a fait noter Gomis reporter photographe au groupe Walfadjiri.
Sur une autre facette, l'exposant Ibrahima Thiam a fait des prises de Dakar entre 4h30mn et 6 h du matin. Des tableaux parsemés d'une forte touche de lumière dans le noir à cause de l'éclairage publique. Comme de jour, certaines rues de Dakar sont bombées de monde, tandis que d'autres très calmes renvoient à des milieux inhabitables.

En passant par le marché Sandaga, la place de l'indépendance, le boulevard Ponty,  Malick Sy,  rien n'est laissé en rade pour cette exposition qui entre dans le cadre du Tendem Dakar-Paris. A la gare routière, les exposants, nous plonge dans un véritable milieu entassé de voitures où voyageurs, conducteurs, guides, marchands se côtoient. Un environnement très usité par les commerçants qui y viennent très souvent à la recherche de leur pain quotidien. Le marché Sandaga situé au centre ville de Dakar a servi de cadre pour les photographes qui en ont pris plusieurs vues. Des commerçants en pleins marchandages avec leurs clients, ou d'autres assis à l'intérieur de leurs cantines guettant un visiteur. Vendeurs de tout genre d'articles, on pouvait apercevoir des produits électroménagers, électrogènes.

Des cordonniers, des tisserands en plein travail, ont été photographie, des produits artisanaux exposés à travers une collection ainsi que de la friperie qui est très présente à Dakar, des dépotoirs d'ordures. Pour bien se régaler, un ciné-tangara est installé à l'intérieur de la galerie pour permettre aux passagers de s'en servir avec une bonne dose de retour à la source avec du café Touba, Pain mayonnaise, grillade. Des habitudes bien du pays de la téranga.

Pour "Le piéton de Dakar" il demeure une exposition de photographie, de montage qui fait découvrir au public le visage de la capitale Dakaroise.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Juillet 2015 - 18:43 Le "Mouride Sadikh" selon Serigne Saliou