Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Rédigé le Jeudi 20 Juin 2013 à 20:20 | Lu 505648 fois | 463 commentaire(s)




Dernière Minute: Bousso Dramé reçoit des propositions de travail
http://www.vipeoples.net/Bousso-Drame-recoit-de-grandes-propositions-de-travail-Est-ce-une-nouvelle-vie-prestigieuse-qui-commence_a2823.html


A Son Excellence, Monsieur le Consul Général,
A Monsieur le Directeur de l’Institut Français du Sénégal,
Mon nom est Bousso Dramé et je suis une citoyenne sénégalaise qui, en ce jour, a décidé de prendre sa plume pour porter haut et fort un message me tenant particulièrement à cœur.

Par intérêt pour la langue de Molière, j’ai décidé de participer en Avril dernier, au Concours National d’Orthographe 2013, organisé par l’Institut Français, dans le cadre des Prix de la Francophonie. Le concours a réuni quelques centaines de candidats, âgés de 18 à 35 ans dans les Instituts Français de Dakar et de Saint-Louis ainsi que les Alliances Françaises de Kaolack et de Ziguinchor. A la suite de joutes portant sur un extrait de L’Art Français de la Guerre d’Alexis Jenni, Prix Goncourt 2011, j’ai eu l’honneur d’être primée Lauréate dudit Concours. A ce titre, un billet d’avion Dakar-Paris-Dakar et une formation CultureLab en réalisation de film documentaire au Centre Albert Schweitzer m’ont été octroyés.
Durant ma petite vie, je n’ai eu de cesse, tout en étant ouverte sur le monde dont je suis une citoyenne, de défendre ma fierté d’être noire et africaine. Il va sans dire que je crois résolument à l’avenir radieux de ma chère Afrique. Je suis également d’avis qu’il est impératif que les préjugés qui ont prévalu au sujet des Africains et de l’Afrique, du fait du passé colonial et de la situation contemporaine difficile de ce continent, soient révolus. Il est temps que les Africains se respectent eux-mêmes et exigent d’être respectés par les autres. Cette vision d’une Afrique généreuse et ouverte, certes, mais fière et ferme dans l’exigence du respect qu’on lui doit et qu’on ne lui a que trop longtemps refusé est une conviction forte qui me porte et me transporte, littéralement.

Cependant, durant mes nombreuses interactions avec, d’une part,  certains membres du personnel de l’Institut Français, et, d’autre part, des agents du Consulat de France, j’ai eu à faire face à des attitudes et propos condescendants, insidieux, sournois et vexatoires. Pas une fois, ni deux fois, mais bien plusieurs fois! Ces attitudes, j’ai vraiment essayé de les ignorer mais l’accueil exécrable dont le Consulat de France a fait montre à mon égard (et à celui de la majorité de Sénégalais demandeurs de visas) a été la goutte d’eau de trop, dans un vase, hélas, déjà plein à ras bord.
En personne authentique qui ne sait pas tricher, une décision difficile mais nécessaire s’est naturellement imposée à moi. Un voyage tous frais payés, fut-il le plus beau et le plus enchanteur au monde, ne mérite pas que mes compatriotes et moi souffrions de tels agissements de la part du Consulat de France. Une formation aussi passionnante soit-elle, et Dieu sait que celle-ci m’intéresse vraiment, ne vaut pas la peine de subir ces attitudes qu’on retrouve malheureusement à grande échelle sous les cieux africains. Par souci de cohérence avec mon système de valeurs, j’ai, donc, pris la décision de renoncer, malgré l’obtention du visa.
Renoncer pour le symbole.

Renoncer au nom de tous ces milliers de Sénégalais qui méritent le respect, un respect qu’on leur refuse au sein de ces représentations de la France, en terre sénégalaise, qui plus est.

Cette décision n’est pas une sanction contre des individualités, mais contre un système généralisé qui, malgré les dénégations de mes concitoyens, semble ne pas avoir l’intention de se remettre en cause.

Par ailleurs, je trouve particulièrement ironique que l’intitulé partiel de la formation à laquelle je ne prendrai pas part soit : « La France est-elle toujours la Patrie de Droits de l’homme. Jusqu’à quel point les Français sont-ils des citoyens d’Europe, du monde? » Cela aurait, sans aucun doute, fait un intéressant sujet de documentaire vu d’une perspective africaine et j’espère, avoir l’occasion, par d’autres voies et moyens, de participer à une future formation CultureLab.

Je tiens à remercier, l’Institut Français tout de même, pour l’initiative de ce concours, qui, à mon avis mériterait de continuer à exister, voire se tenir à fréquence plus régulière et ce, pour stimuler l’émulation intellectuelle entre jeunes Sénégalais et pour le plaisir des amoureux de la langue française, dont je fais partie.

Madame la Préposée au Guichet du Consulat de France - je ne connais pas votre nom, mais je vous dis au sujet de ce visa dont je ne me servirai pas : Non, merci.
Fièrement, sincèrement et Africainement vôtre.


Bousso Dramé 
Consultante Internationale
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence du Gouvernement Sénégalais
Récipiendaire de la Bourse d’Excellence Eiffel du Gouvernement Français pour les étudiants étrangers
Diplômée de Sciences Po Paris, Master en Affaires Internationales
Diplômée de la London School of Economics, MSc in International Political Economy
Nominée “Global Shaper” par le Forum Economique Mondial
Bousso Dramé lauréate du Concours National d’Orthographe refuse le visa de la France à cause du comportement vexant du consulat de France !


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

463.Posté par Oshimin le 05/07/2016 17:39
Vraiment je ne sais comment dire mais, toutes mes félicitations c'est vrai que ça remonte à un an et que je l’apprend que maintenant. Mais tu as su défendre tes valeurs et porter haut ta voix(et les nôtres aussi).

J'espère seulement que ton combat ne va pas s’arrêter là et que tu sauras fédérer tes frères noirs de toutes nations car on souffre des mêmes maux (de la colonisation).

462.Posté par Yancoum Bathia le 05/07/2016 11:40
Madame Bousso Drame tout d'abord ma fierté de vous adresser quelques mots de sampati car vous les mérités amplement bravo et encore bravo.

461.Posté par Boureima SOULO le 04/07/2016 17:05
fier de vous Mme, vous êtes digne de Thomas SANKARA, Patrice LUMUMBA etc

460.Posté par agossa le 04/07/2016 15:29
La technologie étant par tout apprenons d'autres langues et faites vous formé en Asie chères Africains la France n'a plus rien à donner aux Africains si se n'est le pillage avec arrogance de nos ressources

459.Posté par Mamadou Lamine le 04/07/2016 13:58
je suis très fier de vous en tant qu'africain

458.Posté par Elimanel le 30/06/2016 23:42
Seydi Dramè! T'as vraiment le sang guerrier è noble de ton ancêtre Mamadou Laminé DRamè, le premier résistant noir à s'attaquer aux français au fort de Bakel!

457.Posté par cette femme merite d''etre prochainement la présidente du senegal. le 27/06/2016 14:07
cette femme mérite d’être le prochain presidente du senegal. on a besoin des personnes comme elle ,honnete et fiere de son africanité

456.Posté par yaye le 26/06/2016 23:38
Lol bravo ma soeur mais sache que ça changera rien à leurs comportements. Et je t'invite à venir voir le consulat du Sénégal en France ils sont même pire et plus ils déshonneur leur propre frère.

455.Posté par Barou Drame le 25/06/2016 08:29
Merci ma grande, j'en ai les larmes aux yeux.

454.Posté par lesfal le 24/06/2016 14:13
merci et je tiens a vous dire tout simplement que je suis très fiere de toi madame bousso dramé

453.Posté par Lili le 21/06/2016 19:45
Ce qui apparaît, à la lecture de ton témoignage, c'est que les ambassades de France de certains pays (noirs), sont basées sur le même modèle. Est-ce une formation ou un mot d'ordre, que l'on donne aux employés, une conduite à tenir qu'on leur impose?
Ici, en Haïti, c'est un profond dégoût que l'on éprouve en ressortant du rendez-vous humiliant où l'on vous demande d'exposer toute votre vie, de justifier chaque centime perçu, et de prouver l'improuvable: que vous ne voulez pas rester en France.
A moins que cette attitude ne soit un moyen dissuasif justement, pour que les pauvres noirs des pays en développement ne restent pas en France : les gens y sont trop racistes!
La très haute opinion que la France a d'elle-même est galvaudée, malheureusement. Les Africains et autres Antillais ont aussi des envies pour leur propre pays. Ils ont envie d'ouverture, de partage, de liberté de déplacement, et de mettre cela au profit du développement de leur patrie. Mais ce concept est sans doute trop subtil pour les services consulaires des ambassades de France.
En tous cas, c'est une attitude courageuse que tu as eu.
Bravo.

452.Posté par diamou le 21/06/2016 12:11
juste fière de toi. Bravoo!

451.Posté par Hassane le 04/04/2016 17:29
Dieuredieuf....

450.Posté par Bill le 03/04/2016 07:07
Parfaitement d'accord avec toi il y a vraiment rien d'autre à ajouter soyons fier de ce que nous sommes

449.Posté par Matham Ba apr le 02/04/2016 14:53
Merci chère soeur enfin y a toujours des hommes debout en Afrique notre cher Sénégal à besoin des femmes vous . Je demande au président de t impliquet dans le PSE car vous pouvez apporter quelque chose dans ce oays

448.Posté par idyjunior le 02/04/2016 04:40
Full respect Mame Bousso! Vous avez vraiment du cran. En faisant infliger la honte à ces homophobes de nase, vous faites honneur à tout africains!

447.Posté par DIOUF Panafricain le 01/04/2016 14:33
Merci d'avoir su défendre, je ne dirai non pas vos valeurs mais les valeurs de tout un peuple avec diplomatie. A l'heure ou l'on parle de mondialisation, d'intégration, des discours d'ailleurs largement relayés par ces occidentaux, il est vraiment contradictoire de voir se multiplier ces actes antisociales. Cela justifie que nous sommes toujours dans une logique de maître à sujet, cela justifie les stratégies des occidentaux à maintenir leur emprise sur nous en essayant de légitimer leur domination. Mais les responsabilités sont partagés, du coté de nos dirigeants, de celui de ces français comme de certain de nos concitoyens. Il est tant que cette duplicité cesse.

La crise économique qui sévit dans le monde nous alerte sur le changement des enjeux par les animosités qui s’aiguisent et s’émoussent ça et la dans le mionde. Et comme toujours l'Afrique berceau, "vache laitière", s'il n'assume pas cette responsabilité en prenant en considération ces différents potentialités, forces, et valeurs, elle risque d’être de nouveau piétiné, enseveli.

Le film s'est déjà joué et si nous ne prenons pas garde nous citoyens d’Afrique pour ne pas dire dirigeant d'Afrique qui ne pense qu'à se servir au lieu de servir pour parler comme père Kéba MBAYE , nous risquons d’être submergé par ces nouveaux perspectives qui se profilent à l'horizon. Heureusement qu'il ait de gents comme vous qui sache avec mesure et dignité dire non à ces obscénités. Mon merci pour avoir porté ma voix!

446.Posté par Yaye Fatou Mané Mme fall le 08/01/2016 15:16
Wawww c fort enfin enfin enfin. Je n'ai même plus car je suis trop fier d'elle

445.Posté par Bravo ma soeur, le pas ultime qu''''''''''''''''il nous reste, c''''''''''''''''est de renoncer à leur langue et de valoriser les notres. Cette langue est l''''''''''''''''un des instruments qui alimentent le racisme. J''''''''''''''''espère qu'''' le 05/01/2016 17:38
bravo, bravo

444.Posté par Kanel le 31/12/2015 16:34
Il y a pleins de français qui n'aiment pas les africains mais qui vont sur leurs plages

1 2 3 4 5 » ... 24
Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés