Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Bourses familiales : Démarrage en septembre avec 50 000 familles. Les critères d’éligibilité enfin connus


Rédigé le Samedi 6 Avril 2013 à 14:39 | Lu 123 fois | 0 commentaire(s)



Bourses familiales : Démarrage en septembre avec 50 000 familles. Les critères d’éligibilité enfin connus

Le Programme national de bourses de sécurité familiale, une des promesses de taille de Macky Sall, sera effectif au plus tard au mois de septembre. C’est ce qui ressort d’une réunion présidée, hier, par le Premier ministre Abdoul Mbaye. Des critères d’éligibilité ont été aussi dévoilés.

Les premiers transferts pourraient commencer au mois de juillet, alors que le démarrage effectif est prévu au plus tard en septembre.  « La phase pilote va concerner 50.000 familles. Elles vont d’abord recevoir les bourses d’ici au mois de septembre au plus tard, et peut-être, on serait à mesure de démarrer les transferts à partir du  mois de juillet », Mansour Faye, délégué général à la Protection sociale et à la Solidarité nationale.

Les critères d’éligibilité

les critères d’éligibilité à la bourse de sécurité familiale ont été aussi dévoilés. Les ménages concernés sont ceux disposant d’un revenu mensuel de moins d’un demi dollar, les familles ayant des enfants scolarisables âgés de 6 à 12 ans et celles qui ont des enfants âgés de 0 à 5 ans, disposant des carnets de santé et inscrits à l’état-civil. « Vous savez que des conditionnalités ont été retenues. Elles reposent sur le niveau de revenu des ménages. Le seuil de revenu des ménages fixé à 50 % du seuil d’extrême pauvreté. Un ménage devant bénéficier de cette bourse devrait avoir un revenu mensuel d’environ 1 demi dollar », a avancé Mansour Faye. La 3e conditionnalité, c’est l’inscription à l’état-civil.

Auparavant, des réunions seront organisées dans les régions avec les services compétents décentralisés. L’objectif est de faire un meilleur ciblage des familles. «  Nous allons organiser des réunions au niveau décentralisé avec l’ensemble des autorités administratives, pour mettre en place des comités de sélection des ménages », a ajouté M. Faye.

Un plan triennal de 10 milliards de FCfa par an

« La phase pilote sera financée par le budget de l’Etat. Le programme a bénéficié de plan triennal de 10 milliards de FCfa par an. Mais nous allons chercher des partenaires pour appuyer l’Etat », a soutenu Amadou Mansour Faye. Rappelons que le gouvernement a déjà inscrit une enveloppe de 10 milliards de FCfa dans son budget 2013 pour ce programme qui devra toucher 250.000 familles en 2014.



Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook