google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Ziguinchor : La lente mort des partis politiques traditionnels


Rédigé le Vendredi 20 Mai 2022 à 12:25 | Lu 247 fois | 3 commentaire(s)



Ziguinchor : La lente mort des partis politiques traditionnels
Les partis politiques traditionnels sont tous en déclin à Ziguinchor. Le Ps, le Pds et les partis communistes comme le Pit, La Ld et AJ sont tous dans l’agonie. À l’origine de leur état de mort clinique, on peut relever de multiples causes. Si on prend par exemple le Ps qui a dominé la vie politique en Casamance, depuis l’indépendance du Sénégal jusqu’à la première alternance à la tête du pays en 2 000, son déclin a commencé lors des élections locales de 1996, année qui marque le début de la décentralisation au Sénégal.


On se rappelle qu’au cours de ces élections, Aj/PADS, la formation de Landing Savané, avait réussi un véritable coup d’éclat dans le département de Bignona où il avait réussi à remporter presque toutes les communes rurales. Les luttes de tendances entre partisans de feu Landing Sané et ceux de Robert Sagna étaient passées par là. 

En fait pour montrer à l’opinion et surtout à la direction du Ps que la tendance A, favorable à Robert Sagna, avait la majorité dans le département contrairement aux résultats ‘’préfabriqués’’ à l’occasion des renouvellements des coordinations départementales de cette année-là, tous les leaders de cette tendance avaient rejoint Landing Savané. Conséquence : Aj avait fait une razzia dans tout le département de Bignona lors de ces joutes qui marquaient le début de la décentralisation au Sénégal. 

Ce coup de massue avait ébranlé durement les verts au niveau de ce département où, à part le faux pas de 1988 qui avait vu le Pds remporter les législatives (suite à des votes-sanctions de certains militants socialistes), ils ont toujours régné sans partage depuis l’indépendance de notre pays. 

Mais la véritable raison de la mort du Ps à Ziguinchor est incontestablement liée au départ de Robert Sagna qui a fondé son propre parti politique, le RSD (Rassemblement pour le socialisme et la démocratie) en l’occurrence. 

L’ancien maire de Ziguinchor, en quittant la barque, est parti avec tous les militants au niveau régional. Les quelques militants qui étaient restés ont essayé de maintenir le flambeau en se regroupant autour d’un certain Bacary Bassène qui était jusque-là inconnu du grand public ziguinchorois. Hélas, les socialistes n’ont jamais réussi à se remettre du départ du baobab Robert Sagna et à combler le vide que ce dernier a laissé. 

Mieux, des divisions ont éclaté dans le petit groupe qui voulait redresser la situation et sont à l’origine de la seconde mort du parti de Léopold Sédar Senghor à Ziguinchor. Constatant qu’il était quasiment impossible de ressusciter le Ps à Ziguinchor, les quelques militants qui restaient se sont résolus à migrer vers d’autres cieux et particulièrement au Pds. 

Comme le Ps, le Pds est mort ceux fois dans la commune 

Le Pds, lui aussi, a pratiquement subi le même sort que le Ps. Sa mort a commencé au soir de la victoire de Macky Sall face à Me Abdoulaye Wade au second tour de l’élection présidentielle de 2012. Le jour même, après la proclamation des résultats, Abdoulaye Baldé, qui était à l’époque le principal pilier de la formation libérale à Ziguinchor, a jeté l’éponge et fait une déclaration pour prononcer son divorce avec la formation libérale. Et quand il a créé son parti, l’Ucs (Union centriste du Sénégal), la quasi-totalité des militants locaux du Pds l’ont rejoint. 

Depuis lors, le parti de Me Abdoulaye Wade joue les figurants à Ziguinchor. Par la suite, c’est l’ex-sénateur Mamadou Lamine Sakho, soutenu par quelques fidèles militants, qui y faisait vivre cette formation. 

Mais à la veille des dernières élections locales, M. Sakho a décidé de rejoindre Ousmane Sonko avec armes et bagages. Ce départ a sonné le glas du parti de Me Abdoulaye Wade à Ziguinchor. Aj/PADS et la LD, eux aussi, sont morts de leur belle mort. 

La première formation citée ne doit encore son existence à Ziguinchor qu’à l’école privée ACAPES, créée par des cadres de ce parti pour permettre aux enfants issus de couches pauvres, exclus des établissements publics, de poursuivre leurs études. Quant à la LD, son existence se résume à son haut conseiller des collectivités territoriales Abdoulaye Badji qui est, en même temps, le responsable régional du parti « jallarbiste ». 

Le Rewmi d’Idrissa Seck se résume, lui, à un responsable, en l’occurrence Souleymane Diawara qui est parmi les plus grands fidèles du président du Conseil économique, sociale et environnemental (CESE) qu’il soutient depuis la création de ce parti. 

Bien que n’ayant jamais été récompensé pour les gros efforts qu’il fournit pour éviter la mort définitive de Rewmi à Ziguinchor, Souleymane Diawara décline toutes les offres que d’autres formations lui font, indiquant toujours à ses interlocuteurs que c’est Idrissa Seck ou rien. Il erre aujourd’hui dans les rues de Ziguinchor avec en bandoulière ses convictions et défend inlassablement les couleurs de Rewmi. Un exemple de fidélité militante ! 

Il fait dire que même l’Alliance Pour la République, bien que ne faisant pas partie à proprement parler des partis politiques traditionnels, est en passe de pousser son dernier soupir dans la ville dont le maire est Ousmane Sonko depuis janvier dernier… 
Le Témoin



1.Posté par MaryKendrick le 20/05/2022 17:23
Je suis payé plus de 💵60$ USD à 💵90 $ USD de l'heure pour travailler en ligne. J'ai entendu parler de ce travail il y a 3 mois et après avoir rejoint celui-ci, j'ai gagné facilement 💵21 000 $ USD sans avoir de compétences de travail en ligne. Essayez-le simplement sur le site d'accompagnement…

Voici ce que je fais......👉 http://Www.NETCASH1.Com

2.Posté par DeniseGamez le 20/05/2022 17:34
Génère de 140 $ à 180 $ par jour de travail en ligne et j'ai reçu 16894 $ en un mois d'action en ligne depuis chez moi. Je suis un étudiant quotidien et je travaille simplement une à deux heures pendant mon temps libre. Tout le monde fera ce travail et demandera en ligne de l'argent supplémentaire simplement.
ouvrez ce lien ICI...........👉

3.Posté par AmoraNylah le 20/05/2022 20:42
Je suis payé plus de 200 $ à 400 $ de l'heure pour travailler en ligne. J'ai entendu parler de ce travail il y a 3 mois et après l'avoir rejoint, j'ai gagné facilement 30 000 $ sans avoir de compétences de travail en ligne. Essayez-le simplement sur le site d'accompagnement…

Voici que j'ai commencé.…………>> http://Www.BizPay1.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT