ZOOPHILIE: La prostitution des animaux avec les humains est légalisée au Danemark


Rédigé le Lundi 17 Mars 2014 à 00:27 | Lu 5128 fois | 6 commentaire(s)



Si les Danois n’abattaient que les girafes … mais ils prostituent aussi leurs animaux

Au Danemark, on ne se contente pas d’abattre des girafes en parfaite bonne santé. Non. Au Danemark, il est permis de prostituer un animal pour qu’il ait des rapports sexuels avec des humains « à condition que l’animal ne souffre pas » précise la loi qui considère comme parfaitement légal d’avoir des rapports sexuels avec toutes sortes d’animaux.

Ainsi, selon le journal danois 24timer, il existe un commerce florissant de clients qui payent pour du sexe tarifé avec des animaux.

Sur internet, plusieurs propriétaires font de la publicité pour proposer les services de leurs animaux. Le journal a contacté plusieurs d’entre eux, qui ont déclaré que leurs animaux se livrent à cette activité sexuelle depuis plusieurs années, et qu’ils« recherchent la stimulation sexuelle ». Selon le journal, la « passe » est facturée entre DKK 500 et 1,000 (70 à 150 euros).

Peut-être que les animaux s’en moquent,” explique Torunn Knaevelsrud, directeur de l’Autorité norvégienne pour le bien être des animaux et la sécurité alimentaire, qui craint que les lois danoises et norvégiennes étant très proches, la pratique arrive en Norvège, où le législateur envisage donc de promulguer un amendement pour interdire les rapports sexuels avec des animaux. “Ces actes provoquent un dégoût moral. La question est de savoir si ce qui est immoral doit être rendu illégal. L’autorité norvégienne qui discute le nouvel amendement pour protéger les animaux soutient cette idée,” dit Knaevelsrud. L’un des propriétaires d’un bordel d’animaux au Danemark a déclaré au journal que beaucoup de ses clients viennent de l’étranger et voyagent de loin pour ses services. “Mais les clients nous disent qu’il est beaucoup plus simple de se payer un rapport sexuel avec un animal au Danemark que dans leur pays,” explique le propriétaire du bordel, ajoutant que beaucoup de ses clients viennent de Norvège, de Suède, de Hollande et d’Allemagne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pourDreuz.info.



Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés