Suma-Assistance: Dr. Babacar Niang, un lanceur d’alerte honoré !


Rédigé le Lundi 8 Avril 2024 à 14:11 | Lu 2222 fois | 0 commentaire(s)




Emprisonné, persécuté et harcelé par le régime du Président Macky Sall, Dr. Babacar Niang, médecin-propriétaire de la clinque « Suma-Assistance », n’a jamais plié ni failli à sa mission citoyenne. Pour ce faire, il s’était transformé en lanceur d’alerte pour dénoncer les dérives autoritaires et dictatoriales du Président Macky Sall et signaler des faits portant gravement atteinte à l’intérêt général. Et surtout, la persécution et la traque policière contre les malades et blessés de Pastef, jusque dans sa clinique sise à Sacré-Cœur/Keur Gorgui.

L’opposant d’alors, Ousmane Sonko faisait partie du lot. Comme quoi, l’Etat n’a jamais digéré que les manifestants de Pastef soient évacués et sauvés par Dr. Babacar Niang, accusé à tort d’être un pro Sonko. C’était mal connaitre Dr. Niang, qui avait eu la même posture sous le magistère de Me Abdoulaye Wade.

D’où son surnom de « Médecin du Peuple ». Pour preuve encore, dans son village natal de Aram, commune de Médina Ndiathbé (Podor), Dr. Babacar Niang avait recruté un infirmier pour la Case de santé qu’il payait mensuellement de sa propre poche. Ce, en lieu et place d’un agent de santé niveau Cm2 affecté par la commune. Informé de cette action humanitaire, un ministre « Apr » et très proche de Macky Sall, avait sommé Dr. Babacar Niang de ne plus payer l’infirmier.

Pour des raisons purement politiques, « Le Témoin » quotidien a appris que le ministre a tout simplement renvoyé l’infirmier, tout en maintenant à son poste l’agent sanitaire payé par l’Etat. Conséquence : les populations ont assisté impuissantes à un recul de niveau de soins dans la case de santé du village.





Le Témoin


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT