google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Seydina Ababacar Bitèye, 2ème vice-Président sLbc: «Il ne faut pas que Me Ndiaye nous cherche des poux»


Rédigé le Mercredi 18 Mars 2020 à 19:01 | Lu 132 fois | 0 commentaire(s)




Seydina Ababacar Bitèye, 2ème vice-Président sLbc: «Il ne faut pas que Me Ndiaye nous cherche des poux»
Suite à la sortie de Me Babacar hier dans les colonnes de RE- CORD concernant l’Assemblée générale de Saint-Louis Basket
ème Club (SLBC), le 2
mais un président n’a été élu en présence de la fédération. Tout dernièrement avec Alioune Badara Diop, il a été élu au cours d’une as- semblée générale sans la fédéra- tion. Pourtant, ils ont travaillé avec lui pendant tout son mandat. Il ne faudrait pas qu’on attend que SLBC se trouve un nouveau président en la personne de Baba Tandian pour vouloir discréditer cette élection. SLBC a choisi Baba Tandian et dé- fendra son statut», peste-t-il.
SLBC «prêt à tout»
pour Tandian
Le monde est à l’arrêt. et la nba n’est évidemment pas épargnée. alors que de plus en plus de pays appellent au confinement et fer- ment leurs frontières, le cham- pionnat nord-américain de basket est suspendu, comme quasiment toutes les compétitions sportives sur la planète. une décision qui a été prise mercredi dernier suite au test positif de rudy gobert au nouveau coronavirus. il y a désor- mais trois cas confirmés dans la ligue : le pivot français du Jazz mais aussi son coéquipier dono- van mitchell et l’intérieur des Pis- tons christian Wood.
contexte permette une reprise en juin. avec donc des playoffs qui auraient lieu tout au long de l’été. encore faut-il savoir dans quelles salles. Les arènes nba sont utili- sés pour des concerts et autres spectacles pendant l’été. il a donc été demandé aux dirigeants de chercher des dates disponibles fin août, comme le rapporte adrian Wojnarowski. Quitte parfois à dé- localiser les rencontres dans d’au- tres villes. voire oublier les enceintes habituelles.
«J’ai appris à travers la presse l’assemblée générale de Saint- Louis Basket Club et qu’ils ont mis en place un nouveau bureau. En tant que responsable moral de la Fédération, je n’ai pas été informé au préalable de la tenue de cette assemblée générale. Nous n’avons pas aussi reçu de procès-verbal de cette réunion. Je ne peux pas me fier aux déclarations parues dans la presse. Nous attendons d’être officiellement saisis pour aviser. La Fédération doit être informée de la tenue de toute activité du genre. C’est la Fédération qui doit venir superviser les assemblées géné- rales des clubs affiliés. (...). Quand nous tenons une assemblée géné- rale, c’est la FIBA qui vient la su- perviser parce que c’est l’instance mère. Je ne peux pas me pronon- cer officiellement sur la question, mais le Bureau fédéral se pronon- cera quand nous serons saisi par les responsables de SLBC», soute- nait me babacar ndiaye.
«Personne ne nous
divertira»
adam silver, le commission- naire, a officiellement décrété un arrêt de 30 jours. mais cette sus- pension de la saison devrait très vraisemblablement se poursuivre bien au-delà du mois d’avril. Le cdcP (centres pour le contrôle et la prévention des maladies, en français) a recommandé que tous les événements réunissant plus de 50 personnes aux etats-unis soient annulés pendant les huit prochaines semaines. ce qui re- pousserait encore plus tard une éventuelle reprise.
en effet, même dans le cas d’une reprise en juin, il est fort possible que les matches soient joués à huis clos. sans suppor- teurs, la nba a même imaginé un scénario avec des duels de play- offs disputés dans les centres d’en- traînement des équipes... comme ça se fait par exemple parfois en summer League. Le rendu visuel promet d’être particulier. mais à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. silver a appelé les responsables du championnat à garder «l’esprit ouvert» pour trou- ver des idées novatrices afin de terminer la saison. Pourquoi pas un tournoi à élimination directe sur le modèle de la ncaa ?
vice-président dudit club, Seydina Ababacar Bitèye, apporte la réplique.
page11image48024
ces déclarations de me ndiaye n’ont pas eu l’heur de plaire aux dirigeants de sLbc. ce qui a poussé seydina ababacar bitèye à réagir et donner la position de son club. «Le pays traverse une situa- tion de crise avec le Coronavirus et nous n’avons pas besoin de créer d’autres problèmes. Nous sommes obligés de répondre parce que Saint-Louis est une ville sportive et administrative. Nous maîtrisons ces deux domaines et nous ne lais- serons personne nous divertir ou saper notre moral. Pour revenir aux allégations du président Ndiaye (me babacar), quand il de- vait être nommé à la tête du DUC, la Fédération dirigée à l’époque par Baba Tandian n’avait pas su- pervisé cette assemblée générale. La fédération n’avait pas été saisie et cela n’avait jamais été un pro- blème. Dans l’histoire de SLBC, ja-
Des matches NBA
après son élection, baba tan- dian a promis de ne pas mener sLbc dans sa «guerre» contre me babacar ndiaye et la fédération de basket. et il a des défenseurs qui sont prêts à aller au charbon et descendre ses adversaires. «Nous ne laisserons personne surtout le président de basket venir saper cette dynamique. Quiconque ose nous défier, il nous trouvera sur ce terrain. Nous sommes prêts par rapport à ça. L’assemblée générale a été supervisée par l’inspecteur régional des sports. Ils auront les documents nécessaires après la ré- daction. Il ne faut pas qu’il nous cherche des poux. SLBC travaille et a fait de Baba Tandian son prési- dent. Nous sommes catégorique là-dessus et il n’a qu’à laisser notre club. S’il a des problèmes person- nels avec Tandian, il n’a qu’à régler ça et laisser notre club. Quiconque touche Tandian, s’attaque directe- ment à SLBC. Nous nous rendons compte que Baba Tandian a mis fin à toutes divergences avec les gens par respect au club. Je pense que c’est vraiment lâche de s’atta- quer à quelqu’un qui baisse les armes. J’affirme, je confirme et je maintiens mes déclarations. Baba Tandian a décidé de lâcher prise pour ne pas mettre SLBC dans une quelconque querelle. Baba Tan- dian ne boxe pas dans le même ring que Me Babacar Ndiaye. Nous lui donnons rendez-vous dans deux ans et il verra le travail de Tandian à SLBC», conclut Bitèye.
Des play-offs dans
Mor Bassine NIANG 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT