Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Services fiscaux de Pikine : Un agent de recouvrement et un faussaire empochent des recettes de plus de 10 millions


Rédigé le Mardi 13 Mars 2018 à 17:26 | Lu 43 fois | 0 commentaire(s)


Un faussaire, son complice et un agent de recouvrement du Centre des services fiscaux de Pikine-Guédiawaye, ont été déférés hier au parquet. Impliqués dans une vaste opération de détournement, ils ont empoché plus d’une dizaine de millions de recettes fiscales, avant d’être démasqués au terme d’une enquête ouverte par la police de Yeumbeul.


Services fiscaux de Pikine : Un agent de recouvrement et un faussaire empochent des recettes de plus de 10 millions
Fausses quittances : C’est la grosse colère chez les commerçants des marchés de Yeumbeul, Route de Boune et Mbao. Pendant huit ans, des recettes qu’ils ont régulièrement versées et qui auraient du atterrir dans les caisses du Trésor public, ont été détournés grâce à la complicité d’un agent du Centre des Services Fiscaux de Pikine-Guédiawaye. Un préjudice énorme qui pour l’heure, ne peut être évalué avec exactitude, « au bas mot, plus d’une dizaine de millions », souffle une source proche de l’enquête. Hier lors de la conduite au parquet du trio (l’agent de recouvrement, le faussaire et son complice), des interrogations ont accompagné la sirène du véhicule de police. Comment l’agent de recouvrement a-t-il pu, de concert avec un faussaire, agir pendant si longtemps sans être démasqué ? A-t-il agi seul ou avec une chaîne de complicité ? 

En effet, tout a commencé il y a huit ans. En 2010, des commerçants établis dans trois marchés de la banlieue (Yeumbeul, Route de Boune et Mbao) et pour la plupart analphabètes, engagent un individu du nom d’EL.H.A. Cissokho pour les aider dans l’établissement de leurs documents comptables et le calcul des redevances fiscales qu’ils doivent verser aux Services fiscaux du département de Pikine. En agissant de la sorte, ces commerçants voulaient respecter la loi et éviter tout contentieux avec le fisc. 

Deal éventé : Pendant huit ans, ce système mis en place par le faussaire, en complicité avec des agents, a fonctionné à merveille. Ce n’est que le lundi 05 mars 2018 que l’un des commerçants, ayant constaté que la même signature figure sur les quittances depuis huit ans, a commencé à se poser des questions. Pour lui, l’administration fiscale dans le département de Pikine, ne peut être dirigée par une même personne pendant huit années. Pour y voir plus clair, le commerçant, muni des quittances délivrées par El.H. Cissokho, décide alors d’aller faire un tour au Trésor de Pikine. Et là, il manque de s’évanouir lorsque le chef de service lui fera savoir que les quittances qui lui ont été délivrées, sont fausses et que son nom ne figure même pas sur le fichier. 

Conduit à la police, El.H.A. Cissokho a reconnu les faits sans ambages, avant de balancer ses complices tapis au Centre des Services fiscaux de Pikine, où la police de Yeumbeul a effectué une descente, accompagnée des commerçants pour débusquer les agents véreux. 





L'Observateur


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >


Publicité



Facebook