Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


SOKHNA AÏDA DIALLO AU KHALIFE : ‘ Je ne guerroie point pour être Khalife de Cheikh Béthio…C’est lui qui m’avait désignée pour être devant certains de ses disciples…Vos ndigëls seront exécutés à la lettre ‘


Rédigé le Dimanche 15 Septembre 2019 à 14:55 | Lu 190 fois | 0 commentaire(s)




SOKHNA AÏDA DIALLO AU KHALIFE : ‘ Je ne guerroie point pour être Khalife de Cheikh Béthio…C’est lui qui m’avait désignée pour être devant certains de ses disciples…Vos ndigëls seront exécutés à la lettre ‘

C’est accompagnée de Sokhna Bator et de Sokhna Adja Saliou ( toutes deux veuves de Cheikh Béthio Thioune rappelé à Dieu le 7 mai 2019) que Sokhna Aïda Diallo est venue rendre visite au Khalife Général des Mourides ce samedi 14 septembre 2019.  Avec un foulard bien enroulé autour de la tête, celle que beaucoup de thiantacônes considèrent comme l’héritière spirituelle du regretté disparu a , tout de suite, martelé sa ferme volonté de ne jamais verser dans une guerre de succession, signalant qu’elle aspire  conserver son statut de talibé. Et c’est de manière audible qu’elle choisira de le dire après la courte introduction de Serigne Saliou Samb,  jadis considéré par Serigne Cheikh Béthio comme l’un de ses meilleurs conférenciers.

 » Vous êtes Serigne Touba parce que c’est vous, aujourd’hui, qui  êtes son Khalife. Nous sommes venus réitérer notre allégeance à Serigne Touba. Nous savons combien vous comptiez pour  Serigne Saliou Mbacké. C’est d’ailleurs lui qui est à l’origine des relations excellentes que vous avez entretenues avec Serigne Béthio ». Sokhna Aïda Diallo de poursuivre :  » Dès que les rumeurs ont flambé me consacrant Khalife des Thiantacônes ou m’en donnant l’intention, j’ai automatiquement fait dire que je ne guerroyais aucunement pour avoir cette posture. Je ne cherche pas à être Khalife.. Seulement suivant le mode d’organisation interne au kurël, il avait installé des  »diawrignes  ». Et en tant que  »Diawrigne  », il m’avait chargée d’être devant certains de ses disciples. Et c’est juste dans le cadre de l’objectif que nous avons d’œuvrer pour Serigne Touba.  Toutefois, je rappelle que je ne veux être qu’une disciple. Encore une fois, je ne guerroie pas pour être Khalife ‘.

Sokhna Aïda Diallo, qui ne manquera pas de livrer son aadiya au Patriarche de Darou Miname, s’engagera à carrément s’investir dans la construction de l’Université Khadim Rassoul dès que l’édition 2019 du magal de Touba aura connu son épilogue. Un peu avant cela, elle prendra .un autre engagement de taille : celui d’inviter les Thiantacônes à respecter à la lettre le nouveau code de conduite récemment édicté par le Khalife à Touba. Autrement dit , tout ce qui n’est pas toléré à Touba ne le sera plus chez aucun et aucune talibé de Cheikh Béthio Thioune.

Dans sa réponse, Serigne Mountakha Mbacké, qui avait à ses côtés Serigne Cheikh Abdou Latif Mbacké,  se montrera ( visiblement) ravi d’entendre un tel message. Et comme à son habitude, son discours sera d’inviter à l’adoration de Dieu.  »Serigne Touba n’a rien laissé ici qui ne soit détachable de l’islam. Il n’a vécu que pour l’islam. Par conséquent, nous avons l’obligation de chercher à être de bons musulmans. Alors ( soyez) demeurez musulman et disciple de Serigne Touba. Un disciple de Serigne Touba suivra, inéluctablement, les enseignements de l’islam et respectera  l’orthodoxie qu’il a  établie. Travaillons à être de bons musulmans. Adorons Dieu autant que faire se peut. Je ne fais que vous dire que ce que je me dis à moi-même  ». 

En décidant que Cheikh Béthio Thioune soit inhumé à Touba, Serigne Mountakha Mbacké Bassirou a réglé un problème qui risquait d’éclabousser l’immense œuvre de l’homme. Son ndigël a été prépondérant et a permis de garder auprès de Serigne Saliou un homme qui a beaucoup fait pour Serigne Touba et pour son magal. Un trésor pareil ne pouvait être enfoui dans des terres autres que celles de Touba, devrait-on retenir.

Dans la foulée,. comme s’il savait qu’un problème de succession allait aussi se poser, le Khalife a , très rapidement, mis fin au débat en désignant Serigne Khadim Thioune Khalife eu égard à la tradition musulmane qui ne prévoyait pas , dans ce chapitre, la femme. Malgré les remous et les contestations que nul ne peut ignorer, Sokhna Aïda Diallo a choisi de se libérer de la pression de ses souteneurs. Elle a décidé de ne point chercher à être Khalife de Cheikh Béthio et de se limiter à son titre de  »Diawrigne  ».

En recevant celle-ci ce samedi 14 septembre 2019 dans sa résidence, le Khalife a ainsi manifesté son satisfecit non sans inviter son hôte à demeurer sur la bonne voie.  »’Serigne Touba n’a rien laissé ici qui ne soit détachable de l’islam. Il n’a vécu que pour l’islam. Par conséquent, nous avons l’obligation de chercher à être de bons musulmans. Alors ( soyez) demeurez musulman et disciple de Serigne Touba. Un disciple de Serigne Touba suivra, inéluctablement, les enseignements de l’islam et respectera  l’orthodoxie qu’il a  établie. Travaillons à être de bons musulmans. Adorons Dieu autant que faire se peut. Je ne fais que vous dire que ce que je me dis à moi-même  ».

 
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 20:47 SDE: les travailleurs annoncent une grève




Publicité

Facebook