Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Rencontre entre Pro et Anti Sodav: Ngoné Ndour tacle sévèrement Zeynoul Sow, Aladji Man et Alioune Kassé s’engueulent


Rédigé le Jeudi 20 Juin 2019 à 14:40 | Lu 88 fois | 0 commentaire(s)




Rencontre entre Pro et Anti Sodav: Ngoné Ndour tacle sévèrement Zeynoul Sow, Aladji Man et Alioune Kassé s’engueulent

La querelle entre le collectif des acteurs pour la dissolution de la Sodav et les membres de la Sodav a atterri dans le bureau du ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

En effet, cela fait presque un mois que des artistes ont rué dans les brancards pour dénoncer la Sodav. Avec à leur tête Mame Goor Diazaka, le collectif s’en est vivement pris à la gestion de la Sodav et a déploré le mode de paiement de ladite structure.

“Sous l’ère du Bsda (Bureau sénégalais des droits d’auteur), on nous payait trois fois par an et depuis que la Sodav est là, on nous paie qu’une fois l’an”, a soutenu Mame Goor.

Hier, renseigne Les échos, il était dans le bureau du ministre de la Culture et e la Communication avec Pape et Cheikh, Alioune Kassé, Ndéye Kassé, Zeynoul Sow. En face d’eux, il y’avait la présidente du conseil d’administration de la Sodav, Ngoné Ndour, son directeur général Aly Bathily, Aladji Man ainsi que le ministre.

La rencontre a été par moments houleuse. En effet, Ngoné Ndour qui sans doute avait marre d’être au banc des accusés, a pointé du doigt Zeynoul Sow, l’accusant d’être “le satan” de la musique sénégalaise. D’un autre coté, Aladji Man  a voulu écraser Alioune Kassé devant le ministre. Il a parlé de manque de culture de Alioune Kassé et le fait qu’il ne puisse même pas vivre de son art.

Piqué dans son amour propre, Alioune Kassé a rappelé à Aladji man les malversations dont il était accusé quand il était au groupe Daara-J. Le ton est monté et les deux artistes ont failli en venir aux mains.

Déçu des positions du ministre Abdoulaye Diop, le collectif pour la dissolution de la Sodav a récusé le ministre.Désormais, ils ne veulent plus que comme unique interlocuteur le président de la République.

En attendant, le collectif a décidé de boycotter la Fête de la musique, en tenant un sit-in au niveau de la Sodav demain vendredi.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook