google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


REVUE DE PRESSE: Manifestations dans le Sénégal pour levé le couvre feu à la une des quotidiens


Rédigé le Jeudi 4 Juin 2020 à 10:39 | Lu 160 fois | 0 commentaire(s)




[09:17, 04/06/2020] Senego El: A la Une :
·        Manifestations nocturnes : Le virus embrase la rue, l’armée appelée en renfort
·        Macky Sall lève les restrictions qui frappent les transports
·        L’OMS se dédit sur l’hydroxychloroquine : les faits donnent raison à l’étude du Pr Seydi et du Dr Raoult
 
1-Le virus embrase la rue : le titre de Enquete résume parfaitement la folle soirée d’hier. Des manifestations contre le couvre-feu et les restrictions ont éclaté un peu partout dans la capitale et dans les régions. Le ministre de l’Intérieur est même descendu sur le terrain dans la soirée ainsi que des élements de l’armée nationales appelés en renfort. Ainsi, à Grand Dakar, Pikine, Castors, Liberté 6, Grand Yoff, Khar Yalla, Niarry Tally, Kaolack, Saly, Mbour, Ziguinchor, les jeunes ont déferlé dans les rues pour manifester contre le couvre-feu et l’état d’urgence. Un garçon grièvement blessé par un véhicule de la police à Kaolack et l’attaque de la maison de la ministre Mariama Sarr ont été aussi notés dans la nuit MRP
2-Les transporteurs obtiennent gain de cause : Hier en conseil des ministres, le Chef de l’Etat a confirmé la levée des restrictions qui frappent le secteur des transports. «  Confirmant la stratégie d’assouplissement graduel des mesures restrictives liées à la pandémie de la COVID-19, le Chef de l’Etat a instruit les ministres des Transports terrestres et aériens, en relation avec le ministre de l’Intérieur, de travailler avec les partenaires du secteur des transports, à la levée des restrictions selon des modalités à convenir. Le Président de la République a décidé, dans cette perspective, d’affecter une enveloppe de trois (3) milliards de FCFA aux opérateurs des transports terrestres », peut –on lire dans le communiqué. Les ministres Oumar Youm et Aly Ngouille Ndiaye vont faire une déclaration pour donner les détails de cette décision présidentielle
3-Le feuilleton sur l’affaire des « décrets d’Aminata Tall » continue  : les leaders du Congrès de la renaissance démocratique (Crd) ont saisi, hier mercredi, «individuellement et ensemble, la Cour suprême au moyen de deux recours en annulation et de deux requêtes en référé» contre les décrets présidentiels relatifs à l’honorariat pour les anciens présidents du Conseil économique, social et environnemental (Cese)».selon Mamadou Lamine Diallo, porte-parole du jour, il s’agit d’«un recours en annulation contre le décret n°2020-964 du 17 avril 2020 qui institue un honorariat pour les anciens présidents du Cese et circulant en deux versions distinctes non publiées au journal officiel pour illégalité manifeste», d’un «recours en annulation contre le décret N° 2020-976 du 21 avril 2020 accordant le statut de président honoraire à un ancien président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) pour illégalité manifeste». Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall, Pape Sarr et leurs camarades ont déposé aussi une autre requête en référé mesures utiles à propos du décret N°2020-964 du 17 avril 2020 qui institue un honorariat pour les anciens présidents du Cese et circulant en deux versions distinctes non publiées au journal officiel.
 
4-Le message de Marieme Faye Sall qui a fait plaisir aux enseignants : Stigmatisés depuis la semaine dernière, exposés à la contamination au coronavirus, les enseignants qui ont choisi d’aller au front malgré les risques et les défaillances logistiques, ont apprécié le message que la Première Dame a posté sur sa page Facebook hier.  « Nous devons gagner le combat contre le coronavirus, tout en assurant une éducation de qualité à nos enfants. Je rends ici un hommage mérité aux enseignants, ces soldats du savoir qui ont accepté fièrement de monter en première ligne pour servir la Nation », a écrit Marieme Faye Sall
5-Opération commando des forces de l’ordre à Touba : Près d’une centaine d’individus arrêtés hier par la police. Le ministère de l’Intérieur n’a pas perdu temps pour mettre la main sur les jeunes qui ont mis à sac la ville sainte et Mbacké avant-hier soir. Un dispositif impressionnant a été déployé depuis hier matin dans les deux villes et les commissariats ont procédé à une centaine d’arrestations, avec l’aide des dizaines de caméras de surveillance installées par le ministère de l’Intérieur autour de l’agglomération de Touba-Mbacké. Après la sortie du Khalife Serigne Mountakha, les autorités ont décidé de sévir et de mettre le holà sur les actes d’incivilité et d’indiscipline
6-Reculade de l’OMS sur l’hydroxychloroquine : L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé hier la reprise des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine, neuf jours après les avoir suspendus à la suite de la publication d’une étude dans la prestigieuse revue médicale The Lancet. Après analyse des « données disponibles sur la mortalité », les membres du Comité de sécurité et de suivi ont estimé « qu’il n’y a aucune raison de modifier le protocole » des essais cliniques, a annoncé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle.
 
7-Bougazelli obtient la liberté provisoire : Incarcéré depuis le mois de novembre 2019 pour une affaire de trafic présumé de faux billets, Seydina Fall Bougazelli a bénéficié d’une liberté provisoire après le dépôt d’une cinquième demande par son avocat conseil Maitre El Hadj Diouf. Bougazelli, responsable apériste à Guédiawaye, retrouve les siens qui demandaient son élargissement à cause de ses problèmes de santé.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés








Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT