Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Promotion de l’homosexualité: Oxfam déroule un « agenda secret » au Sénégal


Rédigé le Samedi 6 Juillet 2019 à 13:50 | Lu 109 fois | 1 commentaire(s)




Après le scandale sexuel qui l’a secoué en 2018, Oxfam s’exerce dans un autre terrain glissant. Selon le journal EnQuête, l’Ong britannique déroule un « agent secret » dans tous les pays où elle est présente, en ce qui concerne la promotion des droits de la communauté Lgbtiaq+ ( en Anglais : lesbien, gay, bisexual, transgender, intersex, asexual, and queer/questioning). 

Ainsi, elle aurait donné des instructions fermes à tous ses employés, de respecter sa nouvelle politique, en étant solidaire à l’égard de ces catégories pour continuer la collaboration. 
Parmi les exigences, elle invite notamment à «construire un Oxfam où les droits à l’orientation sexuelle et aux identités et expressions de genre sont non négociables », « un Oxfam doté d’une stratégie délibérée pour recruter les membres des communauté Lgbtiaq+ pour les conserver et pour qu’ils occupent des postes de direction clés, et qui renforce le leadership des pays du Sud », « un Oxfam qui collabore activement avec des organisations et des mouvements soucieux des droits et de a liberté des personnes Lgbtiaq+ et qui utilise une perspective féministe et intersectorielle dans tout le travail de l’organisation ». 

Le journal renseigne qu’Oxfam est allé jusqu’à menacer ses différents collaborateurs qui refuseraient d’appliquer à la lettre ces directives. 

Au Sénégal, certains employés ont vigoureusement réagi, en exprimant ouvertement à la tutelle, leur position, renseigne le journal qui signale que cinq agents dont un des cadres à la base de cette fronde, ont tout simplement été licenciés ou démissionnés de leur poste.
 
 



1.Posté par LOVEMASSAGE le 06/07/2019 17:29
Univers de plaisir par mon toucher de femme! 774815428 - 783526309 - 763402479
Osez Messieurs! Je vous attends...
Pour une "halte de détente" savoureuse.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook