Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Pikine: Saisie de 14 tonnes de produits impropres à la consommation


Rédigé le Samedi 18 Mai 2019 à 16:51 | Lu 36 fois | 0 commentaire(s)



Le service départemental du commerce de Pikine, dans la grande banlieue dakaroise, a annoncé vendredi avoir retiré du marché quelque 14 tonnes de produits de consommation, à Thiaroye-Gare et Thiaroye-sur-mer, pour une valeur totale de dix millions CFA.


Pikine: Saisie de 14 tonnes de produits impropres à la consommation
Les produits alimentaires saisis - quatre tonnes de tomates, trois tonnes de jus, une tonne de sucre, de l’huile, du sel non iodé -, sont impropres à la consommation, non conformes ou illicites, a fait savoir le chef du service départemental du commerce de Pikine, Khadim Ndiaye. 

D’autres produits non alimentaires ont été aussi retirés du marché, parmi lesquels 800 kilogrammes d’aliments de bétail, des produits cosmétiques (4 tonnes) et des lampes à incandescence (22 cartons), le tout stocké dans les locaux du service départemental du commerce de Pikine, a indiqué M. Ndiaye dans un entretien avec l’APS. 

"Les services du commerce sont constamment au chevet des consommateurs", a assuré le commissaire aux enquêtes économiques. 

Il a ajouté : "L’ampleur de ces actions de retrait du marché des produits impropres ou non conformes à la consommation montre à suffisance le rôle de premier plan que nos services jouent dans le contrôle sanitaire des aliments". 

"Il convient de préciser que ces opérations seront poursuivies dans les autres marchés du département en sus des actions quotidiennes de contrôle qui se mènent dans tous les circuits de distribution, notamment au niveau des boutiques de quartier afin de mieux assurer la protection du consommateur dans sa double dimension sanitaire et économique", a-t-il dit. 

APS 

Il annonce que ces résultats obtenus seront portés à la connaissance de l’autorité régionale pour décider de la destination de ces produits retirés du marché.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook