google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


PORTRAIT: El Hadji Tafsir Sakho, le parcours célébré d’un digne héritier d’El Hadji Elimane et d’El hadj Ibrahima Sakho (rta)


Rédigé le Lundi 22 Juin 2020 à 03:10 | Lu 259 fois | 0 commentaire(s)




PORTRAIT: El Hadji Tafsir Sakho, le parcours célébré d’un digne héritier d’El Hadji Elimane et d’El hadj Ibrahima Sakho (rta)

Il était le dernier fils de l’éminent El Hadji Elimane Sakho, un des grands moukhadams de Seydi El Hadji Malick Sy (RTA). El Hadji Tafsir Sakho, né en 1937 à Ngaparou, est le digne héritier et le parfait disciple de son frère et Wassila, El Hadji Ibrahima Sakho, pour qui il a assuré le legs durant les nuits du Gamou après le départ de celui-ci, en 1994.

« Il était très jeune quand son père El Hadji Elimane Sakho quittait ce monde. C’est alors que El Hadji Ibrahima Sakho, hériter du Khalifat le prenait sous son ombre tutélaire », raconte son fils El Hadji Ousmane Sakho pour qui l’image du défunt représente beaucoup. En effet, El Hadji Tafsir Sakho était très célébré pour son rôle incontournable au sein de la famille de Maodo et auprès des disciples et autres membres de la communauté.

De son père, El Hadji Elimane Sakho, le fils de Sokhna Maimouna Dione a d’abord hérité le grand savoir, le charisme inné et surtout la finesse à tout égard. En effet, ce géniteur, connu pour avoir été l’homme de contact de Maodo, lui a légué une certaine passion pour la Tarikha, ainsi que cette délicatesse dans l’engagement au service des affaires religieuses et de la Tarikha Tidjania.

Durant son riche parcours sur terre, qui s’arrête ce samedi 21 juin 2020, El Hadji Tafsir Sakho s’est consacré entièrement aux préceptes de l’Islam et aux enseignements de la Tarikha. « Sa maitrise des textes et de la vie du Prophète, à travers le Khilassou Zahab d’El Hadji Malick Sy avait ébloui son entourage », confie un des proches.

Lui qui se disait, néanmoins, disciple d’El hadji Ibou Sakho. Il faut dire que son énergie était palpable jusque dans les méandres d’une vie faite d’un don de soi reconnu…Son allégeance auprès de son frère, El Hadji Ibou Sakho, en est une parfaite illustration mais encore c’était une fière allure pour cet illustre, connu pour sa grande humilité. « Il se targuait auprès de qui voulait l’entendre qu’il était un fervent « talibé » de Baye Ibou Sakho. Il le répétait, sans cesse, à ses neveux, les enfants de ce dernier », rapporte son fils Ousmane Sakho qui s’est confié à Asfiyahi.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Août 2022 - 14:52 Psychose des inondations à Tawfekh Boune



LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT