Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

PHOTO - Cameroun : Un enfant transformé en bœuf fait le tour des églises


Rédigé le Samedi 15 Mars 2014 à 21:39 | Lu 675 fois | 0 commentaire(s)



Mystère, dirait-on, un enfant transformé en bœuf, on ne le croirait pas. C’est ce doute cartésien qui a poussé une foule immense de chrétiens et non chrétiens à prendre d’assaut l’église presbytérienne de Musang par Bamenda, la capitale de la région du Nord-Ouest, le  dimanche 22 août 2010. 
 

Ce n’est pas fortuitement si le Révérend pasteur Richard Asanji de la paroisse Bali à une vingtaine de kilomètres de Bamenda a demandé à la mère du petit Basile Tepih d’emmener sa progéniture au culte de dimanche dernier à Bamenda. Nul doute, c’était pour démontrer combien le diable est en train de dominer le monde. Basile Tepih, 13 ans, élève au cours moyen un à l’école publique de Avom, dans l’arrondissement de Batibo était au centre de toutes les curiosités à l’église presbytérienne (Presbyterian Church) de Musang à Bamenda. Cet enfant a été conduit à la prière de délivrance récemment à Bali.
 

Selon le pasteur «Ce que nous avons vu était une tête de bœuf avec des yeux près des oreilles ; sans  narine, non moins de bouche. On nous a relaté que quelqu’un a transformé cet enfant en bœuf et l’a conduit au marché des bétails ». Seulement, son propriétaire aura la maladresse que la bête ne sera pas vendue. C’est ainsi qu’il rebrousse chemin. En cours de route dira le pasteur, l’animal se transforme en être humain, à l’exception de la tête.
 

Le berger qui l’accompagnait, prend la clé des champs, abandonnant cet être humain à visage du ruminant. Récupéré, l’enfant-animal est conduit à une séance de prière de délivrance. Le pasteur imposera les mains sur la tête. Dans le processus, apparaîtra une bouche, et  les yeux se positionneront sur la face. Toutefois une blessure suffisamment profonde fait irruption sur cette tête.

Depuis ce moment Béatrice Mbayi, mère de l’infortuné qui corrobore au passage les propos du pasteur, affirme avoir fait le tour des centres de santé pour soigner sans succès son fils. C’est à juste titre ce qui a motivé la présentation de cet enfant au culte de dimanche à Musang où près de 240000F Cfa ont été collectés  pour poursuivre le traitement de cet enfant.
 

Le pasteur a invité le public à prier pour cet enfant mais aussi et surtout de faire de la prière leur préoccupation quotidienne car cela chasse de loin les esprits maléfiques. Si la mère de Basile Tepih affirme avoir accordé du pardon à celui qui est l’origine de cette transformation de son enfant en bête, elle lance un appel pour une assistance.

Elle répond au (237) 77 58 21 26. Le pasteur Richard Asanji, invite par ailleurs les éventuels donateurs à déposer leur aide dans tout presbytère de la Presbyterian Church of Cameroon ou au bureau du synode

 



Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés