Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Octogone: Kaaris renonce à se battre avec Booba et s'explique


Rédigé le Vendredi 20 Septembre 2019 à 12:52 | Lu 127 fois | 0 commentaire(s)



L'octogone entre Kaaris et Booba n'aura finalement pas lieu, annonce le rappeur de Sevran dans L'Equipe. Il dénonce notamment le manque de sérieux de l'organisation. Booba a démenti toute annulation.


"J'ai décidé de mettre un terme à cette mascarade. Booba ne veut pas de ce combat. Il faut revenir à la réalité." 

Depuis six mois, les deux rappeurs s'affrontent sur les réseaux sociaux. Booba multiplie les vidéos où il se filme en plein entraînement et n'hésite pas à humilier son rival. "C'est lui qui a lancé cette histoire de combat dans un octogone, façon MMA", rappelle Kaaris, qui ajoute avoir plusieurs fois demandé l'arrêt de cet affrontement. 

"Il y a six mois, j'avais déjà fait une vidéo où j'expliquais pourquoi ce combat ne pouvait pas se faire mais personne ne m'a écouté", indique-t-il. "Cette histoire a généré beaucoup d'excitation chez les gens. Mais aucun pays en Europe ne veut de cet événement. Maintenant, l'organisateur trouvé par Booba, la société SHC, nous parle d'un endroit secret, dévoilé à la dernière minute. On nous dit aussi aujourd'hui que les gens ne pourront venir que sur invitation. Moi, je n'ai pas signé pour ça!" 

"Ça ne ressemble plus à grand-chose, là" 

Kaaris dénonce "le manque de sérieux" et précise avoir "signé pour un combat": "On dirait une rave-party ou une soirée privée où l'on se présente avec un masque. "Ça ne ressemble plus à grand-chose, là", se moque-t-il. 

Les autorités suisses, ajoute-t-il, s'étaient "opposées à la tenue de ce combat" à Bâle. Si le promoteur SHC XIII a annoncé hier Genève comme lieu du combat, Kaaris préfère que cette histoire "s'arrête là": "Je préfère me retirer de leur histoire car ça me fatigue et ça fatigue même beaucoup de gens, je pense".
 
 
"Le peuple veut la bagarre" 

Très attendu, cet octogone entre les deux rappeurs devait leur permettre de régler leur différend, plus d'un an après la rixe survenue à l'aéroport parisien d'Orly, en août 2018. Ils ont été condamnés à 18 mois de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende pour cette bagarre très médiatisée. 

Booba n'a pas tardé à répondre, démentant toute annulation. "Relis bien le contrat puto, c’est pas comme ça que tu vas t’en sortir!!! Rdv le 30 novembre c’est plus toi qui décides", a-t-il écrit sur Instagram en légende d'une vidéo où il enjoint son rival à se mettre au sport. 

"Le peuple veut la bagarre. Tu cherches toujours une excuse. On a toutes les autorisations. Plus de marche arrière possible. Tu as peur? Tu vas gagner beaucoup d’argent grâce à papa. Allez trempes tes couilles dans l’eau chaude et viens on s’massacre devant la terre entière", conclut-il en citant son célèbre morceau N°10. 





Jérôme Lachasse
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook