Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Nord-Foire: Un sergent des Sapeurs-pompiers arrêté pour vol chez un colonel


Rédigé le Mercredi 22 Mai 2019 à 15:49 | Lu 35 fois | 0 commentaire(s)



Le sergent Adama Diagne ne fait pas honneur de la tenue qu’il porte. Et pour cause : ce sous-officier des Sapeurs- pompiers âgé de 35 ans, a été attrait hier à la barre pour vol au préjudice d’un de ses supérieurs, le colonel Abdoulaye Diagne.


Selon « Les Echos » qui donne l’information, il ressort des débats d’audience que le 2 mai 2019, il s’était introduit nuitamment au domicile de la victime sis à Nord Foire. Après avoir cassé les vitres de son véhicule, il a pris un sac dans lequel se trouve une carte de recharge de carburant d’une valeur de 300.000 FCfa, un téléphone portable ainsi qu’un disque dur de 1000 gigas. Il a été arrêté grâce aux images de vidéo-surveillance de la maison de la victime. 

Devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, le prévenu a réitéré les aveux faits devant les enquêteurs. 

Le sergent Diagne a expliqué avoir échangé le contenu de la carte recharge dans une station-service et vendu le disque dur à Sandaga pour un montant de 25 000 F Cfa. 

Il a déclaré avoir volé ces biens pour avoir de l’argent et soigner son petit frère malade. 

« En ce qui me concerne, je lui pardonne. Je ne l’ai pas fait pour lui, mais pour sa famille qui est dans la salle pour le soutenir. Outre la carte de recharge carburant, il a soustrait la carte Gab parce qu’il connaît un de mes codes. Dans le sac, il y avait aussi une montre très chère, un téléphone portable, entre autres. Mais ce qui me fait mal, c’est le disque dur qu’il a vendu, parce qu’il contient de précieux documents. Je vais avoir du mal à reconstituer ces données », a pour sa part déclaré le plaignant. 

« Ce qu’il a commis comme infraction me semble difficilement inacceptable. Il a reconnu sans ambages les faits. Il est accablé. Le forfait qu’il a commis est crapuleux et personne ne peut l’accepter. Cependant, le condamner à une peine, c’est l’éloigner de sa femme et ses 3 enfants. Si vous le condamnez à une peine ferme, il ne sera non seulement pas libre, mais sa carrière sera rangée aux oubliettes », a plaidé son avocat. Le parquet a requis l’application de la loi contre le prevenu. 

Dans son délibéré, le tribunal requalifié le delit de vol commis la nuit avec effraction qui lui est reproché, en vol simple. 

Pour ce délit, le juge lui a infligé une peine de 2 ans dont 1 mois de prison ferme.
 
La rédaction de leral.net


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook