google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


« Moussé Kalabanté »: le rappeur Mc Baleedio fixé sur son sort le 13 novembre prochain


Rédigé le Jeudi 3 Octobre 2019 à 19:12 | Lu 84 fois | 0 commentaire(s)



Le Tribunal de Grande instance de Kolda a statué ce mercredi sur l’affaire opposant le rappeur Mc Baleedio à un collectif d’enseignants qui l’a attrait à barre pour diffamation. Alors que la partie civile réclame 10 millions de dommages et intérêts, la défense réclame le non-lieu. Délibéré le 13 novembre prochain.


« Moussé Kalabanté »: le rappeur Mc Baleedio fixé sur son sort le 13 novembre prochain
Les différentes médiations n’ont pas empêché le procès de l’artiste Mc Baleedio, attrait devant la barre du Tribunal de Grande instance de Kolda par un collectif des enseignants qui a attaqué son dernier single «Moussé Kalabanté». 

Ses excuses et justifications n’ont pas entamé la détermination des enseignants, se sentant insultés. Soutenu par l’Association des métiers de la musique (AMS) et des fans, il a fait face au Tribunal et a tenu à expliquer son combat contre les grossesses précoces et l’exploitation des enfants. La partie civile représentée par Me Djiba, dénonce une diffamation de toute une corporation. Par conséquent, elle a demandé des dommages et intérêts et une application de la loi dans l’affaire de ce «pseudo» artiste. 

Débat d'audience 

Devant le juge, rapporte le quotidien "Sud-Quotidien" ce jeudi, le rappeur Mc Baleedio a justifié le son comme une simple pédagogie pour dénoncer un phénomène, à l’image des autres Ong qui ne cesse de le faire. Maître Bodian, l’avocat de la défense a estimé que Mc Baleedio s’est attaqué aux enseignants «kalabanté» (pervers) et non aux enseignants dignes et qui honorent la profession. Pour lui, le dossier est vide et Mc Baleedio doit bénéficier d’un non-lieu. 

Il a également indiqué que le single est t une simple pédagogie pour dénoncer un phénomène comme les autres Ong ne cesse de le faire. Il a donné des exemples devant le tribunal. 

« Ils n’ont pas reçu de mandat, ni n’ont les preuves qu’ils ont été mandatés. Ils ne sont pas cités nommément dans le single. Mc Baleedio n’a fait qu’exercer un devoir citoyen, en sensibilisant sur le phénomène de viol dont sont victimes nos filles, vos filles messieurs les juges. Egalement, il n’a diffamé aucun enseignant, ni injurié quiconque», a argumenté l’avocat de Mc Baleedio. 

Quant à Maître Djiba de la partie civile, il a montré que Mc Baleedio s’est attaqué à tous les enseignants, sans distinction, par ses propos diffamatoires qui jettent le discrédit sur une profession honorable et respectable. C’est pourquoi il a réclamé à la Cour une somme de dix millions (10) au titre des dommages et intérêts pour ses clients. 

L’affaire est mise en délibéré pour le 13 novembre prochain.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT