Display Code
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Meurtre de Amar Mbaye à Thiès: le principal accusé rejette sa responsabilité


Rédigé le Mardi 20 Août 2019 à 23:00 | Lu 94 fois | 0 commentaire(s)



Le policier Makha Diop alias "El Capo" rejette toute responsabilité dans le meurtre du jeune Amar Mbaye, tué lors d’une course-poursuite entre les policiers et les conducteurs de motos Jakarta à Thiès.


C’est semble-t-il, à travers un message vocal via le réseau social WhatsApp, que Makha Diop a tenté de se laver de tout soupçon. En effet, 'El Capo' qui échangeait avec ses collègues sur la lancinante affaire du meurtre de Amar Mbaye, a juré ne pas être l’auteur de l’acte pour lequel une avalanche de critiques s’abat sur la Police nationale. Il a présenté ses excuses à toute la corporation, indiquant au passage qu’il n’était pas sur le théâtre du meurtre. 

Capitaine Mbengue 
Le policier a aussi levé l’équivoque sur ses échanges avec le Capitaine Mbengue. Ce, au moment d’être affecté à la Capitale du rail. "El Capo" de dire, selon les informations rapportées par la Rfm, que le capitaine a eu raison sur lui pour lui avoir signifié dès le début, de ne pas se rendre à Thiès, en raison des multiples problèmes notés dans cette zone. Dans cet élément audio de 13 minutes, le mis en cause dit accepter que ce qui lui arrive, n’est qu’une résultante de la volonté divine. 

Lutte contre la délinquance et le trafic de stupéfiants 

C’est à croire que Makha Diop alias "El Capo" n’est pas obnubilé par cette affaire qui défraie la chronique. Plus que jamais déterminé à juguler le phénomène de la délinquance et du trafic de stupéfiants, le policier appelle ses collègues à s’impliquer davantage dans la lutte. "El Capo" de faire savoir que s’il y a sept (7) autres forces de sécurité aussi engagées que lui, ce mal sera jugulé. Et dire qu’il est aussi plus que jamais motivé à ne pas dévier du serment qu’il a prêté, lors de son entrée dans la profession. 






senego


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés



Publicité

Facebook