google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Maodo Malick Mbaye écrit à Coumba Gawlo Seck: Ma très chère Coumba !!!


Rédigé le Lundi 22 Février 2021 à 13:49 | Lu 151 fois | 0 commentaire(s)




J’aurais pu me passer de cette voie épistolaire pour te parler.
Nos aieux sont unis par de solides liens de sang, de tendresse et de respect réciproque, qui dépassent le cadre de notre relation humaine.

Tu me connais fidèle en amitié. Je te sais très attachante, loyale et dévouée quand il s’agit de rendre ta part d’amitié. Nous sommes assez proches pour se dire les choses entre nous, sans filtre ni témoins. Entre frère et sœur de la même lignée, nous partageons beaucoup de choses.

Aujourd’hui, je vais contrevenir aux règles tacitement édictées entre nous pour livrer un récit d’amitié née d’une attirance fraternelle.

J’ai suivi hier samedi sur Tfm, l’hommage fait de chaleur et d’intelligence qui vous a été rendu.

Beaucoup de téléspectateurs qui croyaient avoir épuisé leurs glandes lacrymales, ont pleuré de chaudes larmes devant le petit écran.

Derrière les témoignages, j'ai retenu le portrait d’une femme d’exception qui a débordé sa vie par son courage, sa détermination, ses engagements et son parcours atypique. Car dès le bas âge, tu avais fini de comprendre que l'espoir et la réussite ou l'espoir de la réussite ne se construit pas dans la résignation et la fatalité. Il est inutile d’y revenir: Tfm et mon généreux frangin Pape Cheikh Diallo s’en sont chargés avec brio.

Travailleuse acharnée, élégante en diable, une visionnaire dans son domaine qui incarne et perpétue l'image respectable de la femme moderne dans notre pays.

Plus que tout, cette première partie de la saga mérite d’être racontée pour qu’elle soit utile aux générations à venir. Je dis première saga, parce que j’ai l’intime conviction que le meilleur est à venir pour toi qui fus pendant plus de 30 ans une reine de l’élégance sur scène, un modèle achevé de la musique au service d’une cause.

Mais surtout, je t’ai vue à plusieurs reprises t’enfoncer et te défoncer dans la meilleure chose que tu sais faire : travailler.

Pour faire plaisir aux autres. Apporter de l’amour aux autres. Je peux témoigner que vous êtes un traité de savoir vivre et de savoir-faire. Sans le savoir, vous donnez du courage et de la détermination par votre dignité à ce moment précis où vous traversez une épreuve professionnelle pénible et violente.

Face à ce qui vous arrive, la tentation la plus grande, c’est la tristesse. La complaisance à la tristesse, c’est le mal moral. Vous avez fait le choix de la gaité, du bonheur et du courage.

BRAVO couz pour cette leçon de vie.
Reviens-nous vite Coumba avec une voix plus belle et plus mélodieuse




A bientôt
Ton frère Maodo Malick Mbaye
 
 
Maodo Malick Mbaye écrit à Coumba Gawlo Seck: Ma très chère Coumba !!!


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 10:56 L’étudiante Fatou Kiné Ndiaye libre



LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT