google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 amp-geo layout="nodisplay" Vous devez ajouter l'attribut data-block-on-consent à tous les composants amp-ad présents sur la page, comme indiqué ci-dessous :
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Londres : Un scientifique sénégalais rencontre le prince William


Rédigé le Jeudi 12 Décembre 2019 à 13:22 | Lu 93 fois | 0 commentaire(s)




Londres : Un scientifique sénégalais rencontre le prince William

Un scientifique sénégalais rencontre le prince William… Pour sa protection des tortues. Tomas Diagne, biologiste de la tortue, reconnaissant qu’il reste encore du travail à faire, veut  davantage sensibiliser sur cette espèce en danger. 

 

Un prix pour services rendus aux tortues

Fin novembre, Tomas Diagne, un biologiste sénégalais spécialiste des tortues, a reçu une grande surprise dans un théâtre de Londres. Il venait de remporter le Tusk Award for Conservation in Africa 2019, remis par le Prince William.

Selon Diagne, le fait de remporter le prix et de rencontrer le deuxième en ligne du trône britannique honore sa carrière de plus de 20 ans avec les tortues en Afrique.

« Cette reconnaissance montre que nous sommes sur la bonne voie, mais il y a encore beaucoup de travail à faire », déclare-t-il à Forbes.com, visité jeudi par Senego

Un prix évalué à 26 000 dollars

M. Diagne indique que le prix de 20 000 livres sterling (26 000 dollars Us) ira à l’African Chelonian Institute, qu’il a fondé et qui est un centre d’apprentissage et de recherche pour diverses espèces de tortues en Afrique occidentale.

Amour pour les tortues

Selon Diagne, son amour pour la science des tortues a commencé très tôt dans sa vie.
« J’ai grandi dans une famille avec des animaux, on avait des tortues. Je ne pensais pas être biologiste, mais j’ai rencontré les bonnes personnes au bon moment. »

Thomas Diagne, Institut Chelonien Africain

A 23 ans, il avait déjà fondé une association à but non lucratif visant à sauver les tortues Sulcata. Le programme d’élevage en captivité et de mise en liberté se poursuit encore aujourd’hui à Noflaye, au Sénégal.

Formation sur la conservation des tortues

M. Diagne indique que le prix Tusk contribuera davantage à un nouveau programme de l’Institut qui consiste à inviter des gardes forestiers et d’autres responsables de la faune sauvage de toute l’Afrique de l’Ouest à venir au Sénégal pour suivre une formation sur la conservation des tortues et des tortues.

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT amp-geo layout="nodisplay" Vous devez ajouter l'attribut data-block-on-consent à tous les composants amp-ad présents sur la page, comme indiqué ci-dessous :