google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Vipeoples.net  | Site d'actualité générale sénégalaise des VIP


Lewandowski, Benzema, Ronaldo… Qui sont les grands perdants de l’annulation du Ballon d’Or ?


Rédigé le Mardi 21 Juillet 2020 à 11:20 | Lu 433 fois | 0 commentaire(s)




Lewandowski, Benzema, Ronaldo… Qui sont les grands perdants de l’annulation du Ballon d’Or ?

À cause de la pandémie de Covid-19 qui touche le monde entier et qui a bousculé les compétitions de foot, France Football a pris la décision, ce lundi 20 juillet, de ne pas attribuer de Ballon d’Or pour l’année 2020. Lionel Messi n’aura donc pas de successeur alors qu’ils étaient nombreux à vouloir subtiliser à l’Argentin la récompense individuelle suprême.

Cette année sportive restera spéciale à tous les niveaux. Endigué dans une épidémie de coronavirus, le monde du football a été à l’arrêt durant plusieurs mois. Malgré le fait que les compétitions officielles aient repris depuis plusieurs semaines, France Football a donc décidé d’annuler le Ballon d’Or 2020. Certains joueurs , auteurs de saisons de haut niveau, peuvent s’en mordre les doigts. Focus sur ces derniers qui voulaient détrôner Lionel Messi.

Robert Lewandowski

C’était sûrement lui le grandissime favori à l’heure actuelle. Auteur d’une saison XXL, le serial buteur polonais a affolé les compteurs. 51 buts en 43 matches toutes compétitions confondues, personne ne fait mieux que lui en Europe. Meilleur buteur de Bundesliga, meilleur joueur de Bundesliga, Robert Lewandowski a été le grand artisan du 9e titre consécutif du Bayern Munich. De plus, il a été aussi énorme sur la scène européenne. Actuellement en tête du classement des buteurs en Ligue des champions avec 11 réalisations en seulement 6 matches, l’ancien buteur du Borussia Dortmund peut encore rêver plus haut. Les Bavarois doivent disputer leur 8e de finale retour mais sont quasiment déjà au tour suivant après leur éclatante victoire trois buts à zéro au match aller sur la pelouse de Chelsea. En grande forme, les hommes de Hans Dieter-Flick arrivent en confiance en C1 et Robert Lewandowski aurait pu fort logiquement espérer le titre de meilleur joueur de l’année.

Karim Benzema

Aux côtés de Robert Lewandowski, Karim Benzema peut l’avoir mauvaise ce lundi 20 juillet. Dans une forme étincelante, l’attaquant merengue a été l’atout numéro un du Real Madrid dans sa quête du titre en Espagne. Auteur de gestes de grandes classes presque chaque week-end, KB9 a émerveillé la planète football à de multiples reprises cette saison et apparaissait de plus en plus comme l’un des grands favoris au Ballon d’Or. Surtout, les joueurs madrilènes sont revenus plus fort que jamais depuis la reprise du football. Dix victoires en 11 matchs en championnat, les hommes de Zinédine Zidane semblent inarrêtables. Alors que leur défaite à domicile contre Manchester City en 8e de finale aller de la C1 le 26 février dernier semblait les condamner à l’élimination, ce retour en forme peut laisser entrevoir un beau parcours européen. « Malheureusement », pour Karim Benzema, la récompense finale ne pourra être que collective. Dans le meilleur des mondes.

Cristiano Ronaldo

Comment ne pas mettre CR7 dans cette liste ? À 35 printemps, le Portugais ne cesse de nous étonner. Alors qu’il était annoncé sur le déclin, il a encore démontré aux yeux du monde entier qu’il était encore loin de la retraite. Deuxième meilleur buteur de Serie A avec 28 unités, à cinq journées de la fin, Cristiano Ronaldo est sur un nuage depuis la reprise du ballon rond. Le quintuple Ballon d’or a planté à 7 reprises sur les 7 matches qu’il a effectués depuis le 22 juin. En mode terminator, il peut surtout terminer soulier d’Or européen s’il arrive à marquer de nouveau sept fois sur les cinq rencontres qu’il lui reste. Il deviendrait alors le premier joueur à remporter cette distinction dans trois championnats différents. Alors qu’il lui restait aussi sa compétition préférée à disputer, à savoir la Ligue des champions, la fin de saison de CR7 aurait pu être grandiose et synonyme d’un sixième Ballon d’Or.

Lionel Messi

Le grand rival de Cristiano Ronaldo aurait pu lui aussi rêver d’un septième sacre suprême. Il a encore repoussé ses limites pour battre encore des records. Tenant du titre du Ballon d’Or, Leo Messi a tenu le Fc Barcelone à lui tout seul. 25 buts et 20 passes décisives à son compteur uniquement en Liga, il est impliqué dans 53% des buts de son équipe, un monstre ! Seul véritable accélérateur d’une équipe barcelonaise à la peine depuis la reprise, le génial argentin a certes vu le championnat s’envoler sous ses yeux, mais pouvait toujours espérer d’un beau parcours européen. Surtout que quand Messi veut, Messi peut. Mais qu’il se rassure, il reste le meilleur joueur de la planète pour une année supplémentaire. Rendez-vous en 2021 pour le natif de Rosario qui, vous pouvez être sûrs, sera toujours parmi les meilleurs de la planète.

Sergio Ramos

Le légendaire défenseur du Real Madrid devait obligatoirement faire partie de cette liste prestigieuse. Symbole d’un Madrid surpuissant depuis la reprise, Sergio Ramos a démontré qu’il était bien plus qu’un simple défenseur. En marquant son 11e but en championnat de la saison contre Leganes, il devient le défenseur le plus prolifique de la Liga au 21e siècle. Au passage il bat un record datant de 15 ans. Depuis la reprise de la Liga en juin, Ramos a marqué autant de buts que Lionel Messi (six réalisations, ndlr) et a été l’une des clés du succès du Real Madrid pour le titre de champion. Charismatique, capitaine et désormais buteur, SR4 était (ou est toujours ?) bien partie pour une fin de saison en boulet de canon.

Neymar

Le génial brésilien doit lui aussi faire partie de cette liste. Le football est certes à l’arrêt en France mais pour gagner le Ballon d’Or lors d’une année sans compétition internationale, la Coupe d’Europe aurait été le Graal pour toutes les stars du monde du football. Très critiqué depuis son arrivée au Paris Saint-Germain, Neymar a enfin pu démontrer tout son talent lors du huitième de finale retour contre le Borussia Dortmund. Auteur d’une masterclass toute en sobriété, c’est lui qui avait qualifié les siens. Et alors que les Parisiens ont une voie royale en Ligue des champions, de nouvelles prestations XXL du « Ney » lors des rencontres européennes, avec une potentielle victoire finale à la clé, aurait été fort logiquement récompensé d’un premier Ballon d’Or qu’il était venu chercher dans la capitale parisienne.

Kylian Mbappé

Enfin, on ne pouvait pas oublier le prodige français. Lui aussi peut être déçu d’une telle décision de la part de France Football. Kylian Mbappé a tout pour remporter la plus prestigieuse des récompenses individuelles. Des statistiques hors normes, une aura médiatique de plus en plus importante et une armoire à trophées déjà bien remplie pour son âge. Comme son compère Neymar, une supposée victoire au Ballon d’Or aurait été forcement liée à la Ligue des champions. En pleine forme depuis la reprise, le virevoltant natif de Bondy semble prêt à tout pour enfin triompher sur la scène européenne. Avec 32 buts en 36 rencontres depuis le début de la saison, le meilleur buteur de la Ligue 1 aurait pu viser le titre suprême dés cette année. Mais à seulement 21 ans, la fusée Mbappé aura encore bien d’autres occasions de le soulever.

Avec FranceInfoTv



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


LERAL TV CANAL 33 SENEGAL


Facebook

Publicité





google.com, pub-6479506562269384, DIRECT, f08c47fec0942fa0 smartadserver.com, 1097, DIRECT